Austrasie, le royaume mérovingien oublié

  • Austrasie, le royaume mérovingien oublié 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • Le Musée d’Archéologie nationale présente une exposition dédiée à un royaume oublié du début du Moyen-Âge: l’Austrasie. Berceau des premiers rois Francs, les Mérovingiens, ce royaume s’étendait sur l’Est de la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Ouest de l’Allemagne. Entre 511 et 717, cette « Terre-de-l’Est », cette Austrasie, a été un royaume puissant qui a connu un rayonnement important aussi bien sur le plan politique qu’économique.

    Cette exposition est l’occasion de montrer comment s’est construite l’identité culturelle de ce royaume après le temps des grandes migrations à partir de peuples aux origines variées : anciens habitants de l’Empire romain, Germains, Francs et autres soi-disant « barbares ». En Austrasie, encore plus que dans les autres royaumes mérovingiens, un important métissage culturel a été à l’origine de la civilisation médiévale.

    Les visiteurs découvriront ainsi un monde complexe et dynamique, bien loin des clichés véhiculés par les artistes de la fin du XIXe siècle...


  • Date de début : 3 mai 2017
  • Date de fin : 2 octobre 2017
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur Austrasie, le royaume mérovingien oublié !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs. Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Comment s'y rendre ?

Horaires et tarifs

  Date de début : 3 mai 2017   Date de fin : 2 octobre 2017
  • Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé.

Musée d'Archéologie nationale

Austrasie, le royaume mérovingien oublié : Affiche Ampoule à eulogie de Saint-Menas, Égypte, VI-VIIème siècles, Terre cuite,12-14 cm H. Paris, Musée du Louvre. Feuillet de manuscrit extrait du serment de Clovis III (690-694), 28 février 693 à Valenciennes Parchemin Paris, Archives nationales. Meurtre de la reine Galswinthe, Eugène Philastre, dit « Philastre fils » (Paris 1827/1828-1886 La Nouvelle-Orléans), 1846, Huile sur toile,194 × 244 cm, FNAC 7 – Dépôt au musée de Soissons – Centre national des arts plastiques. Paire de fibules digitées en argent doré, Nécropole de Niedernai, tombe 48 (Bas-Rhin), Argent doré – L. 7,3 cm; l. 4,5 cm, Musée archéologique de la Ville de Strasbourg. Monnaie de type solidus de Théodebert (534-548), Verdun, VIe s, Or, D. 17 mm, Metz, musée de la Cour d’or. Fermoir d’aumônière et boucle, Fer, or, grenat. Fibule carrée quadrilobée, Nécropole d’Humbécourt (Haute-Marne), VIIe s. siècle, Or, nacre et pierres précieuses, D. 7,2 cm Paris, musée d’Achéologie nationale en dépôt au Louvre. Carte Histoire Générale des monnaies mérovingiennes – Childebert Ier, Romanet, 1877-1907, Paris Estampe, chromolithographie, Collection particulière. Carte Histoire Générale des monnaies mérovingiennes – Dagobert Ier, Romanet, 1877-1907, Paris Estampe, chromolithographie, Collection particulière.
Et 1917 devient Révolution...
Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC)
Jean Rouch : l'Homme-cinéma
Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand
Nissim de Camondo et la Grande Guerre : 1914-1917
Musée Nissim de Camondo
Yakari à Versailles
Hôtel de Ville de Versailles
Lieux saints partagés
Musée de l'Histoire de l'Immigration