Undercover – Une Histoire vraie : Dealer à Détroit

L'ascension et la chute de Richard Wershe Jr, surnommé « White Boy Rick », dealer et plus jeune informateur du FBI de l’Histoire.
Richie Merritt et Matthew McConaughey dans Undercover : une histoire vraie © Sony Pictures Releasing France / Studio 8 / LBI Entertainment / Protozoa Pictures

En pleine Amérique de Reagan, dans le miteux Détroit des années 1980, Rick (très bon Richie Merritt), se lie d’amitié avec une bande de jeunes afro-américains qui tiennent un trafic de crack. Son père Richard (Matthew McConaughey) fabrique des armes illégales dans le garage de la maison, écoulées par son fils auprès des gangs. Il est pauvre et attaché à sa ville. Un jour, le jeune Rick est recruté par des policiers qui menacent d’arrêter son père dont ils connaissent les combines. Le jeune homme, qui veut sauver les lambeaux de sa famille (sa sœur Dawn, excellente Bel Powley, est une junkie), accepte la mission.

Undercover – Une histoire vraie dépeint le côté sombre et sale de cette Amérique délaissée. L’avenir s’annonce compliqué pour Rick et son père, peut-être trop gentils pour tirer profit de la situation.

En dépit de la gravité du sujet, ce film très dense ne manque pas d’humour, avec des passages musclés, drôles et décalés. Une caméra nerveuse et beaucoup d’éclairages naturels accentuent le réalisme des scènes. Pourtant porté par un acteur débutant et réalisé par un cinéaste peu connu, le film a reçu un accueil critique et public chaleureux.

QOL

Undercover – Une Histoire vraie, à découvrir dans les salles parisiennes et franciliennes dès le 2 janvier.
Voir la filmographie de Yann Demange

Partager cet article :