Être moderne : le MoMA à Paris

  • Être moderne : le MoMA à Paris 3.1 7 7 Note des offinautes :
    (7 votes et 7 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • C'est une exposition manifeste que propose le MoMA (musée d'art moderne de New York) cet automne en partenariat avec la Fondation Louis Vuitton, un manifeste pour continuer à "être moderne" en quelque sorte. L'exposition vise, à travers la présentation d'une sélection d'œuvres du musée américain, à présenter l'engagement artistique de cette institution prestigieuse.

    L'ensemble des œuvres présenté comprend aussi bien des chefs-d'œuvres allant de la naissance de l'art moderne que de périodes plus contemporaines en passant par l'abstraction ou encore le minimalisme. 200 œuvres provenant des six départements du MoMA sont ainsi visibles à Paris et pour certaines de manière inédite en France : L'oiseau dans l'espace de Brancusi ou les Campbell's Soup Cans d'Andy Warhol par exemple.

    Cette sélection d'œuvres est accompagnée d'archives provenant des États-Unis retraçant l'histoire du musée et permettant ainsi une remise en contexte de ces chefs-d'œuvres.

    Le Musée new yorkais s'est engagé dans un important projet d'agrandissement et d'expansion. Cette exposition répond donc à un double enjeu. D'abord, montrer à Paris un ensemble significatif des œuvres de la collection du MoMA puis préfigurer le prochain accrochage, plus fluide et interdisciplinaire, que pourra découvrir prochainement le public américain.


  • Date de début : 11 octobre 2017
  • Date de fin : 5 mars 2018
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Il y a 7 avis sur Être moderne : le MoMA à Paris


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 20 novembre 2017
Je n’ai été à la Fondation Vuitton que deux fois, mais j’ai été charmée les deux fois.
Le gros plus, ce sont bien évidemment les microvisites par des historiens de l’art toujours plus enchantés de partager leurs connaissances avec vous.
4/ 5
, 9 décembre 2017
Ma préférence va plutôt aux expositions mono-artiste, mais ici j’ai été séduit. On n’a pas forcément les moyens ou l’envie de se rendre sur un autre continent pour admirer deux-cent œuvres qui de fin XIXe jusqu’aux années 1960 sont toutes indiscutables sur la présence des artistes présentés. Quand cela vient ici, quel bonheur. Le plus récent est connu ou le mérite ou est à débattre. C’est varié, et ça surprend parfois très sérieusement.
4/ 5
, 18 novembre 2017
Contrairement aux commentaires j’ai aimé cette expo. L’expo se fait en 2 bonnes heures. Le public est amené à être impliqué dans certaines œuvres. Je recommande cette expo que j’ai personnellement beaucoup aimé.
3/ 5
, 5 décembre 2017
Expo décevante, mais toujours un grand plaisir à évoluer dans ce beau musée !!
2/ 5
, 15 décembre 2017
Déçu. Plutôt une exposition sur l'évolution du grand musée de New York.
2/ 5
, 15 novembre 2017
Décevant !!
2/ 5
, 28 octobre 2017
Déçu par le nombre d'oeuvres surtout comparé au nombre de visiteurs et assez peu de vidéos...

Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 11 octobre 2017   Date de fin : 5 mars 2018
  • Programmation : Tous les jours (sauf mar) 11h-20h, vendredi jsq 21h, samedi et dimanche 9h-21h
  • Tarifs : entrée 16€, 10€ -26 ans, 5€ -18 ans (accès au Jardin d'Acclimatation compris dans le billet).

Fondation Louis Vuitton

Être moderne : le MoMA à Paris - Affiche Bruce Nauman, Human/Need/Desire, 1983, néons, fils électriques avec tubes de verre, 239.8 x 179 x 65.4 cm. Cindy Sherman, Untitled Film Still #21, 1978, impression argentique, 19.1 x 24.1 cm. Paul Cézanne, Le baigneur, Vers 1885, 127 x 69,8 cm, Huile sur toile. Paul Signac , Opus 217, Technique mixte. Portrait de M. Félix Fénéon, 1890 1890, Huile sur toile, 73.5 x 92.5 cm. Roy Lichtenstein, Drowning Girl, 1963.
Alex Cecchetti, Tamam Shud
La Ferme du Buisson
Candice Lin, Un corps blanc exquis (A Hard White Body)
Bétonsalon
Piero Livio, Dustmuseum
Maison européenne de la photographie
L'Expérience de la couleur
Sèvres - Cité de la Céramique
Camille Henrot, Days are dogs
Palais de Tokyo