Le Double de ma moitié

De Yves Amoureux
Cinémas

Réalisation : Yves Amoureux
Principaux artistes : Bernard Giraudeau, Zabou Breitman, Marc Lavoine, René Bauman
Genre : Comédie
Nationalité : France
Durée : 1h35
Date de sortie : 12 mai 1999
Distributeur : Steward

Présentation

A Marseille, une jeune foraine, Suzy, s'enfuit après une dispute avec son compagnon. A Paris, le célèbre couturier Thierry Monttino s'aperçoit que son élégante épouse, Cécile, le trompe avec son associé, Jérôme Quantas, les deux amants s'apprêtant de surcroît à le déposséder de son entreprise. Thierry, désespéré, songe à se suicider lorsque survient Suzy, sour jumelle de sa femme dont il ignorait jusqu'à l'existence ! On confondrait aisément Suzy et Cécile. Thierry conçoit alors un plan machiavélique pour se venger...

Une comédie basée sur le mensonge en chaîne pratiqué par les divers personnages qui y sont confrontés : ainsi l'épouse envers son mari, l'amant aux dépens de son associé, Cécile à l'égard de Suzy avant que cette dernière n'en vienne aussi à de pareils procédés ! Zabou interprète le double rôle de Cécile et Suzy aux deux faces diamétralement opposées.

Casting

Réalisation : Yves Amoureux

Distribution : Bernard Giraudeau (Thierry Monttino), Zabou Breitman (Cécile / Suzy), Marc Lavoine (Jérôme Quantas), René Bauman (Werner), Éric Laugérias (Pascal), Marion Peterson (Marie-Hélène), Adama Yatinga (Jimmy), Paul Bandey (monsieur Earthquake), Suzanne Andrews (madame Earthquake), Jean-Yves Bordet (Mercier), Emilie Pianta (Claudia)

Casting technique : Paul Berthier (Scénario), Roméo (Musique), Philippe Barthelémy (Décors), Vincent Jeannot (Direction artistique), Yves Amoureux (Scénario), Philippe Guyral (Scénario)

Derniers avis

Il n'y a pas encore d'avis sur Le Double de ma moitié !
Donner mon avis sur Le Double de ma moitié

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux