L’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées : le meilleur des deux mondes

Orchestre de chambre de Paris © Bernard Martinez

L’Orchestre de chambre de Paris se produit le 23 novembre prochain au Théâtre des Champs-Élysées. Matthias Pintscher, à la direction, propose un voyage mélodique entre l’Autriche et la France.

« Entre Vienne et Paris », annonce sobrement le programme de la soirée… Que peuvent demander de plus les amoureux de la musique de chambre ? En réunissant le chef d’orchestre allemand Matthias Pintscher et l’Orchestre de chambre de Paris autour de classiques du répertoire romantique, le Théâtre des Champs-Élysées frappe fort ; Pintscher, qui jusqu’ici était plutôt associé à la musique contemporaine, étend ses activités après la clôture de son mandat de directeur musical de l’Ensemble intercontemporain.

C’est donc le soir du 23 novembre prochain que prendra place l’Orchestre de chambre de Paris, pour déployer trois morceaux de bravoure : Masques et Bergamasques, suite d’orchestre op. 112 de Gabriel Fauré, la Symphonie concertante en mi bémol majeur K. 364 de Mozart, et la Symphonie n° 3, en mi bémol majeur op. 55 « Héroïque » de Beethoven.

Fauré, d’abord, pour célébrer - avec un petit peu d’avance - les cent ans de la disparition du compositeur français. Mozart, ensuite, par Deborah Nemtanu et Jossalyn Jensen, solistes de l’Orchestre de chambre de Paris, au violon et à l’alto, pour rendre grâce au mouvement lent de la Symphonie concertante. Et si l’on dit que le silence qui suit du Mozart est encore du Mozart, ici, il sera vite recouvert par une autre symphonie : celle, épique, de Beethoven.

L’Orchestre de chambre de Paris, entre classique et modernité  

La formation orchestrale compte plus d’une quarantaine d’années d’existence et se trouve être paradoxalement un des orchestres les plus jeunes du pays : une nouvelle génération de musiciens remplit ses rangs. À noter, l’Orchestre de chambre de Paris peut aussi se targuer d’être le premier orchestre français réellement paritaire. Lorsqu’il ne se produit pas dans les plus grandes salles dédiées à la musique classique ou au sein de sa résidence à la Philharmonie de Paris, l’orchestre s’attache à jouer dans les hôpitaux, centres d’hébergement d’urgence, prisons ou Ehpad… Une formation résolument moderne.

Réservez vos places pour le concert de l'Orchestre de chambre de Paris

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Nile Rodgers et son groupe culte Chic seront à la Seine Musicale le 17 juillet pour faire danser sur leurs tubes indémodables.

Accompagné de son groupe et de ses guitares lancinantes, le crooner parmi les crooners revient à Paris pour un concert unique salle Pleyel le 16 juillet prochain, à peine un an après sa dernière date française.

La chanteuse américaine Janelle Monáe revient à Paris pour la première fois en cinq ans avec un concert événement à la Seine musicale le 7 juillet.

Publié le 18 juin 2024 [Concerts]

Gary Clark Jr. sera sur la scène de la salle Pleyel le 2 juillet, deux ans après son dernier passage parisien et quelques mois après la sortie d’un nouvel album qui poursuit l’élaboration par l’artiste américain de son blues moderne.

La newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris avec L'Officiel des spectacles !