Mondrian figuratif

(10 votes et 10 avis)
Ajouter à mes favoris

Musée Marmottan Monet
2 rue Louis-Boilly - 75016 Paris 16e
Métro : La Muette (9) Bus : Louis Boilly (32)

Beaux-Arts

Sous-rubrique : Beaux-Arts
Date de début : 12 septembre 2019
Date de fin : 26 janvier 2020
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

Une soixantaine de peintures, sélectionnées par Mondrian lui-même vers 1920 pour son collectionneur Salomon B. Slijper, est à découvrir à travers un parcours mettant en lumière l'œuvre figurative majeure de l'artiste. L’impressionnisme, le luminisme, le fauvisme et le symbolisme sont notamment au cœur de l'exposition. De rares compositions cubistes et néo-plasticistes complètent la balade.

Piet Mondrian est principalement connu pour ses peintures abstraites, ses lignes épurées ainsi que ses carrés rouges, jaunes et bleus. Le parcours d’exposition s'intéresse ici à l'œuvre figurative majeure de cet artiste placé au rang des premiers coloristes de son temps et des grands maîtres de la peinture figurative du XXe siècle. Les peintures présentées ont été sélectionnées par l’artiste lui-même, vers 1920, pour son collectionneur Salomon B. Slijper.

Zoom

À deux pas du Jardin du Ranelagh, au Musée Marmottan Monet, une exposition exceptionnelle permet de découvrir une facette du peintre méconnue, celle des paysages, des églises et des moulins, des couleurs nuancées et des traits délicats : Mondrian figuratif.

Mondrian, une jeunesse loin de la ligne droite

Réfugié aux Pays-Bas durant la Première Guerre mondiale, Salomon B. Slijper se lie d’amitié avec le peintre Mondrian, dont il deviendra rapidement le plus grand collectionneur. Il s’intéresse en particulier à un aspect aujourd’hui méconnu de son œuvre : les peintures figuratives. Des toiles qui montrent que Mondrian s’inscrit parfaitement, dans un premier temps de sa carrière, dans l’école de La Haye, suite directe du mouvement impressionniste. Le choix des sujets est classique, avec de nombreux paysages, des moulins, des fermes, des fleurs, dont le traitement se distingue néanmoins assez rapidement des œuvres de ses contemporains.
En achetant de nombreuses toiles, Slijper permit à Mondrian de poursuivre sa carrière, finançant notamment le retour à Paris en 1919. Décédé sans enfant, le collectionneur laissa son impressionnante collection au Kunstmuseum de la Haye. Un partenariat avec le musée Marmottan permet aujourd’hui de découvrir les plus belles pièces du jeune Mondrian.

Des couleurs de plus en plus vives

Soixante-sept œuvres, quasiment toute figuratives, sont présentées à Paris lors de l’exposition. La moitié de ces toiles n’a jamais été exposée en France, et certaines ne le seront plus jamais : Moulin dans la clarté du soleil, en raison de sa fragilité, ne quittera par exemple plus le Kunstmuseum après cet ultime voyage.

L’exposition est organisée de façon chronologique, permettant d’observer l’évolution de la peinture de Mondrian. Aux paysages classiques de la région du Gooi, près d’Amsterdam, succèdent rapidement des peintures plus libres. L’église rose de Clocher en Zélande ou Le Moulin rouge sont une mise en application des principes de Mondrian : « les couleurs de la nature ne peuvent être imitées sur la toile », alors autant en chercher d’autres. Délaissant le réel pour des couleurs plus vives, donnant aux toiles un aspect surréaliste, le travail de Mondrian s’éloigne petit à petit des formes classiques, annonçant l’abstraction à venir. Présentée en fin de parcours, Composition, peinte en 1921, représente le travail plus connu de Mondrian, fait de carrés de couleurs vives ; comme un arbre cachant une plus figurative mais tout aussi intéressante forêt de toiles.

Musée Marmottan Monet

Adresse : 2 rue Louis-Boilly 75016 Paris 16e
Métro : La Muette (9)
Bus : Louis Boilly (32)
Réservation : 01.44.96.50.33
Site web : www.marmottan.fr

10 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Favier le 28 décembre 2019

Un Mondrian figuratif, un peintre d'abord sensible à la beauté telle qu'elle apparaît au quotidien, reflet du réel jouant ici avec intensité de multiples variations... Mondrian ne nie pas ce réel , ce monde qu'il aime et qui l'entoure, telle la présence belle et imposante d'un beffroi aux lignes verticales affirmées...Mais progressivement une harmonie autre se dévoile, quand par exemple d'une fenêtre symbolisant le regard vers l'extérieur il en fait une tache de couleur pure, résonance tournée vers l'intérieur...Une belle exposition au musée Marmottan Monet pour montrer que l'abstraction , comme pour Malevitch, est un aboutissement, tout le contraire d'un vide qui ne serait que simple jeu de lignes et de couleurs...

Publié par PLC87 le 10 décembre 2019

Quand on pense à Mondrian, on ne pense pas en premier lieu à ses œuvres figuratives. Cette exposition est essentielle pour comprendre le parcours du peintre, mais aussi celui du collectionneur Salomon B. Slijper qui légua sa collection au musée de La Haye.

Publié par MADDALUNO le 4 décembre 2019

Très belle exposition sur Piet Mondrian en trois parties (figurative, cubiste et néoplasticisme). Le lièvre pendu par les pattes est étonnant puis le travail sur la lumière dans les gris et bruns sont très jolis puis les couleurs arrivent notamment les trois moulins ou les deux jeunes filles sont admirables. Enfin le néoplasticisme que l'on reconnaît avec ses lignes perpendiculaires noires. Les oeuvres sont très bien présentées et éclairées. En bonus vous pouvez voir au sous-sol des oeuvres de Claude Monet dont le célèbre impression soleil levant ou des nénuphars plus colorés et variés qu'au musée de l'orangerie. Au premier étage des oeuvres de Berthe Morisot magnifiques et des aquarelles. Pour finir diverses oeuvres de la collection de la famille Marmottan. Peu de visiteurs en ce mardi 3 Décembre 2019 vers 14h. Un très beau musée pas très connu du public dans un quartier d'ambassades et de beaux immeubles. A voir jusqu'au 26 Janvier 2020.

Publié par Alexandre le 28 novembre 2019

Nous avons trouvé cette exposition très belle et bien faite. Quelques œuvres auraient mérité plus de recul, une salle supplémentaire aurait été bienvenue en tout cas, tant l’œuvre talentueuse de Mondrian paraît riche et complexe à travers ce parcours.

Publié par Panot le 28 novembre 2019

Pour connaître mieux les débuts de MONDRIAN.

Publié par Younho le 22 novembre 2019

Petite expo mais indispensable pour savoir le parcours de Mondrian. De la figure à l’abstrait. Intéressant.

Publié par Laurence le 9 novembre 2019

Petite exposition mais très riche. Fascinant de voir le chemin parcouru par l’artiste entre des toiles type école de Barbizon et les quadrillages abstraits si connus, eux. Certains moulins sont vraiment sublimes. Visiter L’expo avec des explications permet de mieux comprendre son cheminement.

Publié par Sandrine Alice le 20 octobre 2019

Malgré une accessibilité discutable du lieu, cette exposition proposée au premier étage et non au rez-de-chaussée comme indiqué sur le site web du musée illustre bien le parcours du peintre qui traverse les styles de son époque.

Publié par Justine le 21 septembre 2019

Mondrian commence par peindre des paysages dans la veine de l’école de La Haye ou de l’école de Barbizon, avec cependant une forte approche intellectuelle et spirituelle... son regard perçant et habité laisse transparaître son attrait pour la société Théosophique... il est subjugué par le courant luminisme en vogue et sa palette s’éclaircit... il s’intéresse beaucoup à l’architecture ce qui lui permet de se concentrer sur les lignes verticales et horizontales... enfin il tombe sur le cubisme et développe une manière personnelle connue aujourd’hui mondialement .... en attendant il doit peindre des aquarelles florales tous les jours pour vivre ... 🤔😊
Petite expo mais une autre petit expo à côté avec Fromanger et bien sûr les collections permanentes !

Publié par Letondeur le 27 août 2019

J’ai hâte de voir cette exposition mais je me souviens que le Musée d’Orsay avait consacré une très intéressante exposition à Mondrian avec pour thème «  les chemins de l’abstraction » , et faisait découvrir le long cheminement du peintre depuis des œuvres figuratives, notamment représentant des arbres jusqu’aux toiles abstraites qui ont fait sa renommée.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...