The Savage Eye

De Ben Maddow, Sidney Meyers, Joseph Strick
Cinémas Comédie dramatique 1h10

Réalisation : Ben Maddow, Sidney Meyers, Joseph Strick
Principaux artistes : Barbara Baxley, Gary Merrill, Herschel Bernardi, Jean Hidey
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h10
Date de sortie (ou ressortie) : 9 juillet 2008
Distributeur : Carlotta (31/05/1961)

Présentation

Se remettant difficilement de son récent divorce, Judith McGuire atterrit à Los Angeles dans l’espoir d’y trouver un second souffle. Dès son arrivée, une voix intérieure masculine la presse de questions. A travers ces interrogations, c’est la solitude de l’héroïne qui s’exprime, l’horreur que lui inspire le monde chimérique de l’Amérique des années 1950, l’aliénation exercée par la mégapole sur les individus. La jeune femme va suivre un parcours semé d’expériences troubles, d’errances et d’accidents qui la ramèneront progressivement à sa vérité profonde.

Partant de ce récit, une peinture virulente de la société américaine des fifties. Au même programme : Interviews With My Lai Veterans, court-métrage de Joseph Strick (1971 - 0h22). Interview de cinq soldats américains impliqués dans un massacre commis au Vietnam.

The Savage Eye : la distribution

Réalisation : Ben Maddow, Sidney Meyers, Joseph Strick

Casting : Barbara Baxley (Judith McGuire), Gary Merrill (le poète), Herschel Bernardi (Kirk), Jean Hidey (Venus), Elizabeth Zemach (l'infirmière)

Distribution technique : Ben Maddow (scénario), Leonard Rosenman (musique), Jack Couffer (direction artistique), Sidney Meyers (scénario), Joseph Strick (scénario)

Avant The Savage Eye, Sidney Meyers a réalisé Le Petit noir tranquille en 1948.

Le scénario du film a été écrit par Ben Maddow, qui avait déjà écrit Anna et les Maoris en 1961, Le Vent de la plaine en 1959, Le Petit arpent du bon dieu en 1958 et Terreur dans la vallée en 1957.

La musique a été composée par Leonard Rosenman, qui avait composé auparavant la bande son des films La Gloire et la peur en 1959, La Chute d'un caïd en 1959, L'Homme qui tua la peur en 1957 et Bombardier B52 en 1957.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Gary Merrill dans L'Île mystérieuse (1961) et Mon séducteur de père (1961) et Herschel Bernardi dans Un vent froid en été (1961).

Derniers avis sur le film : The Savage Eye

Il n'y a pas encore d'avis sur The Savage Eye.
Donner mon avis sur The Savage Eye

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.