Peintures des lointains

  • Peintures des lointains 4.2 6 6 Note des offinautes :
    (6 votes et 6 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • L'exposition Peintures des lointains met en lumière la collection de peintures conservée au musée du Quai Branly — Jacques Chirac à travers près de 200 œuvres inédites. Ces dernières révèlent l’évolution du regard porté en Occident sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains à travers les siècles. Des toiles et des œuvres graphiques, de la fin du XVIIIe siècle au milieu du XXe siècle, narrent la rencontre avec l’Autre et l’Ailleurs, en interrogeant plus particulièrement la notion d’exotisme.

  • Des portraits d’Amérindiens de George Catlin aux scènes de vie quotidienne du Caire d’Émile Bernard, en passant par les estampes et dessins de Tahiti signés Henri Matisse ou Paul Gauguin : c’est un voyage aux destinations multiples que propose le musée du Quai Branly — Jacques Chirac, qui présente pour la première fois ici sa collection de peintures.

  • Date de début : 30 janvier 2018
  • Date de fin : 6 janvier 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Il y a 6 avis sur Peintures des lointains


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


3/ 5
, 18 août 2018
Très nombreux tableaux exposés qui datent pour la plupart de milieu XIXe à milieu XXe s. Les petits maîtres (sans aucune notion péjorative quand on adore la peinture) viennent au secours des valeurs confirmées, qui sont un peu présents, et pour certains absents dans le domaine traité qui il est vrai est large. Comme l’une des critiques, j’ai eu un sentiment de traitement rapide et d’inachevé à beaucoup de thèmes présentés sans trop de transition dans chaque pièce, tout en étant tous parfaitement fondés. Parfois on passe plus vite. A d’autres moments, on s’attarde sur des œuvres peu connues qui méritent la pause.
5/ 5
, 3 août 2018
Tirés belle expo, lieu tirés agréable (avec la clim). Les tableaux sont beau et intéressant. La présentation est très bien faite, les tableaux sont séparé suivant des thèmes interéssant.
5/ 5
, 19 juillet 2018
Superbe exposition au 1er étage du musée quai Branly.
Rapide et très fraîche. Prévoyez moi une petite laine !
Les peintres d’antan envoyés pour peindre à travers les voyages et expéditions des explorateurs.
3/ 5
, 24 mars 2018
Je serais moins élogieux que les autres avis !
L’idée est excellente bien que déjà traitée ailleurs. Le lieu est toujours aussi poétique et beau (le musée du Quai Branly). Le choix des œuvres est original (on échappe enfin aux tenants habituels de la peinture orientaliste et l’on découvre des « sous » maîtres qui valent bien les « grands). Les cartels sont assez bien explicatifs, mais :
- les thématiques sont confuses et incohérentes. On ne comprend pas le cheminement ;
- les cartels sont clairement à destination des scolaires et manquent de perspectives (pas de mention des pays que représentent les œuvres, insuffisamment de clarification artistique) ;
- origine des œuvres trop réduite (ancien musée de la Porte Dorée et musée d’Orsay). Manque de moyens sans doute ?
- et surtout, le choix idéologique que je ne remets pas en cause mais qui n’est pas suffisamment explicite. Il fallait aller jusqu’au de cette démonstration exacte de l’utilisation coloniale, romantique et imaginaire des « lointains » au service d’objectifs occidentaux. Alors, certes, c’est traité, mais de façon incomplète (manque d’historique sur ce sujet).
- enfin, au-delà de l’idéologie, il y a des artistes que les commissaires de l’expo oublient presque. Autrement dit, l’approche artistique et d’histoire de l’art est sacrifiée.
4/ 5
, 20 mars 2018
Belle exposition de tableaux, qu’on n’a pas l’occasion de voir si souvent. Une vision quelle que peu idyllique et romantique d’une époque sur un monde exotique et colonisé.
5/ 5
, 5 février 2018
L'une des mes expositions favorites de ce début 2018 !
Le Quai Branly s'attaque à un sujet sensible en sortant de ces réserves cette collection monumentale de peinture d'artistes occidentaux qui représentent les peuples et les contrés découvertes par l'entreprise coloniale. Cette exposition s'accompagne d'un travail de cartel et d'explication qui pose la question du racisme et des clichés, et qui interroge encore aujourd'hui sur notre lien avec nos anciennes colonie.
Artistiquement parlant cette exposition est une merveille, les peintures représentent des lieux idylliques, idéalisés même, qui font rêver de voyages et de découvertes.
A ne pas rater pour votre dose de beauté et d'histoire.

Horaires et tarifs

  Date de début : 30 janvier 2018   Date de fin : 6 janvier 2019
  • Programmation : Tous les jours (sauf lundi, 1er mai, 25 décembre) 11h-19h ; nocturne jeudi, vendredi et samedi jsq 21h (fermet. caisse 1h avt)
  • Tarifs : entrée 10€, tarif réduit 7€, gratuit 1er dimanche du mois.

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac

  • Adresse : 37 quai Branly 75007 Paris 7e
  • RER : Pont de l'Alma (C)
  • Réservation : 01.56.61.71.72
  • Site web :

Comment s'y rendre ?

Peintures des lointains au Musée du Quai Branly Portrait d'un bourgeois malgache. Les délégués des Colonies et Monsieur Jules Ferry - novembre 1892. La Fête arabe dans la campagne de Tlemcen. Duco Sangharé - Peuhl. A.O.F. - Togo - Cameroun. Baie d'Along. Savorgnan de Brazza en tenue de brousse.
Bande-annonce de l’exposition « Peintures des lointains » au musée du quai Branly - Jacques Chirac
Fendre l'air
Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Madagascar
Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
La Place du Louvre
Tour Jean sans Peur
À l'Est, la guerre sans fin : 1918-1923
Musée de l'Armée
Pathelin, Cléopâtre, Arlequin
Château d'Écouen - Musée de la Renaissance