Concerts Opéra (en version de concert) Classique

Au programme : « La Colombe » opéra-comique en deux actes de Gounod, livret de Jules Barbier et Michel Carré, avec Clara Penalva, Laura Muller, Charles Mesrine, Franck Leguérinel, Soizic Chevrant et Françoise Tillard. 06 71 19 60 21.

Le concert « La Colombe » de Gounod est référencé dans notre rubrique Classique.
Genre : Opéra (en version de concert)
Lieu : Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens, Paris 3e
Date du concert : Lundi 6 Février 2023

Pour le confort et la santé de tous, merci de respecter les consignes sanitaires mises en œuvre par les lieux culturels : présentation d'un "pass sanitaire", port du masque, usage de gel hydroalcoolique et distanciation physique.

Derniers avis sur le concert : « La Colombe » de Gounod

Avis publié par Jean Rossier le 26 janvier 2023

C’est le plus charmant opéra-comique que Charles Gounod (1818-1893) ait écrit. Un bijou. Tout est parfait, le livret de Jules Barbier (1825-1901) et Michel Carré (1821-1872), la musique, sa brièveté même (1h40), sa légèreté sont autant de qualités.
Une coquette a ruiné un gentil monsieur à qui il ne reste qu’une colombe… La partie d’orchestre a été arrangée pour piano et violoncelle et ressemble à une sonate romantique. Les quatre chanteurs s’amusent beaucoup et font eux-mêmes la mise en scène. L’ensemble est idéal pour des enfants et leur première sortie à l’Opéra, pour une fin d’après-midi de dimanche hivernal, pour divertir, réconforter, enchanter…
La Comtesse Sylvie a complètement ruiné son amant Horace qui s’est réfugié dans une masure campagnarde avec son valet filleul le jeune Mazet. De sa vie passée à la ville il ne lui reste qu’une colombe d’une intelligence peu commune puisqu’elle sait écrire son nom : Sylvie !
Or la Comtesse Sylvie a dans les salons une rivale qui possède un perroquet non moins fabuleux. Sylvie décide, en compagnie de son majordome, d’aller chez Horace récupérer la merveilleuse colombe pour lui faire pièce. Oui, mais devant la candeur d’Horace toujours aussi amoureux, elle n’ose plus lui demander.
Tant et si bien que l’heure du dîner arrive sans qu’elle se soit décidée. Et il n’y a rien à manger ! Horace est prêt à sacrifier sa colombe pour nourrir sa belle… Que va-t-il arriver ?
Gounod a écrit cet opéra-comique d’une heure et demie après son Faust, en pleine possession de ses moyens artistiques. Nous avons arrangé la partie d’orchestre à une version piano et violoncelle qui rend tout le charme de l’oeuvre et souligne l’influence des Mendelssohn sur le musicien français !
Clara Penalva, soprano, la Comtesse Sylvie
Laura Muller, mezzo, le valet Mazet
Charles Mesrine, ténor, l’amoureux Horace
Franck Leguérinel, baryton, le majordome
Soizic Chevrant, violoncelle
Françoise Tillard, piano

Coordonnées du lieu

Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens

Adresse : 13 rue du Perche 75003 Paris 3e

Transports

Métro : Arts et Métiers (3 / 11), Rambuteau (11), Saint-Sébastien - Froissart (8)
Bus : Archives - Haudriettes (29 / 75), Saint-Claude (91 / 96), Rue Vieille du Temple (29), Square du Temple (20 / 75 / N12 / N23), Bretagne (96)

Plan d'accès

Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens - Paris 3e
13 rue du Perche

1 avis sur « La Colombe » de Gounod

Avis publié par Jean Rossier le 26 janvier 2023

C’est le plus charmant opéra-comique que Charles Gounod (1818-1893) ait écrit. Un bijou. Tout est parfait, le livret de Jules Barbier (1825-1901) et Michel Carré (1821-1872), la musique, sa brièveté même (1h40), sa légèreté sont autant de qualités.
Une coquette a ruiné un gentil monsieur à qui il ne reste qu’une colombe… La partie d’orchestre a été arrangée pour piano et violoncelle et ressemble à une sonate romantique. Les quatre chanteurs s’amusent beaucoup et font eux-mêmes la mise en scène. L’ensemble est idéal pour des enfants et leur première sortie à l’Opéra, pour une fin d’après-midi de dimanche hivernal, pour divertir, réconforter, enchanter…
La Comtesse Sylvie a complètement ruiné son amant Horace qui s’est réfugié dans une masure campagnarde avec son valet filleul le jeune Mazet. De sa vie passée à la ville il ne lui reste qu’une colombe d’une intelligence peu commune puisqu’elle sait écrire son nom : Sylvie !
Or la Comtesse Sylvie a dans les salons une rivale qui possède un perroquet non moins fabuleux. Sylvie décide, en compagnie de son majordome, d’aller chez Horace récupérer la merveilleuse colombe pour lui faire pièce. Oui, mais devant la candeur d’Horace toujours aussi amoureux, elle n’ose plus lui demander.
Tant et si bien que l’heure du dîner arrive sans qu’elle se soit décidée. Et il n’y a rien à manger ! Horace est prêt à sacrifier sa colombe pour nourrir sa belle… Que va-t-il arriver ?
Gounod a écrit cet opéra-comique d’une heure et demie après son Faust, en pleine possession de ses moyens artistiques. Nous avons arrangé la partie d’orchestre à une version piano et violoncelle qui rend tout le charme de l’oeuvre et souligne l’influence des Mendelssohn sur le musicien français !
Clara Penalva, soprano, la Comtesse Sylvie
Laura Muller, mezzo, le valet Mazet
Charles Mesrine, ténor, l’amoureux Horace
Franck Leguérinel, baryton, le majordome
Soizic Chevrant, violoncelle
Françoise Tillard, piano

Donner mon avis sur « La Colombe » de Gounod

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.