Musées, Expositions Peinture Beaux-Arts

Genres : Peinture, Art moderne
Lieu : Propriété Caillebotte — Maison, Yerres
Date de début : 4 juin 2022
Date de fin : 30 octobre 2022
Tarifs : Entrée 12€, tarif réduit 8€, moins de 18 ans gratuit.

Programmation : Tous les jours (sauf lundi) 14h-18h30 — De mi-novembre à mi-mars : samedi, dimanche et fériés (sauf 25 décembre, 1er janvier) 14h-18h30
Fermetures : Lieu fermé le lundi, le 1 janvier, le 25 décembre

Pour le confort et la santé de tous, merci de respecter les consignes sanitaires mises en œuvre par les lieux culturels : présentation d'un "pass sanitaire", port du masque, usage de gel hydroalcoolique et distanciation physique.

Présentation

L’exposition s'intéresse à l'histoire méconnue du modernisme au Portugal. Paris fut, à partir du XIXe siècle, la destination des Portugais en quête de modernité. La Ville Lumière attirait des artistes, des intellectuels et des écrivains du monde entier. Le parcours d'exposition couvre une vaste période, allant des années 1910 aux années 1970, et présente des artistes de générations et de styles différents ayant vécu à Paris. Il éclaire certaines facettes d’une longue histoire et de nombreux échanges.

L'événement Modernités portugaises est référencé dans notre rubrique Beaux-Arts.

Modernités portugaises : le zoom

L’exposition détache trois moments du puzzle moderniste.

Le premier à travers un choix d’œuvres emblématiques d’Amadeo de Souza-Cardoso, Eduardo Viana, Almada Negreiros, des Delaunay, évoque les relations et échanges entre Paris et Portugal dont la revue Orpheu (1915), dirigée par Pessoa et Sá-Carneiro, témoigne.

Puis Vieira da Silva et Árpád Szenes poursuivent dans un dialogue au long cours leur œuvre indépendante. L’exposition nous fait entrer dans l’atelier et dans l’univers croisé de ce couple exceptionnel. Apatrides (jusqu’à leur naturalisation en 1956) et parisiens, ils incarnent un modernisme humaniste.

Enfin, l’exposition évoque le surréalisme portugais, fondé en 1940, avec deux figures méconnues en dehors du Portugal : Cesariny et Dacosta qui s’installent à Paris, à la fin des années 1940. Cesariny, poète également, est mu par un désir d’expérimentation, et produit des œuvres tour à tour surréalistes, abstraites, informelles. Peu après son arrivée à Paris, Dacosta se tient à l’écart du milieu de l’art durant plusieurs décennies, puis revient sur la scène artistique avec une peinture nouvelle : la modernité s’intériorise dans une rêverie mélancolique, post-moderne.

Derniers avis

Il n'y a pas encore d'avis sur Modernités portugaises !

Adresse du lieu

Propriété Caillebotte — Maison

Adresse : 8 rue de Concy 91330 Yerres
RER : Yerres (D)
Site web : www.proprietecaillebotte.com

Plan d'accès

Propriété Caillebotte — Maison - Yerres
8 rue de Concy
Donner mon avis sur Modernités portugaises

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux