The Housewife

De Yukiko Mishima (2020)
Cinémas Thriller 2h03

Réalisation : Yukiko Mishima
Principaux artistes : Kaho, Satoshi Tsumabuki, Tasuku Emoto, Shôtarô Mamiya
Genre : Thriller
Titre original : Red
Nationalité : Japon
Durée : 2h03
Année de réalisation : 2020
Date de sortie : 9 mars 2022
Distributeur : Art House

Présentation

C’est en rencontrant son ancien amant de faculté, que Toko, profondément établie en tant que femme au foyer, voit soudain renaître en elle le désir de travailler, et de reprendre son métier d’architecte. Mais peut-on jamais reprendre la vie qu’on a délaissée pendant tant d’années ?

The Housewife est l'adaptation du livre Red de l'écrivaine Rio Shimamoto par Yukiko Mishima. Avec ce film, la réalisatrice japonaise souhaite bousculer la société nippone sur les questions du couple et de la place de la femme. « J’ai réalisé à quel point les femmes japonaises se laissent influencer par la société et le regard des autres. Elles devraient en fait se demander qui elles sont vraiment ou ce qu'elles attendent de la vie. Au lieu de cela, elles cherchent à remettre en question les opinions des gens à leur sujet », explique Yukiko Mishima.

Casting

Réalisation : Yukiko Mishima

Distribution : Kaho (Toko Suguri), Satoshi Tsumabuki (Akihiko Kurata), Tasuku Emoto (Jun Kodaka), Shôtarô Mamiya (Shin Muranushi), Reiko Kataoka (Shouko Amamiya), Kimiko Yo (Ogata Yoko), Yoshi Sakô (Mutsuo), Kazuyuki Asano (Suguri Hiroshi), Ikuko Yamamoto (la femme du village d'Asako)

Casting technique : Chihiro Ikeda (Scénario), Yukiko Mishima (Scénario)

Derniers avis

Avis publié par Maria Valeria le 24 mars 2022

D'abord le titre : The Red shape en anglais (la forme ou silhouette rouge: pourquoi cette manie française des titres idiots en anglais - The Housewife !!!.)
Ensuite la forme (justement) : une architecte devenue femme au foyer nippone "idéale" par de mystérieuses circonstances rencontre son ancien amant mais, surtout, renoue avec sa profession pour ou à travers lui.
Portrait troublant bien que jamais émouvant d'une femme qui se cherche sans le savoir, le film est un savant mélange de tranches de vie sans fil conducteur apparent. Comme pour mieux nous plonger dans la psychologie de l'héroïne, dont on se demande tous pourquoi elle a l'air si triste ?
Maison de poupée au Japon, ce film ambigu et par moments déchirant renoue avec le cinéma de l'Empire des sens, par le classicisme et la vérité des longues scènes de sexe. La musique est étonnante, les acteurs aussi. A voir absolument.

1 avis sur The Housewife

Avis publié par Maria Valeria le 24 mars 2022

D'abord le titre : The Red shape en anglais (la forme ou silhouette rouge: pourquoi cette manie française des titres idiots en anglais - The Housewife !!!.)
Ensuite la forme (justement) : une architecte devenue femme au foyer nippone "idéale" par de mystérieuses circonstances rencontre son ancien amant mais, surtout, renoue avec sa profession pour ou à travers lui.
Portrait troublant bien que jamais émouvant d'une femme qui se cherche sans le savoir, le film est un savant mélange de tranches de vie sans fil conducteur apparent. Comme pour mieux nous plonger dans la psychologie de l'héroïne, dont on se demande tous pourquoi elle a l'air si triste ?
Maison de poupée au Japon, ce film ambigu et par moments déchirant renoue avec le cinéma de l'Empire des sens, par le classicisme et la vérité des longues scènes de sexe. La musique est étonnante, les acteurs aussi. A voir absolument.

Donner mon avis sur The Housewife

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux