L'Orient des peintres

(7 votes et 7 avis)
Ajouter à mes favoris

Musée Marmottan Monet
2 rue Louis-Boilly 75016 Paris 16e

Beaux-Arts

Sous-Rubrique : Beaux-Arts
Date de début : 7 mars 2019
Date de fin : 21 juillet 2019
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

Plus d'une cinquantaine de chefs-d’œuvre, provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, composent cette exposition. Le parcours propose de porter un regard neuf sur un genre de peinture en particulier. Le souffle des conquêtes napoléoniennes porte les peintres à partir, et à vérifier, leur fantasme d’Orient à travers le voyage. C'est ainsi que l'aube de l’ère industrielle donne naissance à l’orientalisme.

Au cœur de l’hôtel particulier qui abrite les collections de Paul Marmottan, dédiées à Napoléon et à sa famille, cette exposition met en lumière ce mouvement pictural. Plus d'une cinquantaine de chefs-d’œuvre, provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, composent le parcours.

Zoom

Objet de fascination, le lointain Orient a attiré à lui de nombreux peintres européens. La rencontre avec le réel n’a jamais dissipé leur rêve, bien au contraire, certains artistes allant jusqu’à changer l’essence même de leur peinture pour mieux saisir cette beauté nouvelle.

De Napoléon à la belle odalisque

La passion française pour l’Orient trouve son paroxysme dans la conquête napoléonienne entamée en 1798, avec notamment les campagnes d’Égypte et de Syrie. Une épopée qui inspire et fait rêver les artistes français, dont certains n’hésiteront pas à franchir la Méditerranée pour rencontrer leurs fantasmes.

Des écrivains, comme Chateaubriand, mais surtout des peintres tels Ingres, Fromentin ou Delacroix. Pour eux, la rencontre du réel n’empêche pas le merveilleux, et si certaines scènes se veulent réalistes, comme Le Pays de la soif d’Eugène Fromentin, un sujet reste aussi merveilleux que mystérieux : la femme… Ou plutôt l’odalisque, esclave vierge, concubine, représentée comme une nouvelle Vénus, de La Petite Baigneuse d’Ingres, en 1828, à Odalisque à la culotte rouge, de Matisse ou à L’Allumeuse de narguilé, de Jean-Léon Gérôme.

Du figuratif au rêve abstrait

L’exposition organisée au musée Marmottan Monet permet de comprendre le choc que fut pour ces artistes la découverte de l’Orient, mais aussi de revivre, à travers leurs œuvres, l’évolution de l’art pictural.

Les tableaux figuratifs laissent ainsi de plus en plus de place à une forme d’expressionisme. Les peintres ramènent de l’Orient une certaine lumière et surtout des couleurs beaucoup plus intenses. Les tableaux Oriental de Kandinsky, et Innenarchitektur (architecture d’intérieur) de Paul Klee, sont ainsi tout en formes géométriques et ne représentent plus de l’Orient que l’idée que s’en faisaient les peintres, avant leur voyage : une forme de rêve.

Musée Marmottan Monet

Adresse : 2 rue Louis-Boilly 75016 Paris 16e
Métro : La Muette (9)
Bus : Louis Boilly (32)
Réservation : 01.44.96.50.33
Site web : www.marmottan.fr

7 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Fab le 26 juin 2019

Pour qui ne connaît pas le musée, le prix de l’exposition inclut celui du musée, donc ça peut être une bonne occasion. L’exposition en elle-même n’est pas très grande, les salles assez petites surtout au début, quand il y a du monde c’est très compliqué de voir les œuvres. Les œuvres sont de qualité, avec de très grands artistes, mais j’attendais beaucoup plus sur ce sujet, heureusement que cette visite m’a permis de découvrir la belle collection de Monet et les Berthe Morisot.

Publié par Patrick le 24 mai 2019

Jolie exposition, ni trop courte ni trop longue, autour d’un Orient clos féminin fantasmé, ou ouvert comme ces éblouissants paysages de Fromentin, et son évolution au cours du siècle qui a vu sa découverte par les peintres français.

Publié par Jean-Louis le 8 mai 2019

Chose rare à Marmottan, l'exposition est décevante.

Publié par gilbert blanchon le 26 avril 2019

exposition moyenne !

Publié par Marie le 3 avril 2019

Une exposition étonnante, elle porte bien son nom, chaude et colorée. Les peintres ont posé sur la toile leur vision de l’Orient qui nous éblouit !

Publié par basset le 14 mars 2019

De belles toiles mais l'expo est un peu courte. Elle ignore par exemple les portraits d'Isidore Pils et le regard de Gustave Guillaumet sur l'Algérie.

Publié par Aliénor le 12 mars 2019

Une super expo, pleine de couleurs !

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !