Vampires : de Dracula à Buffy

(3 votes et 3 avis)
Ajouter à mes favoris

Cinémathèque française
51 rue de Bercy 75012 Paris 12e

Histoire / Civilisations

Sous-Rubrique : Histoire / Civilisations
Date de début : 9 octobre 2019
Date de fin : 19 janvier 2020
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

La légende du vampire prend corps à la fin du XIXe siècle avec Dracula, le roman de Bram Stoker. Le cinéma s'empare alors rapidement du mythe naissant pour le nourrir et le décliner. Le parcours d'exposition s'intéresse à ces deux histoires parallèles et à la fascination des cinéastes du monde entier pour le personnage. Elle montre également comment la peinture, la photographie, la littérature, ou plus récemment la télévison, se sont elles aussi intéressées à cette icône ténébreuse et sexy.

Zoom

Le temple parisien du septième art accueille aux abords du Parc de Bercy l’un de ses plus célèbres héros : le vampire. Monstre et séducteur, si effrayant et si tentant à la fois…

« Je suis Dracula »

La réplique, l’une des plus célèbres du cinéma, est aussi l’une des plus anciennes. Si le vampire s’inspire de mythes antérieurs, c’est à la fin du XIXe siècle, en 1897 précisément, qu’il trouve sa forme « moderne » sous la plume de l’Irlandais Bram Stoker. En 1922, le Nosferatu de Murnau est l’une des premières adaptations sur grand écran du Prince de la nuit. Qu’il sévisse sur le vieux continent ou dans le Nouveau Monde (et même à Brooklyn avec Eddie Murphy !), Dracula garde les mêmes caractéristiques : il fait peur, il fait envie, et autant qu’à tuer, il cherche à séduire.

Une personnalité multiple qui fascine les grands réalisateurs, de Werner Herzog à George A. Romero, en passant par Tim Burton ou Francis Ford Coppola, qui signe en 1992 avec son film éponyme l’adaptation la plus célèbre de Stoker. Son casting de stars (Gary Oldman, Keanu Reeves, Winona Ryder), son esthétique enchanteresse, proche de l’érotisme, et l’omniprésence du sang dans une période marquée par le SIDA en font un des films les plus marquants des années 1990. Preuve que Dracula, malgré les siècles, n’a pas pris une ride.

De Catherine Deneuve à Sarah Michelle Gellar

L’exposition de la Cinémathèque propose de découvrir, en plus des films, des œuvres marquantes autour de la thématique du non-mort, comme celles de Goya ou de Niki de Saint Phalle. Elle permet aussi de redécouvrir, à travers des artefacts de tournage et des vidéos, les vampires les plus célèbres de l’écran, comme Catherine Deneuve et David Bowie, en quête de sang et d’amour dans Les Prédateurs, Tom Cruise, Lestat flamboyant d’Entretien avec un vampire, ou Robert Pattinson, ado denté et torturé de la saga Twilight.

Les projections qui accompagnent l’exposition font, elles, la part belle aux bizarreries, comme Blacula, le vampire noir qui hante les rues de Los Angeles, ou Dracula de père en fils, qui met en scène Christopher Lee, l’un des plus grands représentants du comte, aux côtés de… Bernard Ménez. Un marathon et une conférence seront enfin consacrés à Buffy, célèbre chasseuse de vampires, incarnée par Sarah Michelle Gellar qui, sous-couvert de combattre les immortels, passe en fait son temps à en tomber amoureuse. Irrésistible, on vous dit…

Cinémathèque française

Adresse : 51 rue de Bercy 75012 Paris 12e
Métro : Bercy (6/14)
Site web : www.cinematheque.fr

3 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Patrick le 18 janvier 2020

Dès l’entrée on est de suite dans l’ambiance ! Mais plus inspirant que terrifiant. Très développé dans les thématiques. Prévoir un peu de temps pour visionner les nombreux extraits de films. Même s’il y du monde il y a souvent la place pour s’asseoir devant chaque écran ainsi qu’accéder aux illustrations autour, mais il y a une ou deux salles plus étroites qui font exception.

Publié par Hector le 4 novembre 2019

Une exposition bien documentée et claire qui aborde la figure du vampire et son évolution au cinéma et à la télévision sans tomber dans la facilité. Attention cependant, beaucoup d'éléments de l'exposition ne conviennent pas forcément au jeune public.

Publié par Franck le 18 octobre 2019

Une magnifique exposition autour de Dracula et des vampires dans le 7e art. Complète et diversifiée ! Très intéressante et bien faite.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...