Les Crevettes Pailletées, affiche

Les Crevettes pailletées

Comédie 1h45

Nationalité : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Maxime Govare , Cédric Le Gallo
Techniciens : Maxime Govare (Scénariste) , Thomas Couzinier (Compositeur) , Jérôme Alméras (Directeur artistique) , Cédric Le Gallo (Scénariste) , Frédéric Kooshmanian (Compositeur)
Durée : 1h45
Date de sortie : 08/05/2019

Galerie

Description

Lors d'une interview pour une chaîne télé, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, tient des propos homophobes. Il est immédiatement sanctionné. S'il veut participer aux prochains championnat du monde, il doit entraîner « Les Crevettes Pailletées », une équipe de water-polo gay, dilettante et aux résultats médiocres. Mathias a trois mois pour que l'équipe soit au niveau lors des Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde, prévu en Croatie. Mathias a bien du mal à instaurer une quelconque discipline au sein de l'équipe. Il veut laisser tomber mais finit par emmener ses joueurs en bus à travers l'Europe.

Couronné du Prix spécial du jury au Festival du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez, Les Crevettes pailletées s’inspire de l’histoire vraie de l’équipe de water-polo gay avec laquelle collabore régulièrement Cédric Le Gallo, l’un des réalisateurs. Le film fut tourné en Croatie durant l’été 2018.

7 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Remy le 25 mai 2019

Non seulement ce film fait très pâle figure à côté du Grand Bain. Mais ici on y rajoute toute la vulgarité de l’esprit homo-compatible qui se veut en plus politiquement correct !...
Gage que ce film ne plaira qu’aux homos et autres LGBT.

Publié par Christophe le 15 mai 2019

Une comédie enjouée (mais pas que) très sympathique !
C'est vrai qu'on peut penser au Grand bain (un groupe qui est regardé avec mépris par une partie de leur entourage, y compris d'ailleurs des spectateurs) mais encore plus au film espagnol Champion de l'an dernier, avec le même cas d'un entraineur qui change au contact d'un groupe sportif avec qui il est obligé de travailler et qu'il méprise par a priori de refus de la différence au début du film (des handicapés mentaux dans ce film, sans comparer homo et handicapé bien sûr, simplement un rejet d'une partie de la société à leur égard dans les deux cas), avec la même évolution.
J'aime beaucoup l'état d'esprit de ces films, qui donnent une vision plutôt optimiste des humains.
Les acteurs rendent bien leurs personnages attachants.
De plus le film est drôle, mais n'oublie pas l'émotion pour autant.

Publié par Hector le 13 mai 2019

Le scénario n'est certes pas très original mais on s'attache à cette galerie de personnages haute en couleurs. Beaucoup d'aspects sont sans doute forcés et un peu clichés mais servent le propos sur l'acceptation de soi et le droit à la différence. Comme il est dit dans le film : "On peut être pédé et joueur de water-polo."

Publié par Yannick le 11 mai 2019

Les rires ne suffisent pas à masquer une réalité souvent morbide. Trop de clichés éculés. Aucune poésie dans ce film. Dommage pour l’excès d’exagération.

Publié par Catherine le 11 mai 2019

Si j’étais homo, je serai choquée que l’on puisse donner une image aussi vulgaire et degradante de moi. Ce film est un ramassis de clichés plus vulgaires les uns que les autres. La trame de l’histoire, récupération minable de films déjà connus ( folle du désert et le grand bain) , est tellement prévisible que le réalisateur nous fait subir des shows tout au long du film pour combler son manque d’imagination.

Publié par Richard le 10 mai 2019

Excellente comédie au côté road movie, qui tape dans l'humour mais jamais dans le mépris. Certes on n'évite pas les clichés mais pour autant on s'attache aux personnages, dans une histoire de potes réjouissante.

Publié par Sophie le 9 mai 2019

Pas vu, Pas pris
Pris : pendu !!!!
C’est le cas de dire, surtout si on a payé plus 10€ pour voir un tel spectacle.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !