Black Snake, la légende du serpent noir

  • Black Snake, la légende du serpent noir 4.5 2 2 Note des offinautes :
    (2 votes et 2 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Genre : Comédie
  • Réalisateur(s) : Thomas Ngijol, Karole Rocher
  • Distribution : Thomas Ngijol (Clotaire Sangala/Black Snake), Karole Rocher (Françoise Langlos), Edouard Baer (Henry Thouvenel), Michel Gohou (Ezechias), Jérôme Le Banner (le Breton), Tapa Sudana (le grand-père)
  • Technique : Thomas Ngijol (Scénariste)
  • Durée : 1h22
  • Copie : Couleur
  • Date de sortie : 20/02/2019
  • Année de réalisation : 2019
  • Première année de sortie : 2019
  • Première date de mise en salle : 20/02/2019
  • Nationalité : France

  • Description :
    Après avoir longtemps vécu à Paris, Clotaire Sangala revient en Afrique, dans son pays natal. Il y retrouve son grand-père chinois, un expert en arts martiaux qui est désespéré de voir qu'il n'a jamais poursuivi son entraînement. Un peu lâche et séducteur, Clotaire préfère la sape. Un jour, il est mordu à la gorge par un serpent. Il se découvre alors des superpouvoirs et prend le nom de Black Snake. Dans le même temps, Ezechias a mis le pays sous sa coupe. Quand l'aïeul de Clotaire meurt à cause du dictateur, le superhéros va tout tenter pour le venger et débarrasser le pays de l'autocrate.

    En couple à la ville, Thomas N’Gijol et Karole Rocher réalisent leur premier long-métrage ensemble. Présenté en avant-première au Comic Con de Paris en octobre 2018, Black Snake fut tourné en Afrique du Sud. Le cinéaste se souvient : « Nous n’étions pas en Afrique francophone mais sur un territoire avec une histoire et un héritage culturel et politique impressionnants. Le tournage de ce film au pays de Mandela avait une charge émotionnelle très forte ».

Il y a 2 avis sur Black Snake, la légende du serpent noir


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 18 mars 2019
Ce film est intéressant car il comporte plusieurs degrés d'humour, des millions de références et un humour riche (15ans et +), ce qui le rend extrêmement complet en ce condensé de 1H20.

Il y a vraiment eu une recherche approfondie, tout est à prendre à plusieurs degrés (2e, 3e, 4e...) et il y a aussi plusieurs niveaux de lecture.
Je suis choqué de voir les critiques négatives dessus. Si je ne suis, certes pas critique cinématographique, ces critiques là eux ne sont pas de bonne foi, ils se content de "péter" sur les films, selon leur humeur, c'est pathétique!

On a juste essayé de le casser car il s'est ''moqué'' de la France, entre autres. Mais la plus grande force de ce film, au-delà de sa richesse stylistique (beaux décors, compositing, bonne photographie, couleurs, références, efficacité..), c'est de se moquer de tout le monde, y compris du film lui-même. Du héros, de l’Afrique.. de tout!. C'est là où il faut aller chercher quelques degrés plus loin pour comprendre la parodie-satirique qui n'en est pas une.. C'est là le génie de ce film, qui pour moi est une œuvre d'art incomprise.

Ici, on sort des sentiers battus, on propose quelque chose de nouveau, et les gens l'écrasent parce qu'on ne veut pas de l'originalité mais plutôt de la copie-conforme-comédie-classique-française! Du tout vu, du déjà vu. Et après on s'étonne que les réalisateurs ne prennent pas de risques.

Moi je l'encense et le soutient pour qu'il continue à nous proposer des bijoux comme celui-là, tout au long de sa carrière! Loin des comédies qui se ressemblent toutes et ne proposent rien de nouveau. Bonne continuation Jesus Wuthomas !
4/ 5
, 4 mars 2019
Film qui m'a vraiment fait rire ! à prendre au second degré (j'ai lu que certains ont trouvé ça raciste...), belle parodie des films de super héros, belle moquerie de la françafrique, et encore cet antihéro que sait si bien jouer l'auteur, et qui me fait vraiment beaucoup rire! Bien sûr, ce n'est pas une comédie familiale pour les plus jeunes (vulgaire, et également des références qui leur passeront au-dessus), mais à partir du collège plutôt, où à défaut de rire des références politiques ils riront des gags parodiques et de la vulgarité.
Black Snake, la légende du serpent noir, affiche Thomas Ngijol Édouard Baer Thomas Ngijol Thomas Ngijol, personnages Thomas Ngijol, personnage Karole Rocher, Thomas Ngijol Personnage, Thomas Ngijol Michel Gohou, Édouard Baer Black Snake, la légende du serpent noir, extrait Personnage, Éric Abrogoua, Thomas Ngijol, Steve Tientcheu, personnage
Black Snake, la légende du serpent noir | UGC Distribution