Ron Amir, Quelque part dans le désert

  • Ron Amir, Quelque part dans le désert 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • Trente photographies en couleurs et grand format, et six vidéos, évoquent les conditions de vie de réfugiés venus du Soudan et de l’Erythrée dans le centre de détention aujourd’hui fermé de Holot (dans le sud d'Israël).  Les clichés mettent en lumière les activités de journée de ces réfugiés qui n'apparaissent jamais à l'image. Les photographies montrent comment, en plein désert et sans ressources, ils ont tenté de développer une vie commune et quotidienne.

  • Date de début : 14 septembre 2018
  • Date de fin : 2 décembre 2018
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur Ron Amir, Quelque part dans le désert !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Horaires et tarifs

  Date de début : 14 septembre 2018   Date de fin : 2 décembre 2018
  • Programmation : Tous les jours (sauf lundi, fériés) 10h-18h, nocturne jeudi jsq 22h
  • Tarifs : entrée 7€, tarif réduit 5€.

Musée d'Art moderne

  • Adresse : 12-14 avenue de New York 75016 Paris 16e
  • Métro : Alma - Marceau (9)
  • Site web :

Comment s'y rendre ?

Ron Amir, Quelque part dans le désert au Musée d'Art moderne Bisharah and Anwar's Tree (L'arbre de Bisharah et A.nwar), 2015, photographie. Khamis's Kitchen (La cuisine de Khamis), 2015, photographie. If You Ask Me I Will Stay ("Si vous me le demandez, je resterai"), 2015, photographie. Roof (toit), 2016, photographie. Mosque (Mosquée), 2016, photographie. Dining corners (coins repas), 2016, photographie.  Ron Amir, Portrait
Willy Ronis par Willy Ronis
Pavillon Carré de Baudouin
Pascal Maitre, Seulement humains
Grande Arche de La Défense
Antoine Schneck, Soldats inconnus
Arc de Triomphe
Territoire d'avenir — Vivre les Hauts-de-Seine
Parc de Sceaux
Trouer l'opacité
Maison Robert Doisneau