Dillinger est mort

De Marco Ferreri (1969)
Cinémas Drame 1h35 Réédition

Réalisation : Marco Ferreri
Principaux artistes : Michel Piccoli, Annie Girardot, Carole André, Anita Pallenberg
Genre : Drame
Titre original : Dillinger e morto
Nationalité : Italie
Durée : 1h35
Année de production : 1969
Date de sortie (ou ressortie) : 2 février 2022
Date de première mise en salle : 22 mars 1970
Distributeur : Tamasa Distribution

Présentation

Glauco, un homme marié, dessinateur de masques à gaz, rentre un soir chez lui, dîne pendant que sa femme dort, s’amuse comme il peut et trouve un revolver qu’il entreprend de peindre.

Au moment de tourner Dillinger est mort, Marco Ferreri n'avait écrit qu'un court synopsis de son film. Le scénario s'est étoffé pendant le tournage. Autre particularité de ce long-métrage, il contient très peu de « paroles », le réalisateur italien précisait : « peut-être convient-il d’utiliser le cinéma comme il a été inventé, de faire parler d’abord les images. Finalement les bruits sont bien plus importants que les dialogues. Ce qui comptait pour moi, c’était le rapport entre les objets et les personnages, la durée des gestes, garder une certaine distance par rapport à l’action. »

Dillinger est mort : la distribution

Réalisation : Marco Ferreri

Casting : Michel Piccoli (Glauco), Annie Girardot (la bonne), Carole André (le propriétaire du bateau), Anita Pallenberg (la femme de Glauco), Gino Lavagetto (un marin), Mario Jannilli (le capitaine), Adriano Apra

Distribution technique : Sergio Bazzini (scénario), Teo Usuelli (musique), Marco Ferreri (scénario)

Avant Dillinger est mort, Marco Ferreri a réalisé Break up en 1969, Le Harem en 1967, Marcia nuziale en 1966 et Corrida! en 1966.

La musique a été composée par Teo Usuelli, qui avait composé auparavant la bande son des films Marcia nuziale en 1966, Le Mari de la femme à barbe en 1964, Le Lit conjugal en 1963 et Un siècle d'amour en 1953.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Michel Piccoli dans La Voie lactée (1969) et L'Invitée (1969) ; Annie Girardot dans L'Histoire d'une femme (1969) et Il pleut dans mon village (1969) et Carole André dans Le Dernier face à face (1967).

Dillinger est mort : à propos

Le regard de la journaliste et critique de cinéma Charlotte Garson

L'intérêt de ce film est double. Tout d’abord, la relation de Michel Piccoli avec les objets qui l’entourent est révélatrice. Pour mieux montrer cet univers fabriqué, les dialogues sont quasi-absents. L’autre explication, c’est Ferreri lui-même qui la donne : « Mon film dénie la moindre valeur à tous les systèmes sociaux existants. En tuant, mon héros enfreint les lois les plus élémentaires. En s’enfuyant, il échappe à la sanction. Au fond, ça veut dire : doit-on se tuer ou les autres. Se tuer, c’est facile, admis, c’est rentrer dans le jeu de la société. Alors j’affirme qu’il faut tuer les autres et s’en aller. Et pour cela, c’est négatif, terrible. Ce doit être très immoral, dangereux. Pour changer les choses, il n’y a pas de moyens tranquilles. Il faut faire de la provocation, déranger. »

Derniers avis sur le film : Dillinger est mort

Avis publié par marie le 2 février 2022

Film troublant, dérangeant, irrésistible... à revoir.

1 avis sur Dillinger est mort

Avis publié par marie le 2 février 2022

Film troublant, dérangeant, irrésistible... à revoir.

Donner mon avis sur Dillinger est mort

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.