21 rue La Boétie

  • 21 rue La Boétie 4.8 4 4 Note des offinautes :
    (4 votes et 4 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Fils d'un antiquaire d"origine slovaque devenu marchand d'art, Paul Rosenberg et son frère Léonce sont très tôt associés dans l'affaire familiale avenue de l'Opéra à Paris. Léonce sera un grand défenseur de l'art abstrait et cubiste. Paul, quant à lui, ouvrira sa propre galerie au 21 rue La Boétie en 1910.

    Son objectif est alors de montrer la création de son siècle tout en exposant celle du XIXe siècle. Il deviendra ainsi l'un des plus grands promoteurs de l'avant-garde. La galerie Rosenberg eut un impact considérable dans la promotion de l'art moderne en Europe et aux États-Unis. Homme d'affaires avisé mais également grand amateur d'art, il entretenait des relations privilégiés avec les artistes qu'il représentait parmi lesquels Aristide Maillol et Pablo Picasso.

    La seconde guerre mondiale marque un tournant dans l'histoire des Rosenberg. Devant la politique antisémite du gouvernement de Vichy, Paul Rosenberg et sa famille doivent fuir à New York où il continuera son activité de galeriste. Nombre d'œuvres de sa collection furent cependant spoliées. Ironie de l'histoire, l'Institut d'étude des questions juives, organisme initiatrice de la tristement célèbre exposition Le Juif et La France, s'installa au 21 rue La Boétie. 

    L'exposition retrace le parcours singulier de Paul Rosenberg à travers une soixante de chefs-d'œuvre de l'art moderne et de nombreux documents d'archives permettant d'appréhender le contexte artistique et historique de l'époque. L'exemple des Rosenberg permet également d'aborder l'épineuse question des restitutions des œuvres d'art spoliées pendant la deuxième guerre mondiale. En effet, plus de soixante-dix ans après la fin du conflit, beaucoup d'œuvres n'ont pas encore été rendues à leurs propriétaires ou du moins à leurs héritiers...


  • Lieu : Musée Maillol
    Sous-Rubrique : Beaux-Arts
  • Date de début : 2 mars 2017
  • Date de fin : 23 juillet 2017
  • Voir les horaires et tarifs

Il y a 4 avis sur 21 rue La Boétie


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 17 avril 2017
Dans une même visite découvrir cette très belle exposition et redécouvrir le musée Maillol et sa collection permanente est un privilège. Une mention spéciale pour le tableau de Marie LAURENCIN et son portrait d'Anne Sainclair à l'âge de 4 ans.
5/ 5
, 15 avril 2017
Une très belle exposition avec une comparaison très précise sur les arts pendant l'occupation, le guide audio est parfait pour cette exposition où vous rencontrerez l'un des plus grands marchands d'art du 20eme siècle pour les amoureux de l'histoire et de la peinture.
5/ 5
, 25 mars 2017
Très belle exposition ou l'on sent la présence de la famille Rosenberg. Peut être plus sensible pour avoir lu le livre de sa petite fille Anne SAINCLAIR. L'occasion aussi de découvrir de superbes toiles. J'ai également eu le plaisir de découvrir la collection permanente des Maillol.
4/ 5
, 6 avril 2017
Intéressant !

Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 2 mars 2017   Date de fin : 23 juillet 2017
  • Programmation : Tous les jours (sauf 25 décembre, 1er janvier) 10h30-18h30, nocturne vendredi jsq 21h30 (fermet. caisses 45 mn avt)
  • Tarifs : entrée 13€, tarif réduit 11€.

Musée Maillol

  • Adresse : 61 rue de Grenelle
    75007 Paris 7e
  • Métro : Rue du Bac (12)
  • Site web :
21 rue La Boétie : Affiche Paul Rosenberg dans sa galerie en 1914. Jean Metzinger, Portrait de Léonce Rosenberg en uniforme de soldat colonial, 1924, mine graphite sur papier, 50 x 36,5 cm. Pablo Picasso (1881-1973), Portrait de Mme Rosenberg et sa fille, 1918, Huile sur toile, 130 x 97 cm. Alfred Sisley, La route de Versailles, 1875, Huile sur toile, 47 x 38 cm, Musée d‘Orsay, Paris. Exposition de maîtres du XIXe siècle au 21 rue La Boétie, parmi des meubles de style. Pablo Picasso (1881-1973), Baigneur et baigneuses (Trois baignants), 1920-1921, Huile sur toile, 54 x 81 cm Collection David Nahmad, Monaco. La galerie de Paul Rosenberg à New York dans l'après-guerre, au numéro 16 de la 57e rue. Paul Rosenberg, tableau Renoir et Somerset Maugham. Alfred Höhn (1875- ?), Junge Frau (Jeune femme),1939 ?, Huile sur toile, 78 x 54 cm. Marie Laurencin (1883-1956), Anne Sinclair à l’âge de quatre ans, 1952, Huile sur toile, 27 x 22 cm, Collection particulière.
21 rue La Boétie - Teaser de l'exposition
Alexandra David-Néel, une aventurière au musée
Musée Guimet
Sérénissime !
Musée Cognacq-Jay
Rubens, portraits princiers
Musée du Luxembourg
Kiefer-Rodin
Musée Rodin
Andrée & Michel Hirlet : céramistes francs-tireurs depuis 1963
Sèvres - Cité de la Céramique