Carnets de voyage (1995-2019)

(9 votes et 9 avis)
Ajouter à mes favoris

Espace Reine de Saba
30 rue Pradier 75019 Paris 19e

Histoire / Civilisations

Sous-Rubrique : Histoire / Civilisations
Date de début : 27 août 2019
Date de fin : 13 octobre 2019
Programmation : Tous les jours (sauf lun) 14h30-18h30
Tarifs : entrée 5,50€, tarif réduit 4€ à 5€.

Description

L'Espace Reine de Saba présente, à travers cette exposition, des carnets de voyage et d'expédition (1995-2019) de Théodore Monod au Yémen. Des pièces de José-Marie Bel, autour de ses nombreux voyages (Mongolie, Yémen, mer Rouge, Socotra, Éthiopie, Érythrée...) sont également à découvrir. Plus de 200 croquis, dessins, aquarelles, photographies...

Espace Reine de Saba

Adresse : 30 rue Pradier 75019 Paris 19e
Métro : Pyrénées (11)
Site web : www.espacereinedesaba.org

9 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Senateur le 12 juin 2019

Exposition prolongée, quelle chance... que je viens de visiter, jusqu'au 5 juillet... et on m'a bien dit de communiquer fermée le dimanche et lundi, mais ouverte tous les autres jours. Accueil charmant avec une dame qui m'a offert des dattes et pleins d'explications. Milles mercis et bel hommage à T Monod et au Yémen qui en a bien besoin +++++ plus que 5 étoiles +++++ Franck S

Publié par milonas le 1er juin 2019

Mille bravos pour cette exposition bicéphale : Monsieur Monod à l'honneur ! c'est plus que rare !! et le Yémen que j'ai tant aimé découvrir jadis... Magnifique... Il faut que cette exposition et lieu soient plus médiatisés. Quel bonheur émouvant de venir le découvrir. Je m'y abonne au journal et à leurs activités...

Publié par Annie le 17 mai 2019

Ah vraiment originale ! Et il y a urgence... car cette expo, très belle, pure mérite plus qu'un détour, vite elle se termine le 7 juin... Suis heureuse d'avoir discuté avec deux personnes de l"équipe, dont l'ami de Monsieur Monod.

Publié par Marie-Josée le 13 mai 2019

Ravi, bel espace, belle expo exceptionnelle, tout public, on apprend beaucoup et agréablement. bravo +++

Publié par Claude le 12 mai 2019

De passage à Paris, une visite qui mérite la venue ! Indispensable pour se ressourcer ! Donne le moral et permet de comprendre le sens de la vie : très belles photos et documents.

Publié par Marie Laure le 10 mai 2019

Je suis très émue par cette exposition, extrêmement touchante, belle qui met en valeur la profondeur d'âme d'un savant, humaniste et pacifiste au Yémen, pays meurtri en ce moment. Paradoxe très fort, très beau avec de beau objets, photos magnifiques, aquarelles. On apprends beaucoup, calme, magnifique : En plus lié à un livre nouveau qui vient de sortir AU YEMEN avec Theodore MONOD... quelle bonne idée par ces temps-ci !

Publié par Marie-Josée le 9 mai 2019

PRÉCIEUSE EXPOSITION d'exception... car voir, THÉODORE MONOD au YEMEN, avec son ami Jose-Marie Bel, qui y est parfois à l'exposition est un privilège ! Vite, j'en suis ravi, allez-y les yeux fermés.

Publié par GEIST le 9 mai 2019

Une nouvelle exposition dans ce lieu hors du commun, blotti contre les Buttes Chaumont et au rez-de-chaussée d'un immeuble moderne qui ne paie pas de mine. Le tout dans peu d'espace. Mais tout cela devient un atout. Il est la preuve que dans nos cités modernes souvent fades, il suffit de pousser une porte pour entrer dans un autre univers. De voyage, de poésie et de chaleur. Le manque d'espace ? Ce lieu est comme un cabinet de curiosité où s'amoncellent des photos, des livres, des gravures, des objets et toutes sortes d'autres choses qui font que l'on découvre avec un seul regard porté quelque part, beaucoup plus qu'ailleurs.
Cette exposition mérite le détour. Elle ressuscite un grand savant ethnologue et humaniste méconnu aujourd'hui, Théodore MONOD et, au travers d'objets, de photos, de commentaires sur les travaux de botanique qu'il entreprit avec son ami José-Marie BEL, à 93 ans au fin fond du Yémen et du désert d'Arabie. Évasion assurée et rendez-vous avec l'émotion et la nostalgie d'un temps dont on espère qu'il n'est pas révolu, celui de la passion associée à la recherche pour magnifier la beauté des choses.

Publié par Corinne T le 7 mai 2019

1er jour d'ouverture ! Chance et bonheur, je suis ravie, suis restée... 3 heures, passionnantes ! A profiter au plus vite car l'exposition, très très riche et documentée va hélas durer qu'un mois !!!

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...