Yves, affiche

Yves

Comédie 1h47

Nationalité : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Benoît Forgeard
Techniciens : Benoît Forgeard (Scénariste) , Bertrand Burgalat (Compositeur) , Thomas Favel (Directeur artistique)
Durée : 1h47
Date de sortie : 26/06/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 26/06/2019

Galerie

Description

Contraint d’habiter dans le pavillon de banlieue de sa grand-mère, Jérem rêve de percer dans le rap. Pour gagner un peu d'argent, il participe au test d'un frigo intelligent fourni gratuitement par la société Digital Cool. Le frigo intelligent commence par commander les courses, avant de se mettre à interférer de plus en plus dans son existence. Le rappeur n’apprécie pas du tout ces intrusions dans sa vie personnelle, et s’apprête à abandonner le test quand Yves améliore un rap de Jérem. En le propageant sur les réseaux sociaux, Yves fait de Jérem une star. Enivré par le succès, le rappeur va très vite se rendre compte que son identité est en danger.

Benoît Forgeard signe ici son troisième long-métrage après Réussir sa vie (2012) et Gaz de France (2016). Le scénario de Yves lui est venu en tête après avoir assisté à une conférence sur les robots : « Tiens, les appareils intelligents connectés vont renouveler considérablement le genre du vaudeville » se dit-il. Le film a clôturé la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en mai 2019.

6 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Nazim Fatès le 2 octobre 2019

Un des films les plus ineptes que j'aie pu voir. Pour la première fois, j'ai du fuir la salle avant la fin du film. A éviter à tout prix.

Publié par LAVOISIER JM le 1er août 2019

Joli film, le sujet est original et traité avec humour et tendresse. Belle brochette d'acteurs. Souhaitons lui une belle carrière

Publié par Debosque le 29 juin 2019

Vulgaire trop long et scénario minable. Quand on s'imagine que c'est un être humain qui a réalisé ce film on aurait moins peur qu'un frigo prenne le contrôle que celui qui en a eu l'idée !

Publié par Philippe le 28 juin 2019

Ça commence fort mais le film s'enlise trop vite.

Publié par Remy le 27 juin 2019

Une comédie étonnante, surprenante parfois vulgaire à souhait voire borderline : mais enfin un scénario solide, original et bien conçu sur un thème pile poil d’actualité avec notamment le ramdam incessant fait par les GAFA notamment pour nous vendre des objets dotés d’Intelligence Artificielle IA, objets ultra-connectés type enceintes connectées.
Là c’est le réfrigérateur qui devient tellement connecté puis admirablement intrusif jusqu’à en devenir insupportable. Amusant et sarcastique. Drôle et révélateur. Un film à voir sûrement.

Publié par qol le 25 juin 2019

Benoît Forgeard signe son troisième long-métrage, une comédie déjantée surfant sur les dérives de l'intelligence artificielle.

Après le blouson psychopathe du Daim de Quentin Dupieux, place à un autre dingue, qui passe ici sous le contrôle d'un réfrigérateur intelligent, baptisé Yves, qui devient son rival amoureux ! Ces deux films présentés à la dernière Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, sortent des clous et peuvent laisser croire que la mode n'est déjà plus aux biopics mais à la vie des objets. Le scénario de Yves tourne autour d'un frigo très futé, prêté à Jérem, un gentil petit chanteur de rap, ado attardé et peu doué (William Lebghil) pour qu'il le teste grandeur nature, chez sa mémé. Une idée de So (Doria Tillier), enquêtrice du fabricant de réfrigérateurs et accro à notre petit rappeur. Jérem est accompagné d'un copain encombrant en la personne de Philippe Katerine. Évidemment, le frigo sort de son rôle, va chercher à s'émanciper et échapper au contrôle de son géniteur. Il va même devenir un rival et participer à un trio amoureux constitué avec So et Jérem.

Drôle et imprévisible

L' intelligence artificielle du réfrigérateur connecté arrivera-t-elle à faire de Jérem une star ? Tout a été fait pour nous rendre sympathique ce Yves : la bande originale composée par Bertrand Burgalat sur des textes du réalisateur et de Tortiz, une promo osée avec la montée des marches du frigo à Cannes et un clip hilarant tourné dans le métro par Philippe Katerine et William Lebghil. Avec Yves, on passe un bon moment de cinéma, grisé par cette histoire surréaliste de frigo intelligent qui reste imprévisible et drôle jusqu'au bout.

QOL

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !