Information suite à l'annonce du couvre-feu à Paris et en Île-de-France • • •

Le Corps et l'Âme

Musée du Louvre
Entrée principale : Pyramide (cour Napoléon) - 75001 Paris 1er
Métro : Palais Royal - Musée du Louvre (1/7)

Beaux-Arts

Sous-rubrique : Beaux-Arts
Date de début : 22 octobre 2020
Date de fin : 18 janvier 2021
Tarifs : Résa oblig. : entrée 15€ (sur place) ou 17€ (en ligne) ; -18 ans/-26 ans UE /1er samedi du mois (18h-21h45) : gratuit ailes Denon et Sully (aile Richelieu uniq. sur résa).
Programmation : Tous les jours (sauf mar) 9h-18h

Galerie : photos & vidéos

L'exposition s'intéresse aux principales lignes de force qui cheminent dans toute l’Italie durant la seconde moitié du Quattrocento. Elles aboutiront, au début du XVIe siècle, à un moment d’apogée de la sculpture de la Renaissance ainsi que de l’art italien : ce qu’on appelle la « Manière moderne » (selon Vasari). La représentation de la figure humaine dans la diversité de ses mouvements prend alors des formes extrêmement novatrices.

Cette exposition, co-organisée avec le musée du Castello Sforzesco de Milan, présente plus 150 œuvres. Les plus grands sculpteurs de la période (parmi lesquels Donatello et Michel-Ange) ainsi qu'un ensemble de grands créateurs (depuis Pollaiolo et Tullio Lombardo à Riccio ou Bambaia) de toute l'Italie (en particulier de Toscane, de Lombardie et de Vénétie, mais aussi des cours d’Urbino, de Ferrare et de Mantoue) sont au cœur du parcours.

Zoom

Conçue comme une suite de l’exposition Le Printemps de la Renaissance présentée au Louvre il y a huit ans, Le Corps et l’Âme rassemble dans le Hall Napoléon du musée du Louvre 150 sculptures datant de l’apogée de la Renaissance.

Les passions exacerbées

Entre la seconde moitié du XVe siècle et le début du XVIe, la sculpture est confrontée aux extraordinaires progrès connus par la peinture grâce à la perspective. Face à Florence, qui jusque-là dominait le paysage artistique, d’autres cités émergent ; comme Milan, Venise ou Rome.

Sous l’influence d’artistes comme Donatello et Michel-Ange, la représentation de la figure humaine évolue, les expressions s’affinent, les sentiments plus intimes transparaissent à travers le marbre. Les mouvements du corps sont poussés à l’extrême. Chez Michel-Ange, les muscles sont bandés, prêts à s’échapper de leurs blocs de pierre. Ses splendides esclaves, tout en tension et en torsion, se décollent déjà un peu de leur prison rocheuse. La représentation du religieux change aussi. Dans le sacré, le pathos est à l’honneur. La chair est douloureusement meurtrie. La Madeleine pénitente de Donato di Niccolò di Betto Bardi, dit Donatello, aux traits creusés dans le bois de peuplier, est d’une intensité déchirante.

Beauté classique

Comme au siècle précédent, les références à l’Antiquité sont toujours très présentes, mais les artistes vont toujours plus loin dans la quête d’une beauté universelle et classique. Quand Tullio Lombardo représente côte-à-côte Bacchus et Ariane, leurs visages sont lisses, jeunes ; leurs lèvres sagement ourlées et leurs grands yeux innocents.

Co-organisée avec le musée du Castello Sforzesco de Milan, cette exposition veut aussi faire redécouvrir au grand public les maîtres moins connus du Quattrocento comme Antonio Pollaiolo, Bertoldo di Giovanni, Guido Mazzoni, Bartolomeo Bellano, Andrea Riccio ou Bambaia… Le résultat est théâtral et troublant.

Musée du Louvre

Adresse : Entrée principale : Pyramide (cour Napoléon) 75001 Paris 1er
Métro : Palais Royal - Musée du Louvre (1/7)
Site web : www.louvre.fr

Consignes sanitaires

  • Réservation obligatoire d'un créneau horaire sur ticketlouvre.fr.
  • Port obligatoire du masque.

Soyez le premier à rédiger un avis sur Le Corps et l'Âme !

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...