Festival de Saint-Denis : sublimes rencontres

Souad Massi © Yann Orhan

Pour sa 56e édition, le Festival de Saint-Denis dévoile tout au long du mois de juin sa riche programmation faite de croisements en tous genres.

Malgré son plus d’un demi-siècle, le Festival de Saint-Denis ne se repose pas sur ses lauriers. Toujours prêt à innover, il a entre autres proposé en ouverture un nouveau mini-festival dédié au jeune public ainsi qu’un ciné-concert. Pas question pour autant d’oublier les fondamentaux : le festival continue d’honorer le répertoire classique et d’encourager la création, et invite la crème des musiciens, chanteurs et formations, mais aussi la nouvelle génération. Le tout avec des concerts qui se tiennent au cœur du patrimoine dionysien : la Basilique Cathédrale et la maison d’éducation de la Légion d’honneur.

De Haendel à Vivaldi

Parmi les événements de cette 56e édition, l’ensemble du Concert de la Loge donnera le 13 juin La Resurrezione, un oratorio aux allures d’opéra composé par Haendel à Rome en 1708. Il verra se produire le ténor suisse Emiliano Gonzalez-Toro, la Hongroise Emőke Baráth, ainsi que la jeune soprano française Julie Roset. La grande scène de la basilique accueillera également le 20 juin une nouvelle création du Cercle de l’Harmonie de Jérémie Rhorer avec le chœur de chambre Les Éléments autour du mystérieux et fascinant Requiem de Mozart. Tandis que la violoniste Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti convieront le 16 juin à la découverte d’un Vivaldi fantasque.

Des voix à part

Le festival investit pour la première fois le chœur haut de la basilique Saint-Denis pour des concerts au cadre aussi intimiste que magique. Le luthiste Thomas Dunford y accordera le 14 juin le baroque à la pop en s’appropriant de célèbres morceaux des Beatles, de Bob Dylan ou de Leonard Cohen. Autre croisement (in)attendu, la chanteuse franco-algérienne Souad Massi sera accompagnée le 18 juin de l’Orchestre national d’Île-de-France. Sa merveilleuse voix se mariera avec le souffle de l’orchestre pour revisiter son répertoire de façon symphonique.

Enfin, la clôture du festival le 27 juin dans la basilique sera confiée au chanteur et musicien camerounais Blick Bassy. Il distillera les titres de son dernier projet, Mádibá, dédié à l’eau et aux sonorités électroniques autant marquées par celle de son pays d’origine que par sa voix unique. Pour cette soirée exceptionnelle, il invitera de plus sur scène Yael Naim, La Chica ou encore Piers Faccini. De quoi faire vibrer la majestueuse nécropole royale.

Le Festival de Saint-Denis du 29 mai au 27 juin 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Mis à jour le 14 juin 2024 [Concerts]

Jazz, rock, classique, hip hop, électro, musiques du monde... : L'Officiel des spectacles vous propose la liste de toutes les salles de concert parisiennes, classées par arrondissement.

Mis à jour le 11 juin 2024 [Concerts]

Légendes du jazz à la carrière impressionnante et nouveaux talents qui préparent le jazz de demain vous donnent rendez-vous à Paris et dans toute la France pour accompagner en musique l'été 2024.

À l’occasion de sa grande tournée « The World Is A Vampire », le groupe américain The Smashing Pumpkins sera de passage le 16 juin à l’Accor Arena de Bercy.

Mis à jour le 14 juin 2024 [Concerts]

Arrondissement par arrondissement, heure par heure : découvrez le programme complet de l'édition 2024 de la Fête de la Musique dans la capitale.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.