L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •
Chichinette : Ma vie d

Chichinette : Ma vie d'espionne

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris
Divers 1h26

Titre original : Chichinette : The Accidental Spy
Nationalité : France, Allemagne
Genre : Documentaire
Réalisateur : Nicola Alice-Hens
Techniciens : Raphaël Bigaud (Compositeur) , Vincent David (Compositeur)
Durée : 1h26
Date de sortie : 30/10/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 30/10/2019

Galerie

Description

En avril 1945, jeune juive de Lorraine, Marthe Hoffnung a rejoint les rangs de l'armée française. Elle parvient à passer les lignes ennemies et même à s'infiltrer en Allemagne où, sans être remarquée, elle servit d'espionne pour les renseignements français. Elle obtint ainsi le surnom de « Chichinette, la petite casse-pieds ». Devenue depuis citoyenne américaine, elle parcourt le monde pour raconter son histoire et témoigner.

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Mourad le 2 novembre 2019

Très intéressant ; une tranche de vie ; celle d’une jeune femme de religion juive qui le cache, passe par infirmière et devient bien malgré elle un agent des services secrets militaires pendant la seconde guerre.

C’est l’effet domino qui est intéressant ; tout découle de l’annexion de l’Alsace-Lorraine de l’époque de 1871 à 1919.
Sa famille est originaire de cette région.

Sur ces 49 ans, la population va avoir l’obligation de parler l’allemand et il lui est interdit de parler le français ; or notre héroïne née en 1920, l’Alsace-Lorraine est redevenue française, à l’école on parle le français, mais ses parents parlent eux toujours l’allemand, du coup, elle parlera couramment les deux langues.

C’est cela qui va lui permettre d’infiltrer le IIIe Reich.

Son honnêteté est fascinante, elle est capable de dire qu’elle a été terrifiée, tétanisée, pendant sa mission.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !