Jane Evelyn Atwood : Histoires de prostitution, Paris 1976-1979

  • Jane Evelyn Atwood : Histoires de prostitution, Paris 1976-1979 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • En 1976 Jane Evelyn Atwood, qui réside à Paris depuis cinq ans, n'est pas encore photographe. Elle achète un premier « vrai » appareil et rencontre Blondine, ainsi que les autres prostituées de la rue des Lombards, dans le quartier du futur Beaubourg. C'est dans le quartier de Pigalle qu'elle va rencontrer Barbara, transgenre. Par bribes photographiques elle entre alors progressivement dans leur vie et dans leur univers : celui de la prostitution. Elle écrit ses premières histoires en images dans la rue, dans les bars et dans les chambres de passes. Des histoires de vies qui rendent compte d’un quotidien en marge.

  • Lieu : Maison Robert Doisneau
    Sous-Rubrique : Photographie
  • Date de début : 25 janvier 2019
  • Date de fin : 21 avril 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur Jane Evelyn Atwood : Histoires de prostitution, Paris 1976-1979 !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Horaires et tarifs

  Date de début : 25 janvier 2019   Date de fin : 21 avril 2019
  • Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé.

Maison Robert Doisneau

Comment s'y rendre ?

Jane Evelyn Atwood : Histoires de prostitution, Paris 1976-1979 à la Maison Robert Doisneau Série Pigalle People Série Rue des Lombards
Le Corbusier dans l'œil de Richard Pare
Fondation Le Corbusier - Maison La Roche
Jean-Baptiste Huynh, Infinis d'Asie
Musée Guimet
Ren Hang
Maison européenne de la photographie
Guy Tillim, Museum of the Revolution
Fondation Henri Cartier-Bresson
Alex Majoli, Scène
Le Bal