Nile Rodgers & Chic à la Seine Musicale : frénésie disco-funk

Nile Rodgers & Chic © DR

Nile Rodgers et son groupe culte Chic seront à la Seine Musicale le 17 juillet pour faire danser sur leurs tubes indémodables.

Tout le monde connaît leurs plus grands succès, tels « Le Freak » ou « Good Times », qui ont façonné le disco et le funk, et se sont vendus à des millions d’exemplaires depuis les années 1970. Toujours sur le devant de la scène, Nile Rodgers et son mythique groupe Chic reviendront sur leur parcours exceptionnel avec un concert riche en groove.

La fièvre du Chic

Formé à New York au cours des années 1970 par Nile Rodgers et Bernard Edwards, Chic sort en 1977 un premier album éponyme remarqué notamment avec le titre « Everybody Dance ». Quelques mois plus tard, c’est la déferlante disco-funk avec leur deuxième album C’est Chic. Porté par le morceau « Le Freak », un véritable phénomène s’empare des pistes de danse du monde entier, et se poursuivra avec « Good Times » l’année suivante. En trois années, les deux compères se retrouvent sur le toit du monde musical et sont demandés pour produire les albums We Are Family de Sister Sledge, King of the World et son célèbre morceau « Spacer » pour Sheila, ou encore Diana pour Diana Ross.

En 1983, tandis que l’aventure Chic s’achève, Nile Rodgers produit l’album Let’s Dance de David Bowie. Signant l’un des plus grands succès du chanteur britannique, il acquiert la réputation de faiseur de tubes. Ainsi se retrouve-t-il durant les années suivantes derrière le « Like a Virgin » de Madonna ou la relance de la carrière du groupe Duran Duran, et collabore autant avec Peter Gabriel que Mick Jagger ou même Claude Nougaro.

La chance du tube

Alors que son influence sur différents styles musicaux, dont particulièrement le hip-hop et le R&B, n’a jamais faibli, bien au contraire, les années 2010 marquent pour Nile Rodgers le retour au sommet. Sa présence sur trois morceaux de l’album Random Access Memories de Daft Punk, dont le fameux « Get Lucky », refait de lui un artiste décidément incontournable. Plus récemment, c’est avec Beyoncé qu’il a collaboré sur le morceau « Cuff It » tandis qu’il a reçu un Grammy pour l’ensemble de sa carrière en 2023.

Après avoir reformé au début des années 1990 Chic et malgré la mort de son cofondateur Bernard Edwards en 1996, Nile Rodgers poursuit l’histoire de son groupe emblématique. À travers ses nombreux concerts dans le monde et même un nouvel album en 2018, il perpétue une frénésie née il y a bientôt cinquante ans, et qui n’est pas près de s’achever.

Nile Rodgers & Chic à la Seine Musicale le 17 juillet 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Accompagné de son groupe et de ses guitares lancinantes, le crooner parmi les crooners revient à Paris pour un concert unique salle Pleyel le 16 juillet prochain, à peine un an après sa dernière date française.

La chanteuse américaine Janelle Monáe revient à Paris pour la première fois en cinq ans avec un concert événement à la Seine musicale le 7 juillet.

Publié le 18 juin 2024 [Concerts]

Gary Clark Jr. sera sur la scène de la salle Pleyel le 2 juillet, deux ans après son dernier passage parisien et quelques mois après la sortie d’un nouvel album qui poursuit l’élaboration par l’artiste américain de son blues moderne.

Mis à jour le 17 juin 2024 [Concerts]

Jazz, rock, classique, hip hop, électro, musiques du monde... : L'Officiel des spectacles vous propose la liste de toutes les salles de concert parisiennes, classées par arrondissement.

La newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris avec L'Officiel des spectacles !