Journées du Patrimoine 2017 à Paris et en Île-de-France

Journées européennes du patrimoine : Affiche 2017

Les Journées du Patrimoine ont lieu cette année en France et en Europe le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017. Le thème de cette édition : la jeunesse !

S’adresser aux jeunes générations est une occasion de saluer le travail des associations et des réseaux engagés dans l’éducation artistique et culturelle, des réseaux des Villes et Pays d’art et d’histoire, des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement et bien d’autres encore qui valorisent le patrimoine auprès de la jeunesse. C'est pourquoi cette édition est résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine.

Nous vous proposons ci-dessous une sélection de lieux particulièrement intéressants à découvrir à Paris et en Île de France pour ces Journées du Patrimoine 2017.
La programmation complète est disponible sur www.journeesdupatrimoine.culture.fr. Bonne(s) visite(s) !

Lieux à découvrir à Paris

La Cour des comptes

Le palais Cambon fut édifié entre 1898 et 1910 par l’architecte Constant Moyaux à l’emplacement de l’ancien couvent des Dames de l’Assomption de la rue Cambon, dont la chapelle subsiste. Devenu le siège de la Cour des comptes, créée en 1807 par Napoléon Ier, le Palais en abrite les magistrats et l’administration. Pendant le week-end, la Cour propose aux visiteurs, et notamment aux plus jeunes d’entre eux, d’échanger avec les magistrats sur les procédures et les travaux de la Cour, de participer au coloriage d’une fresque géante ou encore d’assister à des spectacles contés autour de l’histoire du palais Cambon.

Visite libre et animations jeune public : samedi de 11h à 18h et dimanche de 10h à 17h.
Spectacle “Cour des comptes / Cour des contes” : samedi de 15h à 15h30, de 16h à 16h30 et de 17h à 17h30 et dimanche de 14h à 14h30, de 15h à 15h30 et de 16h à 16h30.
13 rue Cambon 75001 Paris.

Institut national de l'histoire de l'art, © Marc Riou
L'Institut national de l’histoire de l’art

Créé pour fédérer la recherche en histoire de l’art, l’Institut national de l’histoire de l’art (INHA) se compose d’un centre de recherche et d’un centre de ressource uniques au monde dans ce domaine. L’INHA déploie ses activités sur deux sites patrimoniaux situés en plein coeur de Paris : la Galerie Colbert et la salle Labrouste. Lors des Journées, le public est invité à partir à la rencontre de l’histoire de l’art dans une ancienne galerie marchande et dans la salle Labrouste rouverte.

Galerie Colbert - 6 rue des Petits Champs 75002 Paris
Atelier familial (sur inscription) : samedi de 14h à 15h, de 15h30 à 16h30 et de 17h à 18h.
Ateliers pour le jeune public (sur inscription) : samedi de 14h à 15h et de 16h à 17h.

Salle Labrouste - 58 rue de Richelieu 75002 Paris
« Petits exercices d’érudition » par de jeunes chercheurs, visite libre et présentation des chefs-d’oeuvre par les conservateurs : dimanche de 10h à 18h30.
www.inha.fr

Hôtel de Roquelaure, © DR
L'Hôtel de Roquelaure - Ministère de la transition écologique et solidaire

C’est en 1709 que le maréchal Antoine Gaston, duc de Roquelaure, décide de s’installer faubourg Saint-Germain et acquiert l’hôtel de Villetaneuse. Après sa mort, il est vendu, transformé en asile pour galeux, puis affecté à la commission de l’Agriculture et des Arts. Il abrite actuellement le cabinet du ministère de la transition écologique. L’hôtel de Roquelaure constitue un précieux témoignage de l’architecture du règne de Louis XIV, notamment par la richesse des décors de certaines pièces en style rocaille. L’ensemble des façades et toitures, ainsi que le portail, le sol de la cour d’honneur et le jardin, font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 29 avril 1961.

Visite libre : samedi et dimanche de 10h à 18h.
244 boulevard Saint-Germain 75007 Paris.

Hôtel de Charost - Résidence de l’ambassadeur de Grande-Bretagne, © DR
L'Hôtel de Charost - Résidence de l’ambassadeur de Grande-Bretagne

Construit en 1722 pour le duc de Charost par Antoine Mazin également architecte de l'Hôtel de Matignon, l'Hôtel de Charost fut acheté en 1814 au nom du gouvernement britannique par le duc de Wellington, premier ambassadeur à y résider dès la restauration de la monarchie. Derrière la résidence se trouve une pelouse anglaise entourée de bordures de fleurs, havre paisible en plein coeur de Paris.

Visite libre : samedi de 10h à 17h.
39 rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris.

Le Musée des Arts Forains

Musée des Arts Forains © Pavillons de Bercy
Le Musée des Arts Forains est installé depuis 1996, dans les anciennes halles aux vins de Bercy. Ce quartier de l'est parisien fut en effet dès le XVIIIe siècle le lieu de stockage et de négoce du vin à destination de la capitale. Fondé par Jean-Paul Favand, le musée regroupe quatre espaces différents, scénarisés suivant une thématique particulière : les jardins extraordinaires du Théâtre de Verdure, le carnaval dans les Salons Vénitiens, les cabinets de curiosités du Théâtre du Merveilleux, la fête foraine au Musée des Arts Forains, le Magic Mirror, une ancienne salle de bal des années folles.

Pas de visites guidées, visite libre uniquement.
Spectacles et animations toutes les 30 minutes.
Une sélection de Manèges et Attractions anciens accessibles.
Le Musée des Arts Forains propose un tarif préférentiel à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Tarifs :
- Billet adulte : 8€ (contre 16€ habituellement).
- Billet enfant (de 4 à 17 ans) : 5€ (contre 8 € habituellement).
- Gratuit pour les – de 4 ans.
École nationale d’architecture Paris-Val de Seine © DR
1 ticket attraction offert pour chaque entrée. Des tickets attractions supplémentaires seront en vente sur place.
53 avenue des Terroirs de France 75012 Paris
www.arts-forains.com

L'École nationale d’architecture Paris-Val de Seine

L’École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine se déploie le long de la Seine dans les nouveaux quartiers Paris Rive Gauche, construits sur d’anciens terrains industriels et ferroviaires. Des édifices industriels restructurés cohabitent avec une architecture très contemporaine. À l’occasion des Journées, un dispositif, installé au centre de la cour de l’école, permettra aux visiteurs de s’élever au sens propre pour découvrir l’architecture des lieux depuis un point de vue éphémère en hauteur.

Animation tyrolienne.
Dimanche de 11 h à 16h.
3 quai Panhard et Levassor 75013 Paris
www.paris-valdeseine.archi.fr

Lieux à découvrir en Île-de-France

Diodorum – La Ferme d’Ithe © ApsaDiodorum
Le Diodorum – La Ferme d’Ithe
Route de Bazoches 78760 Jouars-Pontchartrain

Le site de l’agglomération antique de Diodorum, « la ville des Dieux » datant du Ier siècle avant notre ère, fut identifié au milieu du XXe siècle dans la vallée de la Mauldre, sur les communes de Jouars-Pontchartrain et du Tremblaysur Mauldre. À l’occasion des Journées, le jeune public pourra s’initier aux fouilles archéologiques et participer à un atelier céramique, animé en partenariat avec l’Inrap.

Initiation aux fouilles archéologiques pour le jeune public.
Samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Collection de matériel roulant © RATP - Bruno Marguerite
La Collection de matériel roulant
94190 Villeneuve-Saint-Georges

Le site de Villeneuve-Saint-Georges, où la RATP abrite sa collection de matériel roulant, accueillera un escape game intitulé L’Enquête du M. Le public sera invité à résoudre une mystérieuse énigme et à embarquer dans un voyage hors du temps.

Samedi et dimanche.
Jeu gratuit, sur inscription à partir du 5 septembre sur www.ratp.fr/enqueteduM

Premières participations

Amaos los unos a los otros Angel Zarraga, 1927. © Estefania Angeles
L'Ambassade du Mexique

En 1926, le gouvernement mexicain fait l’acquisition de l’hôtel de Luynes, ancien hôtel particulier de la duchesse de Luynes qui devient alors la résidence de l’ambassadeur du Mexique. Afin d’assurer les fonctions administratives de l’ambassade, une chancellerie est alors édifiée entre la façade arrière de l’hôtel et la rue de Longchamp. C’est l’un des rares exemples de bâtiments diplomatiques conçu spécialement pour abriter de telles attributions. La construction se déroule en 1927 et 1928, époque qui marque l’apogée de l’architecture Art déco en France.

Visite commentée de l’ambassade du Mexique : samedi, départ toutes les heures entre 15h et 18h.
Visite commentée de la résidence de l’ambassadeur du Mexique : dimanche, départ toutes les heures entre 14h et 17h.
9 rue de Longchamp et 20 Avenue du Président Wilson 75016 Paris

Maison Lancel © DR
La Maison Lancel

Le siège de la maison Lancel, situé au 50 rue Ampère, a été construit par l’architecte Auguste Labouret à la « Belle Époque », en 1892, période qui correspond également au premier âge d’or de Lancel, qui ne s’installa dans cet hôtel particulier qu’en 2012. Le bâtiment comporte encore des éléments d’origine, notamment des décors muraux et des peintures La visite proposée permet au public de visiter ce lieu habituellement fermé et d’en savoir plus sur l’histoire de cette maison à travers une découverte de l’atelier et des différentes étapes de conception d’un sac en présence d’un compagnon du devoir ainsi que la présentation des pièces historiques de la maison au fil des siècles.

Visite commentée (sur inscription) : samedi et dimanche de 10h à 18h30.
50 rue Ampère 75017 Paris
www.lancel.com

Porte des Lilas Station cinéma © Jean-François Mauboussin
La Station de métro "cinéma"

Tout le monde l’a déjà vue sur grand écran mais personne ne l’a empruntée depuis 1939 : la station Porte des Lilas-cinéma est une station « fantôme » fermée au public mais prisée des réalisateurs qui l’utilisent pour insuffler à leurs films l’ambiance du métro parisien. Chaque jour, des milliers de voyageurs transitent par la station Porte des Lilas sans se douter que derrière une porte grise se cache une autre station, véritable plateau de cinéma où se tournent en moyenne 5 films par an. Pour les Journées européennes du patrimoine, la RATP proposera à tous les passionnés de cinéma de passer de l’autre côté du miroir et de tout connaître des coulisses des tournages de nombre de films français et étrangers.

Visite commentée (sur inscription).
Station Porte des Lilas.
www.ratp.fr

Parc de Maison Blanche © DR
Le Parc de Maison Blanche

Ancien hôpital psychiatrique aujourd’hui désaffecté, le site du parc de la Maison Blanche est un ensemble architectural unique dessiné par son château à la façade néo-Louis XIII et par ses nombreux pavillons réalisés par l’architecte Louis Morin-Goustiaux de style anglo-normand. depuis plusieurs années, la série « Un village français » a installé ses caméras. Le tournage de l’ultime saison s’est achevé cet été. À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, une grande brocante des accessoires et des meubles de la série sera organisée. Des visites guidées de plusieurs décors de la série seront également proposées et seront commentées par des comédiens et décorateurs qui ont participé à l’aventure d’« Un village français ».

Brocante de la série et visite commentée : dimanche de 10h à 18h.
7 avenue Jean Jaurès 93330 Neuilly-sur-Marne

Ouvertures exceptionnelles

Le Théâtre de la Michodière

Construit selon les plans de l’architecte Bluysen, sous la direction de Gustave Quinson, le théâtre de la Michodière est inauguré le 16 novembre 1925. À l’occasion des Journées du Patrimoine, le Conseil régional d’Île-de-France propose des visites de ce lieu emblématique du Paris Art déco.

Visite commentée (sur inscription) : samedi de 11h à 12h et de 13h à 14h.
4 bis rue de la Michodière 75002 Paris
www.michodiere.com

Hôtel de l’Artillerie © O.H.N.K. Marie Sorribas
L'Hôtel de l’Artillerie

Successivement noviciat dominicain, musée d’armes et site militaire, l’hôtel de l’Artillerie accueillera le nouveau campus de Sciences Po. Classés et restaurés à partir de 1982, les bâtiments entrent à présent dans la troisième phase – universitaire et scientifique – de leur tumultueuse histoire. C’est sur les traces des novices dominicains des XVIIe et XVIIIe siècles et des ingénieurs militaires du XIXe siècle que marcheront à l’avenir les étudiants et enseignants-chercheurs de Sciences Po.

Visite libre : dimanche de 10h à 18h.
1 place Saint-Thomas d’Aquin 75007 Paris

Osmothèque - Conservatoire International des Parfums © DR
L'Osmothèque - Conservatoire International des Parfums

L’Osmothèque, le Conservatoire International des Parfums, rassemble en un lieu unique une collection exceptionnelle de près de 4 000 parfums, dont 800 disparus des circuits commerciaux, parmi lesquels des trésors du patrimoine de la parfumerie. Elle est hébergée depuis plus de 25 ans sur le campus de l’Isipca, école de référence pour la formation des professionnels de la parfumerie.

Visite libre : samedi de 10h à 17h.
36 rue du Parc-de-Clagny 78000 Versailles

Les Ateliers d’art de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais

Depuis deux siècles, l’atelier de moulage de la Réunion des musées nationaux fait revivre les plus grands chefs-d’œuvre de la sculpture avec pour mission de garder trace, ou plutôt « garder forme », de l’ensemble du patrimoine sculpté. Lors des Journées, le public est invité à venir découvrir les coulisses du lieu à travers une visite commentée, des présentations des collections et des démonstrations de fabrication de sculptures en plâtre et d’impression. Les enfants pourront également créer une réduction en plâtre d’une œuvre phare des musées d’Orsay ou du Louvre.

Visite commentée (sur inscription) : samedi de 10h à 11h, de 13h30 à 14h30, de 15h à 16h et de 16h30 à 17h30.
Ateliers jeune public (sur inscription) : samedi de 10h à 11h, de 13h30 à 14h30 et de 15h à 16h.
1 impasse du Pilier 93200 Saint-Denis
www.grandpalais.fr