Hammershøi

  • Hammershøi 5.0 4 4 Note des offinautes :
    (4 votes et 4 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Le grand maître de la peinture danoise, Vilhelm Hammershøi (1864-1916), est pour la première fois depuis 20 ans au cœur d'une exposition qui présente ses œuvres mystérieuses et poétiques. Peu sociable et taciturne, ce dernier a passé sa vie dans un cercle restreint, représenté dans ses peintures. Les liens de l'artiste avec la France (ses deux séjours à Paris ainsi que sa participation aux Expositions universelles de 1889 et de 1900) sont également mis en lumière à travers le parcours d'exposition.

  • Le talent de Vilhelm Hammershøi est découvert à Paris, au Petit Palais, en 1987 ; puis à Orsay en 1997. Ses peintures fascinent : intérieurs vides et subtils, silhouettes de femmes de dos, gammes de gris et de blanc. Peu sociable et taciturne, l'artiste passe sa vie dans un cercle restreint dont il s'inspire pour créer. Sa mère, sa sœur, son frère, son beau- frère et quelques amis proches sont ses muses. Ida, son épouse, est également au cœur de ses toiles.

  • Date de début : 14 mars 2019
  • Date de fin : 22 juillet 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Il y a 4 avis sur Hammershøi


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 27 mai 2019
On ne pouvait pas imaginer plus bel écrin que le Musée Jacquemart-André pour accueillir les œuvres d’HAMMERSHØI. Quel talent, quelle délicatesse, quelle maitrise subtile dans les nuances de la palette notamment des gris. Des sujets quotidiens, exécutés avec une rigueur toute luthérienne, desquels transpirent une poèsie incroyable. Une exposition fantastique même si je râle toujours autant sur le «cheminement » des expos temporaires qui ne facilite vraiment pas le plaisir de stationner devant les tableaux, d’autant plus regrettable au regard du prix du billet.
5/ 5
, 13 mai 2019
Magnifiques œuvres dans une atmosphère feutrée de tons de gris qui laissent pénétrer des éclats de lumière blanche. Et les femmes dans des univers clos, dont on imagine la tristesse à peine visible. Une exposition imprégnée de délicatesse, morosité quotidienne et nature atemporelle ! Une merveilleuse fresque du XIX danois, à voir !
5/ 5
, 3 avril 2019
Génial, l’expo est vraiment très agréable, les salles se succèdent par thème, c’est limpide. L’artiste est incroyable, quelle palette, la lumière et la douceur du Danemark entre autre. Les intérieurs sont d’une beauté intemporelle. Cette exposition m’a permis de découvrir d’autres artistes danois intéressants aussi, ainsi que le musée Jacquemart-André qui vaut aussi le détour. Une des expositions à surtout ne pas rater avant cet été.
5/ 5
, 28 mars 2019
Une découverte ! Dans un autre décor, on pense à Hopper (en mieux marié visiblement). Pourquoi n’est-il pas aussi connu ?
Et les décors de cet hôtel « particulier » m’épatent toujours autant.

Horaires et tarifs

  Date de début : 14 mars 2019   Date de fin : 22 juillet 2019
  • Programmation : Tous les jours 10h-18h, nocturne lundi jsq 20h30
  • Tarifs : entrée 14,50€, tarif réduit de 9,50€ à 13,50€.

Musée Jacquemart-André

Comment s'y rendre ?

Hammershøi au Musée Jacquemart-André Trois Jeunes Femmes, 1895, huile sur toile, 128 x 167 cm, Ribe Kunstmuseum Danemark. Autoportrait, 1895, pierre noire sur papier ocre, 24,20 x 22,9 cm, Paris, Fondation Custodia, Collection Frits Lugt. Église Saint-Pierre, Copenhague, 1906, huile sur toile, 133 x 118 cm, Copenhague, Statens Museum for Kunst. Intérieur avec un pot de fleurs, Bredgade 25, 1910 - 1911, huile sur toile, 78,5 x 71 cm, Malmö Konstmuseum, Suède. Cinq Portraits, 1901-1902, huile sur toile, 190 x 300 cm, Stockholm, Thielska Galleriet. L’École juive de Guilford Street (Londres), 1912-1913, huile sur toile, 51 x 41,5 cm, Schleswig, Stiftung Schleswig-Holsteinische Landesmuseen Schloss Gottorf. Intérieur avec une femme debout, n.d, huile sur toile, 67,5 x 54,3 cm, Ambassador John L. Loeb Jr. Danish Art Collection.
Les Nabis et le décor
Musée du Luxembourg
Félix Fénéon (1861-1944)
Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Fables d'Orient
Musée Guimet
Les Drôles de Petites Bêtes d'Antoon Krings
MAD Musée des Arts Décoratifs
Antonio Segui
Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand