Là où Dieu n'est pas

De Mehran Tamadon (2023)
Cinémas Documentaire 1h50

Réalisation : Mehran Tamadon
Principaux artistes : Taghi Rahmani, Homa Kalhori, Mazyar Ebrahimi
Genre : Documentaire
Titre original : Jaii keh khoda nist
Nationalité : Suisse, France
Langue de tournage : Farsi
Durée : 1h50
Année de production : 2023
Date de sortie (ou ressortie) : 15 mai 2024
Distributeur : Survivance

Avertissement

Présentation

Taghi, Homa et Mazyar ont été arrêtés et interrogés par le régime iranien. Tous les trois témoignent avec leurs corps, avec leurs gestes et racontent ce que signifie résister, ce que signifie craquer. Y a-t-il un espoir que le tortionnaire renoue un jour avec sa conscience ?

Mehran Tamadon a réalisé Là où Dieu n'est pas en parallèle de Mon pire ennemi. Ici, il rencontre trois opposants au régime iranien. « Ils ont chacun des parcours différents et même s'ils sont tous les trois opposés à la République islamique, ils n'ont pas forcément la même orientation politique. Ils ont par ailleurs subi la prison et la torture à des périodes différentes du régime islamique. Ils ont ensuite réagi différemment à la violence qu'ils ont subie, en développant chacun des stratégies de survie différentes », explique le cinéaste iranien.

Là où Dieu n'est pas : la distribution

Réalisation : Mehran Tamadon

Casting : Taghi Rahmani, Homa Kalhori, Mazyar Ebrahimi

Distribution technique : Mehran Tamadon (scénario), Patrick Tresch (direction artistique)

Mehran Tamadon a écrit et réalisé Là où Dieu n'est pas. Précédemment, Mehran Tamadon a aussi réalisé Mon pire ennemi en 2023, Iranien en 2014 et Bassidji en 2009.

Derniers avis sur le film : Là où Dieu n'est pas

Avis publié par Patrick le 29 mai 2024

Deuxième volet du diptyque réalisé par le cinéaste iranien Mehran Tamadon exilé en France qui poursuit ainsi un travail complexe, douloureux et incertain dans ses résultats sur l'exercice des activités des tortionnaires au travers du triple témoignage de résistance (une femme et deux hommes).
En leur faisant rejouer certaines scènes des interrogatoires qu'ils ont subis, ou plutôt endurés, le réalisateur de Mon pire ennemi ne choisit ni la facilité ni le confort du spectateur. Ces presque deux heures sont ainsi éprouvantes par ce qu'elles révèlent de la barbarie très pensée et théorisée des tortionnaires, mais aussi compte tenu du dispositif minimal mis en place par Mehran Tamadon. Le flot ininterrompu des trois témoins contrebalance le minimalisme du dispositif, nous permettant ainsi de suivre attentivement des paroles terribles qui ébranlent également le réalisateur dans sa démarche et son absence de succès prévisible.

Banlieue 94
Espace Jean-Vilar
1 rue Paul-Signac
94110 Arcueil
14:00
Banlieue 94
Espace Jean-Vilar
1 rue Paul-Signac
94110 Arcueil
19:15
Banlieue 94
Espace Jean-Vilar
1 rue Paul-Signac
94110 Arcueil
16:15
Banlieue 94
Espace Jean-Vilar
1 rue Paul-Signac
94110 Arcueil
16:00 20:30

1 avis sur Là où Dieu n'est pas

Avis publié par Patrick le 29 mai 2024

Deuxième volet du diptyque réalisé par le cinéaste iranien Mehran Tamadon exilé en France qui poursuit ainsi un travail complexe, douloureux et incertain dans ses résultats sur l'exercice des activités des tortionnaires au travers du triple témoignage de résistance (une femme et deux hommes).
En leur faisant rejouer certaines scènes des interrogatoires qu'ils ont subis, ou plutôt endurés, le réalisateur de Mon pire ennemi ne choisit ni la facilité ni le confort du spectateur. Ces presque deux heures sont ainsi éprouvantes par ce qu'elles révèlent de la barbarie très pensée et théorisée des tortionnaires, mais aussi compte tenu du dispositif minimal mis en place par Mehran Tamadon. Le flot ininterrompu des trois témoins contrebalance le minimalisme du dispositif, nous permettant ainsi de suivre attentivement des paroles terribles qui ébranlent également le réalisateur dans sa démarche et son absence de succès prévisible.

Donner mon avis sur Là où Dieu n'est pas

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.