Marche et démarche

(6 votes et 6 avis)
Ajouter à mes favoris

MAD Musée des Arts Décoratifs
107 rue de Rivoli - 75001 Paris 1er
Métro : Palais Royal - Musée du Louvre (1/7)

Architecture / Design

Sous-rubrique : Architecture / Design
Date de début : 7 novembre 2019
Date de fin : 22 mars 2020
Tarifs : entrée 11€, tarif réduit 8,50€.
Programmation : Tous les jours (sauf lundi, 1er janvier, 1er mai, 25 décembre) 11h-18h, nocturne jeudi jsq 21h

Galerie

Description

Cette exposition s’intéresse au statut de la chaussure, ainsi qu'aux manières de marcher en Occident et dans les cultures extra-européennes, de la fin du Moyen Âge à aujourd'hui. Des domaines singuliers de la chaussure et de la marche sont notamment abordés comme le sport, la danse et la marche militaire. Des souliers avec lesquels il est difficile (voire impossible) de marcher posent également la question des motivations des créateurs qui réalisent délibérément des pièces ne permettant que l’immobilité.

La chaussure et les manières de marcher en Occident et dans les cultures extra européennes, de la fin du Moyen Âge à nos jours, est au cœur de cette exposition. Quels étaient les souliers pour les premiers pas de l’enfant ? Les chaussures ont-elles eu une incidence sur la marche et la démarche ? L’apparition de la notion de chaussures « de marche » est-elle liée aux aménagements urbains transformant la rue en un espace accessible ? Quelles sont les motivations des créateurs qui réalisent délibérément des souliers ne permettant que l’immobilité ?

Zoom

Le musée des Arts décoratifs, rue de Rivoli, fouille dans le tiroir à chaussures pour expliquer l’évolution de l’Homme qui, longtemps après avoir appris à se tenir debout, cherche encore la meilleure façon d’avancer.

Un petit pas pour l’Homme…

Des chaussures, des souliers, des bottes, des bottines, espadrilles, mocassins, escarpins, sandales, sandalettes, sneakers/baskets/kicks, chaussons de danse, talons aiguilles, et même des tongs… Pour aller là où il doit aller, l’Homme a mille possibilités, et aussi mille façons d’équiper son pied. Après La Mécanique des dessous en 2013 et Tenue correcte exigée !  en 2016-2017, le MAD (musée des Arts décoratifs) complète son étude du rapport entre vêtement et corps, en faisant un focus sur la chaussure, objet de fantasme depuis que l’homme a préféré porter des nu-pieds que marcher pieds nus.

Premier objet à attirer l’attention : les chaussures de Marie-Antoinette, objets de torture datant de 1792, longues de 21 cm et larges de seulement cinq ! On comprend que Kirsten Dunst, jouant la reine pour Sofia Coppola, ait préféré insérer une paire de Converse dans son dressing… Il faut dire que du temps de l’Autrichienne, l’objectif n’était pas d’être confortable : la chaussure n’était pour les femmes, cantonnées au salon et sans vocation à marcher, qu’un accessoire de représentation.

En marche !

Au-delà de son esthétique et de ses nombreux adorateurs (qu’ils se rassurent, ils trouveront des bottes en cuir à lacets), la chaussure raconte aussi une histoire de la marche, du mouvement et, par extension, de l’évolution : on ne marche pas de la même façon en Asie, au XVe siècle, dans la boue des rizières, et sur les pavés des grandes villes d’Europe, surtout lorsque la pénurie, en tant de guerre, oblige à porter des sabots à semelles de bois.

Mise en scène par l’architecte et designer Eric Benqué, l’exposition Marche et Démarche présente près de 500 objets. Les baskets, dont l’évolution ne prendra pas fin tant qu’elles ne seront pas vraiment auto-laçantes comme celles de Marty McFly, se veulent pratiques en toutes situations. Elles contrastent ainsi avec la collaboration Louboutin et Lynch, comme une provocation à l’encontre de l’ergonomie et du confort. La chaussure Hommage à Calder, de Benoît Méléard, est une œuvre d’art qu’on foule au pied, tandis que les Horseshoes d’Iris Schieferstein, semblables à de véritables sabots d’équidés, montrent ce qui différencie encore et toujours l’Homme de l’animal : la chaussure.

MAD Musée des Arts Décoratifs

Adresse : 107 rue de Rivoli 75001 Paris 1er
Métro : Palais Royal - Musée du Louvre (1/7)
Site web : www.madparis.fr

6 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Claudius le 26 février 2020

Très intéressante expo, une des meilleures du moment, pour grands et petits. À voir d'urgence si vous ne l'avez pas encore vue.

Publié par Patrick le 5 février 2020

Expo originale comme parfois le MAD sait faire. On y apprend bien des choses. Toutes les pompes sont représentées, dans l’histoire, sur tous les continents, la mode, les professions, etc. Et certaines sont incroyables. On arrive à bien voir les vitrines en journée sans se bousculer, mais ça doit être autre chose aux heures de pointe. Sans jeu de mot !

Publié par Liliane le 30 janvier 2020

Je suis allée voir l'exposition "Du talon aiguille à l'espadrille" le 28/01/2020 : très intéressante si ce n'est qu'il y avait beaucoup trop de monde autour des vitrines et particulièrement dans une petite salle où il était très difficile de voir et aussi d'en sortir...
De plus, des travaux très bruyants m'ont beaucoup gêné pour écouter la conférencière du groupe, m'obligeant à partir tellement le bruit était envahissant !!! Des conditions particulièrement pénibles pour ce qui devrait être un pur plaisir...

Publié par Faustine le 20 janvier 2020

Très bonne expo ludique et historique, jolie scénographie, salles spacieuses et références multiples de tous genres !

Publié par Fab le 8 janvier 2020

Jolie exposition, avec de belles et de surprenantes découvertes. Par contre je ne m’attendais pas à voir celle-ci de ce côté du musée, dans les galeries supérieures, avec si peu de place et du coup, le propos est à mon avis survolé, même si la collection de chaussures est plutôt riche, plus de petites vidéos auraient été appréciables. La deuxième partie de l’exposition me paraît plus intéressante.

Publié par Justine le 6 janvier 2020

Courez vite à cette expo qui relate l’histoire de la chaussure avec précision ! D’ailleurs ça piétine pour entrer car le succès est au RV ! Chaussez vos baskets et emmenez les enfants qui s’amuseront à découvrir toutes les facettes de nos chaussures !

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...