The Woman King

De Gina Prince-Bythewood (2022)
Cinémas Action / Aventure 2h15

Réalisation : Gina Prince-Bythewood
Principaux artistes : Viola Davis, Thuso Mbedu, Lashana Lynch, Sheila Atim
Genre : Action / Aventure
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 2h15
Année de production : 2022
Date de sortie (ou ressortie) : 28 septembre 2022
Distributeur : Sony

Présentation

Dans les années 1800, un groupe de guerrières entièrement féminin protège le royaume africain du Dahomey avec des compétences et une férocité sans précédent dans le monde. Confronté à une nouvelle menace, le général Nanisca forme la prochaine génération de recrues pour lutter contre un ennemi étranger déterminé à détruire leur mode de vie.

The Woman King retrace l'histoire des Agojié. Dans l'actuel Bénin, ces femmes guerrières défendaient le royaume de Dahomey de la fin du XVIIe à la fin du XIXe siècle. À l'époque, le royaume était l'un des plus riches au monde et ces guerrières étaient parmi les plus craintes d'Afrique de l'ouest. « J’avais le sentiment que The Woman King racontait une histoire essentielle à laquelle je m’identifiais. J’y ai retrouvé ma féminité, j’y ai retrouvé mon identité noire, j’y ai retrouvé un pan fondateur de l’Histoire avec un grand H », explique Viola Davis, actrice principale et productrice du film.

The Woman King : la distribution

Réalisation : Gina Prince-Bythewood

Casting : Viola Davis (Nanisca), Thuso Mbedu (Nawi), Lashana Lynch (Izogie), Sheila Atim (Amenza), John Boyega (le roi Ghézo), Hero Fiennes-Tiffin (Santo Ferreira), Jimmy Odukoya (Oba Ade), Masali Baduza (Fumbe), Jayme Lawson (Shante), Sivuyile Ngesi (The Migan), Seputla Sebogodi (The Meu), Angélique Kidjo (The Meunon)

Distribution technique : Dana Stevens (scénario), Terence Blanchard (musique), Polly Morgan (direction artistique)

Avant The Woman King, Gina Prince-Bythewood a réalisé Le Secret de Lily Owens en 2008.

Le scénario du film a été écrit par Dana Stevens, qui avait déjà écrit Sept jours et une vie en 2002, Pour l'amour du jeu en 1999, The Crow 2 en 1996 et Blink en 1993.

La musique a été composée par Terence Blanchard, qui avait composé auparavant la bande son des films Champion (Metropolitan Opera) en 2022, Comme un feu dévorant renfermé dans mes os (Metropolitan Opera) en 2021, BlacKkKlansman : j'ai infiltré le Ku Klux Klan en 2018 et Miracle à Santa Anna en 2008.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Viola Davis dans Black Adam (2022) et The Suicide Squad (2021) et Lashana Lynch dans Mourir peut attendre (2021) et Captain Marvel (2019).

Derniers avis sur le film : The Woman King

Avis publié par Didier le 13 novembre 2022

Voilà un film à grand spectacle particulier qui montre une évolution marquante d'un certain type de cinéma. Il est quasiment exclusivement tourné avec des personnes de couleur, mettant en avant des héroïnes, en l'occurence des amazones ayant œuvrées pour la liberté du peuple du Dahomey vis à vis de ses voisins et des esclavagistes. Bourré de bons sentiments comme tout bon film Nord Américain sait le faire (loyauté, courage pour une bonne cause), peu crédible par certains côtés (la jeune héroïne parait bien frêles dans son rôle d'apprentie guerrière), il n'en reste pas moins intéressant par son mélange anti-esclavagiste et féministe. L'histoire se laisse voir avec plaisirs d'autant que les reconstitutions sont belles et bien menées. En revanche, ne pas y chercher de "bons" blancs dans le scénario, cela n'y existe pas. Seul un métis essaye de sauver la morale au sein des esclavagiste.

Avis publié par FATIMA le 7 novembre 2022

Excellent film !

Avis publié par Caroline le 4 novembre 2022

La réalisation est classique, les dialogues sont pauvres... Mais le thème novateur du film ainsi que le jeu des principales actrices (Viola Davis est toujours excellente !) sauvent l’ensemble.

Dernier article en relation

Découvrez les films et artistes lauréats (ainsi que toutes les nominations) de la 95e cérémonie des Oscars, qui s'est déroulée le 12 mars 2023 au Dolby® Theatre d'Hollywood.

3 avis sur The Woman King

Avis publié par Didier le 13 novembre 2022

Voilà un film à grand spectacle particulier qui montre une évolution marquante d'un certain type de cinéma. Il est quasiment exclusivement tourné avec des personnes de couleur, mettant en avant des héroïnes, en l'occurence des amazones ayant œuvrées pour la liberté du peuple du Dahomey vis à vis de ses voisins et des esclavagistes. Bourré de bons sentiments comme tout bon film Nord Américain sait le faire (loyauté, courage pour une bonne cause), peu crédible par certains côtés (la jeune héroïne parait bien frêles dans son rôle d'apprentie guerrière), il n'en reste pas moins intéressant par son mélange anti-esclavagiste et féministe. L'histoire se laisse voir avec plaisirs d'autant que les reconstitutions sont belles et bien menées. En revanche, ne pas y chercher de "bons" blancs dans le scénario, cela n'y existe pas. Seul un métis essaye de sauver la morale au sein des esclavagiste.

Avis publié par FATIMA le 7 novembre 2022

Excellent film !

Avis publié par Caroline le 4 novembre 2022

La réalisation est classique, les dialogues sont pauvres... Mais le thème novateur du film ainsi que le jeu des principales actrices (Viola Davis est toujours excellente !) sauvent l’ensemble.

Donner mon avis sur The Woman King

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.