De Watteau à David

  • De Watteau à David 4.0 4 4 Note des offinautes :
    (4 votes et 4 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Avec cette exposition, le Musée du Petit Palais présente une sélection de près de 200 œuvres datant du XVIIIe siècle. Le public pourra ainsi découvrir un panorama complet de la peinture et surtout du dessin français de la Régence jusqu'à la Révolution accompagné de quelques sculptures remarquables.

    Le parcours s'articule autour de sections thématiques ou monographiques suivant un ordre chronologique. Débutant par des portraits de Hyacinthe Rigaud ou de Jean-François de Troy, le visiteur arbordera ensuite la peinture religieuse et mythologique pour ensuite s'ennivrer des fêtes galantes de Watteau ou Lancret.
    Tous les supports sont représentés, de la sculpture avec Bouchardon, de l'architecture avec ses évocations chez Hubert Robert, du dessin évidemment et surtout de la peinture d'histoire ou encore de paysage. Il est à noter que deux sections sont entièrement dédiées à François Boucher et Jean-Honoré Fragonard. Bref, c'est une exposition riche et quasi exhaustif que nous propose ici le Petit Palais.

    Cet ensemble de chefs-d'œuvre provient de la plus importante collection privée dédiée au dessin français du XVIIIe siècle. Il s'agit de la collection Horvitz. Rassemblée depuis les années 1980 à Boston par l'homme d'affaires et amateur d'art américain, Jeffrey E. Horvitz, cette collection exceptionnelle est une référence presque encyclopédique sur l'art français du XVIIIe siècle.


  • Lieu : Musée du Petit Palais
    Sous-Rubrique : Beaux-Arts
  • Date de début : 21 mars 2017
  • Date de fin : 9 juillet 2017
  • Voir les horaires et tarifs

Il y a 4 avis sur De Watteau à David


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 25 avril 2017
Magnifique, quelle collection, les dessins sont superbes, les esquisses aussi, j'ai été un peu moins sensible aux toiles mais j'y retournerai pour revoir les dessins entre autre les Boucher, Watteau et Fragonard.
5/ 5
, 17 avril 2017
Pour les amateurs de dessins du XVIIIè, la visite de cette exposition est indispensable et plus particulièrement Boucher et Fragonard..., mais pas que ! Car on retrouve des sculptures, des peintures etc. Nous pouvons remercier ce collectionneur américain de nous permettre de profiter des œuvres d'artistes français.
4/ 5
, 3 avril 2017
Belle et grande expo sur l'art du 18e siècle. Elle retrace bien son siècle, on apprend beaucoup de choses. Le seul problème est la disposition des œuvres, on se marche un peu tous dessus.
2/ 5
, 30 mai 2017
Accueil en net progrès, aimable. Mais toujours ces bavardages insupportables du personnel dans les lieux d'exposition ! Et particulièrement à l'entrée de l'exposition de Watteau à David.
Exposition par ailleurs un peu décevante, à voir essentiellement pour les dessins de Watteau (les Fragonard sont un peu pauvres, les David aussi). A noter une gouache bleue portuaire de Noël, très fine, et les toiles de Desportes à l'entrée pour le rendu des animaux et l'esthétique des fleurs.
Au total il manque du lien à tout ça, à ce prix de visite on attend une vision, un commissariat digne de ce nom ou des trouvailles artistiques. Enfin on peut toujours compléter avec les collections permanentes (gratuites), un fond de très belle qualité à ne surtout pas négliger. Bonne visite à vous.

Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 21 mars 2017   Date de fin : 9 juillet 2017
  • Programmation : Tous les jours (sauf lundi, fériés) 10h-18h, nocturne vendredi jsq 21h
  • Tarifs : entrée 10€, tarif réduit 7€.

Musée du Petit Palais

  • Adresse : avenue Winston Churchill
    75008 Paris 8e
  • Métro : Champs-Élysées - Clémenceau (1/13)
  • Site web :
De Watteau à David, la collection Horvitz : Affiche Louis-Léopold Boilly, Conversation dans un parc, 1800-1810, Huile sur toile. Charles-Antoine Coypel, Portrait de la femme de Potiphar, 1737, Pierre noire et pastel sur papier bleu vergé. Marie-Gabrielle Capet, Autoportrait, vers 1790, Pierre noire, sanguine et craie blanche sur papier vergé. Louis-Michel Van Loo, Portrait d’un gentilhomme, 1734, Huile sur toile. Augustin Pajou, Madame de Bonnard, 1780, Terre cuite. Jean-François-Pierre Peyron, Académie d’homme, 1780, Pierre noire et estompe sur papier vergé. Jean-Antoine Watteau, acteur debout, vers 1718, Trois crayons avec touches de graphite sur papier vergé. Hubert Robert, Caprice romain avec les Dioscures et la colonnade de la place Saint Pierre, 1760, Plume et encre noire avec aquarelle sur traces de craie noire sur papier vergé. François Boucher, Femme nue allongée, vers 1740, Sanguine, pierre noire et craie blanche sur papier crème.
Le Baroque des Lumières
Musée du Petit Palais
Felicità 17
Palais des Beaux-Arts
Les Impressionnistes de la collection Ordrupgaard
Musée Jacquemart-André
La Pierre sacrée des Maori
Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Andrée & Michel Hirlet : céramistes francs-tireurs depuis 1963
Sèvres - Cité de la Céramique