Jean Fautrier

  • Jean Fautrier 3.6 5 5 Note des offinautes :
    (5 votes et 5 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Le musée d’Art moderne rend hommage à Jean Fautrier (1898-1964). Peu exposé, cet artiste au parcours solitaire est aujourd’hui considéré comme le plus important précurseur de l’art informel. Une figure majeure du renouvellement de l’art moderne après le cubisme. L’exposition est une reprise de la rétrospective présentée cet été au Kunstmuseum de Winterthur (Suisse). Viennent s'y ajouter des œuvres du musée d’Art moderne, de plusieurs musées français ainsi que de collections privées.

  • Lieu : Musée d'Art moderne
    Sous-Rubrique : Beaux-Arts
  • Date de début : 26 janvier 2018
  • Date de fin : 20 mai 2018
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Il y a 5 avis sur Jean Fautrier


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 19 février 2018
Fautrier est peu exposé en France. Cette rétrospective est une occasion unique à ne pas manquer.
5/ 5
, 5 février 2018
Fautrier est une valeur sûre de la peinture moderne, cette exposition lui rend un bel hommage et le replace très justement au cœur d'une époque tourmentée. On aime : la période noir et ses lacs d'une profondeur insondable. On aime aussi, évidement, la série des otages où Fautrier expose la nature même de la mort, anonyme et froide. En bref, le MAM avait avec Fautrier un sujet d'exposition facile à mettre en mouvement, le pari est réussi pour l'institution.
4/ 5
, 1er février 2018
J’attendais avec bonheur cette exposition, et je n’ai pas été déçu par les œuvres, plein de belles découvertes, entre autre la série noire. J’ai par contre été déçu par la scénographie de cette exposition qui me semble assez austère, mais c’est un petit bémol pour cette belle rétrospective qui heureusement a le mérite d’exister.
3/ 5
, 22 avril 2018
Amateur très humble des arts, je ne connaissais pas du tout cet artiste. Sans doute est-il ce grand précurseur de l'art informel. J'ai admiré son travail et ses oeuvres à resituer dans le contexte de l'époque. Personnellement, j'ai surtout apprécié ses sculptures, beaucoup moins ses peintures. Je ne l'aurais pas mise en dans les top des expos à voir.
1/ 5
, 26 janvier 2018
La spécialité du Musée d'art Moderne de la Ville de Paris ? Envoyer des invitations pour le vernissage à tout Paris. Résultat deux heures d'attente dans le froid pour assister à l'exposition. Quel est l'intérêt de faire venir des gens pour lancer le bouche à oreille si c'est pour inviter à la pelle ? Nous n'avons pas pu profiter de l'exposition confortablement tellement elle était blindée de personnes.

Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 26 janvier 2018   Date de fin : 20 mai 2018
  • Programmation : Tous les jours (sauf lundi, fériés) 10h-18h, nocturne jeudi jsq 22h
  • Tarifs :

Musée d'Art moderne

  • Adresse : 11 avenue du Président Wilson
    75016 Paris 16e
  • Métro : Iéna (9)
  • Site web :
Nu aux bras levés, 1927, Bronze, 44 cm, Collection privée. La promenade du dimanche au Tyrol (Tyroliennes en habit du dimanche), 1921-1922, Huile sur toile, 81 x 100 cm. Le grand sanglier noir, 1926, Huile sur toile, 195,5 x 140,5 cm. Jeune fille au grand front, 1940, Bronze, 18,5 x 16,5 x 19 cm, Fondation Beyeler, Riehen/ Bâle. Dessin de femme pour l'illustration d’Alleluiah de Georges Bataille, 1947, Encre et fusain sur papier, 24,6 x 20 cm, Département des Hauts-de-Seine, Musée du domaine départemental de Sceaux.
Au fil du siècle : 1918-2018
Manufacture des Gobelins - Galerie
Guernica
Musée Picasso
Le Tintoret
Musée du Luxembourg
La Porte des rêves
Propriété Caillebotte — Maison
Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet
Musée de la Carte à Jouer