Rouge

(4 votes et 4 avis)
Ajouter à mes favoris

Galeries nationales - Grand Palais
3 avenue du Général-Eisenhower 75008 Paris 8e

Histoire / Civilisations

Sous-Rubrique : Histoire / Civilisations
Date de début : 20 mars 2019
Date de fin : 1 juillet 2019
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

Cette exposition propose de découvrir les répercussions de la révolution d'octobre 1917 : un véritable bouleversement social du point de vue de la création artistique. Comment de nombreux artistes, adhérant au projet communiste, ont-ils contribué à l'édification d'une toute nouvelle société ? Un parcours historique, de la révolution d'octobre aux années post-communisme.

Galeries nationales - Grand Palais

Adresse : 3 avenue du Général-Eisenhower 75008 Paris 8e
Métro : Champs-Élysées - Clémenceau (1/13)
Réservation : 01.44.13.17.30
Site web : www.grandpalais.fr

4 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Eric le 6 juin 2019

Bonne exposition qui explique bien les différentes phases artistiques du nouveau régime, belle qualité documentaire.

Publié par Fab le 5 juin 2019

Encore une exposition au Grand Palais qui ne restera pas dans ma mémoire, j’attendais peut-être un peu plus, pour commencer avec les débuts de la révolution Russe et les artistes, plus aussi sur imagerie communiste, la propagande. Avoir un parallèle avec l’art occidental, et la mégalomanie architecturale des années 30, qui n’était pas propre à la Russie, aurait été bien venue.

Publié par GEIST le 6 mai 2019

Expo complète et détaillée. Cartels explicatifs très documentés et utiles (mais une fois de plus minuscules et mal éclairés). On apprend beaucoup de choses (comme les projets urbanistiques mégalomaniaques pour Moscou) mais on s’ennuie à cette énumération de créations en l’honneur du régime et de ses demi-dieux. À propos de création, il n’y en a pas. C’est de la redite du bauhaus ou des créations cubistes d’Europe de l’Ouest. C’est fade et moche, hormis peut-être quelques représentations des corps et du sport. Bref, on frémit devant ce régime autoritaire et fou. On se redit que la création est tuée par les dictatures et on croise les doigts pour ne pas revivre cela !
Mauvaise organisation d’entrée dans le Grand palais. Une heure de queue dans le froid sans avertissement de durée de queue (ce qui permettrait de juger si on reste ou repart).

Publié par Nihel le 8 avril 2019

Pas la meilleure du GP, mais de belles pièces sur l'URSS comme sur Staline ou Lénine.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...