Chambre 212, affiche

Chambre 212

Comédie 1h26

Nationalité : France, Belgique, Luxembourg
Genre : Comédie
Réalisateur : Christophe Honoré
Techniciens : Christophe Honoré (Scénariste) , Stéphane Taillasson (Chef décorateur) , Rémy Chevrin (Directeur artistique)
Durée : 1h26
Date de sortie : 09/10/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 09/10/2019

Galerie

Description

Après 20 ans de mariage, Richard découvre la preuve d’une infidélité de Maria, son épouse. Elle lui avoue qu’elle a eu des dizaines d’amants. C'était le seul moyen à ses yeux pour faire durer son couple, peu à peu gangréné par l’habitude. Il lui apprend que lui a toujours été fidèle. Quand la dispute atteint son apogée, elle décide d’aller s’installer pour la nuit à l’hôtel, de l’autre côté de la rue. Mais à peine arrivée dans cette chambre 212, avec vue sur son appartement, elle reçoit une étrange visite : son mari, âgé de d'une vingtaine d'années. Défilent également son professeur de piano, sa mère, les différents hommes de sa vie ou plutôt d’une nuit.

Un an après Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré était de retour au Festival de Cannes, cette fois dans la section Un Certain regard, pour Chambre 212. Un film plus intimiste, tourné en à peine deux mois début 2019 entre un studio au Luxembourg et la rue Delambre. Le jury présidé par Nadine Labaki a remis à Chiara Mastroianni le Prix d’interprétation.

6 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Korchia le 14 janvier 2020

Ça me rappelle l’histoire du macchabée dans cet amphithéâtre. Qu’est-ce qu’il disait déjà !!!

Publié par MADDALUNO le 6 décembre 2019

"Chambre 212" film de Christophe Honoré raconte la vie d'un couple (Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay) après 20 ans elle décide de quitter le temps d'une journée le domicile au dessus du cinéma le 7 Parnassiens pour prendre la chambre 212 à l'hôtel Lexon en face pour voir ce que son mari devient. Ensuite le film explore différentes pistes entre croisement de deux couples qui ont été amoureux, défilés des différents amours et amants d'elle.
Film original dans sa conception qui peut dérouter le spectateur dont une qui est partie au milieu. Chiaira Mastroianni par son regard persuasif et sa présence naturelle (elle a obtenu la récompense de la meilleure actrice au dernier festival de Cannes), Benjamin Biolay et Vincent Lacoste bof bof. Camille COTTIN avec son regard perçant et très convaincante dans son rôle. Apparition de Carole Bouquet toujours belle. Malgré sa courte durée 1h27mn il y a quelques petites longueurs. L'article 212 du code civil dit que Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, et assistance.
À voir tout de même pour son originalité et puis en introduction la chanson de Charles Aznavour (désormais) puis Jean Ferrat (nous dormirons ensemble) et pour finir différentes versions de (could it be magic) chanson de Donna Summer dont celle chantée et jouée au piano par Camille Cottin est très belle.

https://www.youtube.com/watch?v=93w1tjwmEk4
https://www.youtube.com/watch?v=9Vi2DeAgrNo
https://www.youtube.com/watch?v=TpcnWT3OaBU

Publié par Salles-cinema.com le 22 octobre 2019

Malgré de jolies répliques et la tendresse du couple Chiara Matroianni/Benjamin Biolay, le film de Christophe Honoré s'enlise dans du sous-Bertrand Blier poussif et lourdau. Et c'est le spectateur qui trinque en subissant un récit qui manque de profondeur.

Publié par sonia le 15 octobre 2019

Casting jubilatoire avec un flot de beaux gosses et une caméra impitoyable avec ce Biolay ventripotent en t-shirt/chaussettes qui partage l'appartement de la pétulante Mastroianni.

Honoré signe une sympathique digression sur le polyamour au féminin.
Balayé le postulat machiste selon lequel les hommes "trompent" forcément leur épouse (car ce serait leur nature) et resteraient tous sexuellement attirants passé 30 ans, au contraire des femmes, êtres soumis au conjoint, moitié "maman ou putain" sans libido ni sex appeal.
(aux spectatrices de juger mais techniquement, les 2 acteurs approchent la cinquantaine et elle a même quelques mois de plus que lui)

Publié par Philippe le 10 octobre 2019

Film et scenario intéressant et bien interprété mais bon ça suffit pas à donner un peu de tonus à ce huis-clos amoureux qui tourne vite en boucle et s’avère légèrement insipide...

Publié par jehan le 8 octobre 2019

Film courageux et sympa ! J'aime bien le Rosebud aussi !

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !