L'esprit du romantisme

Pierre Génisson © DR

Dans le cadre de La Belle Saison, les musiciens Lise Berthaud, Pierre Génisson et Jean-Frédéric Neuburger s’empareront des œuvres des « Derniers romantiques » le 17 avril au Théâtre des Bouffes du Nord.

Panorama romantique

Voilà maintenant dix ans que La Belle Saison essaime partout en France pour faire vivre la musique de chambre autour d’un répertoire fortement varié et de diverses époques avec des propositions originales. Aux Bouffes du Nord, où La Belle Saison est née, un concert ravivera ainsi la musique romantique à travers un éclectique panorama d’œuvres et de compositeurs. Autour de Robert Schumann, s’inviteront Mozart, György Kurtág et Karlheinz Stockhausen, tous réunis par un certain sens de la fièvre musicale. Du célèbre compositeur romantique allemand, les fantastiques et crépusculaires Märchenerzählungen de 1853 seront mises à l’honneur et donneront la tonalité à ce programme.

Entre origines et influences

L’influence de Schumann n’a pas cessé de s’exercer, même encore au XXe siècle, à travers notamment l’œuvre de György Kurtág. En 1990, le Hongrois lui dédie alors un fameux Hommage à R. Sh. Quant à l’ambition démesurée de Stockhausen, dont sera joué Laub und Regen, extrait de Herbstmusik, elle résonne avec celle de son aîné romantique. Mais il s’agit aussi de remonter le temps pour trouver la source de cette inspiration. C’est en Mozart qu’elle se manifeste avec son Trio Kegelstatt de 1786, qui marque la première utilisation d’une formation en trio autour d’une clarinette, d’un alto et d’un piano que reprendra alors Schumann. La boucle est ainsi bouclée.

La force du trio

Cette formation si inspirante sera ainsi recomposée de manière inédite par trois musiciens habitués tant du répertoire romantique que des salles de concert les plus prestigieuses : Lise Berthaud à l’alto, Pierre Génisson à la clarinette et Jean-Frédéric Neuburger au piano. Maldoror, une pièce pour piano solo composée en 2010 par ce dernier, complétera d’ailleurs ce programme sous la forme d’un hommage mélancolique à la persistance de l’esprit romantique à travers les époques. Ces romantiques sont ainsi peut-être les derniers, mais que leur empreinte soit la plus forte possible.

Les derniers romantiques au Théâtre des Bouffes du Nord le 17 avril 2023

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Le chanteur, compositeur et arrangeur français, qui sublime le paysage musical depuis le début des années 2000, termine sa tournée française au Trianon le 23 avril prochain. L’occasion d’offrir à nouveau un écrin à son dernier album en date, Les Cent Prochaines Années, produit avec le réalisateur Sage.

Le temps de trois soirées exceptionnelles, les 10, 11 et 12 avril, dans l’Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique, l’Orchestre philharmonique de Radio France interprétera l’intégrale des sept symphonies de Jean Sibelius, accompagnée de son Concerto pour violon joué par Hilary Hahn. Un événement qui révélera toute l’ampleur du répertoire du compositeur finlandais.

Publié le 21 mars 2024 [Concerts]

Clinton Fearon, ex-membre des légendaires Gladiators, revient à Paris pour un concert au New Morning le 4 avril prochain. Au programme : tubes reggae et présentation de son dernier album acoustique en date, Survival Vibration, accompagné du guitariste Kubix.

Publié le 21 mars 2024 [Concerts]

À l’occasion de la sortie de L’Extraordinarium, album revisitant trente ans de carrière, le groupe français Dionysos sera sur la scène du Zénith de Paris le 4 avril prochain pour un concert riche d’une merveilleuse intensité.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.