Boldini (1842-1931), Les plaisirs et les jours

Musées, Expositions Peinture Beaux-Arts

Genre : Peinture
Lieu : Musée du Petit Palais, Paris 8e
Date de début : 29 mars 2022
Date de fin : 24 juillet 2022
Tarifs : Entrée 14€, tarif réduit 12€.

Programmation : Tous les jours (sauf lundi, fériés) 10h-18h, vendredi jsq 21h
Fermetures : Lieu fermé le lundi, le 1 janvier, le 1 mai, le 8 mai, le 14 juillet, le 15 août, le 1 novembre, le 11 novembre, le 25 décembre

Pour le confort et la santé de tous, merci de respecter les consignes sanitaires mises en œuvre par les lieux culturels : présentation d'un "pass sanitaire", port du masque, usage de gel hydroalcoolique et distanciation physique.

Présentation

Giovanni Boldini est une figure du Paris mondain, artistique et littéraire de la Belle Époque. Né en Italie, en 1842, l'artiste passera la majeure partie de sa carrière à Paris. Proche de Degas et de Proust, il évolue dans les milieux aristocratiques et bourgeois et connait de son vivant un succès incontestable. Il devient le portraitiste favori d’une clientèle riche et internationale. Le parcours de l’artiste, de sa formation en Italie jusqu’à sa longue carrière parisienne, est ici à découvrir.

Giovanni Boldini peint des princesses et des riches héritières parées des plus belles robes. Son style inimitable, moderne mais à contre-courant des avant-gardes, font de ses œuvres des témoignages captivants et émouvants de ce Paris perdu. Le parcours met en lumière les liens de l'artiste avec la société de son temps : la mode et le luxe, les célébrités et l’aristocratie européenne, les modèles et les maîtresses, les artistes et les écrivains.

L'événement Boldini (1842-1931), Les plaisirs et les jours est référencé dans notre rubrique Beaux-Arts.

Derniers avis

Avis publié par marie odile le 20 mai 2022

A la découverte de la Belle Époque : mode et beauté de ces belles dames au regard désoeuvré.
Allez sans hésiter admirer l'univers de ce peintre à la mode en son temps et aujourd'hui injustement oublié.

Avis publié par Lilou le 16 mai 2022

Sublime, à voir absolument. Sensibilité artistique au rdv.

Avis publié par brunet dominique le 11 mai 2022

Une odeur de glycine, des variations sur couleurs de lilas fané, une vision fugace d'un Paris qui n'est plus dans sa légèreté et son insouciance, l'éphémère de vies se déclinant dans le plaisir de plaire : tout cela perçu et bellement peint par Boldini, et exposé avec art dans ce magnifique Petit Palais. A la sortie, on s'attendrait sur le boulevard à croiser un de ces dandies si précieux ou une de ces belles dames en robes de mousseline vaporeuse. A voir en particulier pour les nostalgiques de ce Paris de fin de siècle ; et le Petit Palais en est le superbe écrin. Une amoureuse du Petit Palais !

Avis publié par Panot le 19 avril 2022

Très belle expo. De grands portraits de ces mondaines. C'est superbe, c'est fin et avec du mouvement. A ne pas rater.

Avis publié par PM le 12 avril 2022

D’intéressantes œuvres, mais quasi overdose de mondaines en robes du soir, heureusement Montesquiou parmi elles, indéniablement un réel sens de la pose, amour du rose, évolution du coup de pinceau ; peintre rare.

Adresse du lieu

Musée du Petit Palais

Adresse : Avenue Winston Churchill 75008 Paris 8e
Métro : Champs-Élysées - Clémenceau (1/13)
Site web : www.petitpalais.paris.fr

Plan d'accès

Musée du Petit Palais - Paris 8e
Avenue Winston Churchill

6 avis sur Boldini (1842-1931), Les plaisirs et les jours

Avis publié par marie odile le 20 mai 2022

A la découverte de la Belle Époque : mode et beauté de ces belles dames au regard désoeuvré.
Allez sans hésiter admirer l'univers de ce peintre à la mode en son temps et aujourd'hui injustement oublié.

Avis publié par Lilou le 16 mai 2022

Sublime, à voir absolument. Sensibilité artistique au rdv.

Avis publié par brunet dominique le 11 mai 2022

Une odeur de glycine, des variations sur couleurs de lilas fané, une vision fugace d'un Paris qui n'est plus dans sa légèreté et son insouciance, l'éphémère de vies se déclinant dans le plaisir de plaire : tout cela perçu et bellement peint par Boldini, et exposé avec art dans ce magnifique Petit Palais. A la sortie, on s'attendrait sur le boulevard à croiser un de ces dandies si précieux ou une de ces belles dames en robes de mousseline vaporeuse. A voir en particulier pour les nostalgiques de ce Paris de fin de siècle ; et le Petit Palais en est le superbe écrin. Une amoureuse du Petit Palais !

Avis publié par Panot le 19 avril 2022

Très belle expo. De grands portraits de ces mondaines. C'est superbe, c'est fin et avec du mouvement. A ne pas rater.

Avis publié par PM le 12 avril 2022

D’intéressantes œuvres, mais quasi overdose de mondaines en robes du soir, heureusement Montesquiou parmi elles, indéniablement un réel sens de la pose, amour du rose, évolution du coup de pinceau ; peintre rare.

Avis publié par Martin le 6 avril 2022

Très belle exposition avec, comme toujours au Petit Palais, une scénographie exceptionnelle qui donne au visiteur l’impression d’être un amateur d’art. Les portraits sont certainement flatteurs pour leurs modèles mondains mais le visiteur est emporté par la fougue et la passion qui s’en dégagent. En revanche, les peintures tardives ont un petit côté Jean-Gabriel Domergue que j’ai trouvé décevant.

Donner mon avis sur Boldini (1842-1931), Les plaisirs et les jours

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux