Nos cérémonies

De Simon Rieth (2022)
Cinémas Drame 1h44

Réalisation : Simon Rieth
Principaux artistes : Simon Baur, Raymond Baur, Maïra Villena, Luce Grégory
Genre : Drame
Nationalité : France
Langue de tournage : Français
Durée : 1h44
Année de production : 2022
Date de sortie (ou ressortie) : 3 mai 2023
Distributeur : The Jokers

Avertissement

Présentation

Royan, 2011. Alors que l’été étire ses jours brûlants, deux jeunes frères, Tony et Noé, jouent au jeu de la mort et du hasard... Jusqu’à l’accident qui changera leur vie à jamais. Dix ans plus tard et désormais jeunes adultes, ils retournent à Royan et recroisent la route de Cassandre, leur amour d’enfance. Mais les frères cachent depuis tout ce temps un secret...

Pour Simon Rieth, c'est la ville de Royan qui est à l'origine de Nos cérémonies. « Ma grand-mère avait une maison là-bas ; j’y ai passé toutes mes vacances d’été avec mon petit frère, Hugo. Je voulais faire un film sur un amour fraternel très fort. Se mêlent ensuite des images personnelles de l’enfance, de l’adolescence, des situations qu’on a connues là-bas », explique le réalisateur, qui a présenté son premier long-métrage lors de la Semaine de la Critique du Festival de Cannes en 2022.

Nos cérémonies : la distribution

Réalisation : Simon Rieth

Casting : Simon Baur, Raymond Baur, Maïra Villena, Luce Grégory (Tony enfant), Paul Blain (Paul), Yves Yan (Le père mort)

Distribution technique : Marine Atlan (direction artistique)

Nos cérémonies : à propos

Le réalisateur Simon Rieth explique comment il voit son cinéma :

« Avec Nos cérémonies, j’ai essayé de faire une tragédie, dans ce qu’elle a de plus classique quelque part. L’idée était de partir d’une histoire, presque originelle, de deux frères, et je me suis d’ailleurs inspiré à la base de Britannicus. Le récit devait fonctionner même sans cette idée de pouvoir. Ce qui m’importe, c’est la manière dont le fantastique apporte de l’émotion, de la mise en scène et du cinéma, tout justifier et expliquer ne m’intéresse pas. Le pouvoir vient en soutien de ce que raconte déjà la relation humaine. Le genre arrive naturellement quand je pense mes différents projets, mais ce n’est pas pour autant que je les qualifierais de films de genre, c’est juste ma manière de raconter les histoires. »

Il raconte également pourquoi la jeunesse et la mort sont des thèmes qui reviennent dans le film et dans ses précédents courts-métrages :

« J’ai toujours filmé des jeunes. C’est le passage de l’adolescence à l’âge adulte et les fragilités auxquelles il peut donner lieu qui me touchent, pour l’avoir moi-même traversé, puis parce que j’ai côtoyé et observé beaucoup de jeunes en étant surveillant dans un lycée durant quelques années. Ensuite, ce n’est pas tant la mort qui m’intéresse. C’est plutôt le fait qu’en devenant adulte, on est forcés de quitter l’enfance, mais qu’elle reste en nous sous la forme de souvenirs. Ce que j’essaie de développer dans mes films, c’est la manière dont ces souvenirs peuvent devenir monstrueux. Ils sont souvent liés à la mort. C’est ça qui me travaille. Ce qui m’importe, ce n’est pas tant le deuil en soi que la manière dont on doit grandir avec. La vie et la mort sont intimement liées, selon moi quand on filme la vie, on filme aussi la mort. »

Derniers avis sur le film : Nos cérémonies

Avis publié par Sylvie le 5 mai 2023

Très touchant

1 avis sur Nos cérémonies

Avis publié par Sylvie le 5 mai 2023

Très touchant

Donner mon avis sur Nos cérémonies

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.