De Zurbaran à Rothko

  • De Zurbaran à Rothko 1.2 5 5 Note des offinautes :
    (5 votes et 5 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • C'est une véritable plongée au coeur de l'histoire de l'art que nous propose le Musée Jacquemart-André avec cette exposition. Il n'est pas si courant de voir cohabiter au sein d'une même exposition des grands artistes d'époques différentes. On se souvient de la présentation de la collection Phillips il y a quelques années au Musée du Luxembourg où le public parisien avait pu apprécier les œuvres de Renoir, du Gréco ou encore de Georges Braque. 

    Aujourd'hui, c'est la collection d'Alicia Koplowitz, femme d'affaires espagnole, présidente de la société d'investissement Grupo Omega Capital, que l'on pourra découvrir. En effet, une sélection des plus beaux chefs-d'œuvre de la collection sera présentée pour la première fois. Cette collectionneuse avisée et passionnée a réuni au fil des années un ensemble significatif et varié d'œuvres maitresses des plus grands artistes de l'histoire de l'art.

    Les tableaux de Zurbarán côtoient ainsi ceux de Goya et les œuvres de Toulouse-Lautrec celles de Giacometti ou de Lucian Freud. Une collection reflète toujours la sensibilité artistique de son collectionneur. Chez Alicia Koplowitz, on note un goût subtil souvent tourné vers le portrait féminin. Modèle ou artiste, la femme est omniprésente dans les œuvres choisies.

    Quel meilleur endroit pour présenter cette collection que le Musée Jacquemart-André, demeure d'une autre grande collectionneuse : Nélie Jacquemart ?


  • Date de début : 3 mars 2017
  • Date de fin : 10 juillet 2017
  • Voir les horaires et tarifs

Il y a 5 avis sur De Zurbaran à Rothko


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


2/ 5
, 17 avril 2017
Il faudra bien qu'un jour les exploitants du musée Jacquemard André réfléchissent à la restructuration des locaux peu adaptés à la présentation de grandes expositions avec un droit d'entrée toujours plus haut. L'exposition Alicia Koplowitz n'offre pas un grand intérêt car les œuvres présentées ne sont pas de premier ordre. En résumé trop peu ! trop cher !
1/ 5
, 3 mai 2017
Un seul Modigliani, alors qu'il est choisi pour l'affiche.
1/ 5
, 6 avril 2017
Plus de 13€ l'entrée pour si peu de toiles quelle déception !!! De plus il y a beaucoup de monde dans un espace très reduit. A éviter !
1/ 5
, 20 mars 2017
Je suis artiste et c'est en tant que telle que je commente cette exécrable exposition.
Point positif : la lumière. Les toiles sont bien éclairées. L'unique toile de Rothko est magnifique et vaut le détour.
Point négatif : Aucune cohérence. Bon l'idée de la collectionneuse est de rassembler des toiles de grands artistes de l'histoire d el'art. Problème : il y a beaucoup de toiles moches de ces artistes. Elle a acheté pour le nom et pas pour l'oeuvre. L'erreur assez commune des collectionneurs qui en définitive ne connaissent rien à l'art. Il y a meme des croquis mis au même niveau que des peintures. Tellement d'amateurisme...
1/ 5
, 18 mars 2017
Beaucoup de bruit pour pas grand chose, cher, impossible de se déplacer dans les salles tant il y a de monde. Très peu d'œuvres intéressantes, 2 ou 3...

Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 3 mars 2017   Date de fin : 10 juillet 2017
  • Programmation : Tous les jours 10h-18h, nocturne lundi jsq 20h30
  • Tarifs : entrée 13,50€, tarif réduit 10,50€.

Musée Jacquemart-André

De Zurbaran à Rothko : Affiche Francisco de Zurbarán (1598 – 1664), Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste, vers 1659, Huile sur toile, 119 x 100 cm. Juan Pantoja de la Cruz (1553-1608), Portrait de Doña Ana de Velasco y Girón, duchesse de Bragance, de trois-quarts, en habit de cour, 1603, Huile sur toile, 103 x 82 cm. Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), La Liseuse, 1889, Peinture à l’essence sur carton, 68 x 61 cm. Paul Gauguin (1848-1903), Femmes au bord de la rivière, 1892, Huile sur toile, 31,8 x 40 cm. Pablo Picasso (1881-1973), Tête et main de femme, 1921, Huile sur toile, 65,4 x 54,9 cm. Amedeo Modigliani (1884-1920), La Rousse au Pendentif, 1918, Huile sur toile, 92 x 60 cm. Mark Rothko (1903 - 1970) - N°6 (Jaune, blanc, bleu sur jaune sur gris), 1954, Huile sur toile, 240 x 151,8 cm. Alberto Giacometti (1901 - 1966), Femme de Venise I, 1956, Bronze, ed. 00/6- 105 x 14 x 30,5 cm. Lucian Freud (1922 - 2011), Fille au manteau de fourrure, 1967, Huile sur toile, 61 x 51 cm.
Les Impressionnistes de la collection Ordrupgaard
Musée Jacquemart-André
Portraits de Cézanne
Musée d'Orsay
Le Baroque des Lumières
Musée du Petit Palais
Monet collectionneur
Musée Marmottan Monet
André Suréda, peintre de l'Orient
Musée Lambinet