Pianomania du 18 novembre 2022 au 22 novembre 2022

Musique
Date de début : 18 novembre 2022
Date de fin : 22 novembre 2022

Lieux : Salle Pleyel (Paris 8e), Théâtre des Bouffes du Nord (Paris 10e), Athénée Théâtre Louis-Jouvet (Paris 9e), Théâtre Marigny (Paris 8e)

Cinq jours d'une folle fête autour du piano pour autant de moments forts à faire rimer générosité, virtuosité et musicalité.

Festival programmé en rubrique : Musique

Présentation

Le piano, instrument-roi ? N’en déplaise au saxophone, trompette, contrebasse ou batterie (à qui le jazz a donné d’autres privilèges), mais avoir au bout des doigts un orchestre (ses harmoniques, ses registres, sa profusion de moyens) n’est pas rien. Le public l’a toujours bien senti pour être régulièrement remué par les poètes du clavier que furent Earl Hines, Fats Waller, Erroll Garner ou Thelonious Monk, tous un jour parisiens et heureux de l’avoir été.

Un festival pour redire cette magie noire et blanche ? Paris – pourtant berceau remarquable de facteurs et école influente de générations entières de virtuoses – se cherchait encore une occasion de célébrer les fameuses 88 touches d’ivoire et d’ébène. En 2019, la première édition du festival Pianomania comble un vide. Mis en pause pour les raisons que l'on connaît, cette deuxième édition investit des lieux emblématiques de la capitale : la salle Pleyel, le théâtre Marigny, le théâtre de l'Athénée et le théâtre des Bouffes du Nord.

Au programme : le facétieux pianiste anglais Jamie Cullum, les cubains Gonzalo Rubalcaba puis Alfredo Rodriguez (en trio avec le bassiste et chanteur Richard Bona), des créations (la rencontre entre la chanteuse Ayo et le pianiste Gaël Rakotondrabe et Oxmo Puccino avec le pianiste Yaron Herman) et un programme déjà incontournable : « Le Jour et la Nuit du piano », imaginée en 2019 par Baptiste Trotignon (on se souvient non sans émotion d'avoir croisé dans la même journée Bojan Z, Juliette, Thomas Enhco... et la grande Melody Gardot !). Cette année, Laurent de Wilde est à la barre et invite à se produire sur cette même scène des Bouffes du Nord pas moins de 13 pianistes ! On y croisera des personnalités aussi différentes qu'Édouard Ferlet, Leïla Olivesi, Cheick Tidiane Seck, Bernard Lubat avec un final à 176 touches, face à face entre le maître de cérémonie Laurent de Wilde et le congolais Ray Lema. Le public découvrira certains artistes. D’autres se rappelleront à son bon souvenir. Tous feront briller les échanges, d’une verve qu’on sait déjà féconde et curieuse des beautés de la rencontre.

La billetterie est ouverte sur le site pianomania.fr.

7 concerts programmés en musique

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux