[expo] 50 ans dans l’œil de Libé : La mémoire des images

Manifestation MLF du 8 mars 1975 © Christian Weiss pour Libération

Le fameux quotidien au losange rouge a fêté son demi-siècle et fait son entrée dans les Archives nationales : l’occasion d’une exposition de ses clichés les plus emblématiques dans la cour d’honneur de l’hôtel de Soubise.

Du coup d’État de Pinochet, au Chili, au mouvement des Gilets jaunes, en passant par la chute du Mur de Berlin, les photographies publiées par le journal Libération depuis sa création en 1973 témoignent de cinquante ans d’histoire. Détachés de leur souci de raconter l’actualité, ces clichés constituent « le film d’une mémoire à la fois intime et collective », selon Lionel Charrier, directeur de la photographie du quotidien et commissaire de l’exposition. Celle-ci est présentée cet hiver aux Archives nationales, qui vient de recevoir le fonds d’archives photographiques de Libération, soit plus de 500 000 tirages, dont quelques-uns ont été ici sélectionnés.

50 ans d’histoire

Jean-Paul Sartre entouré d’officiers en treillis participant à la révolution des Œillets au Portugal, un portrait de Georges Marchais dont on ne voit que les sourcils, une foule de religieuses en liesse à Lourdes : certaines photographies marquent par l’étonnement qu’elles suscitent. D’autres parviennent à capter une intimité inattendue, tel François Truffaut venant d’apprendre qu’il était atteint d’un cancer. L’exposition fait ainsi revivre des moments historiques, des guerres, des élections et des défaites, ou encore les soubresauts, les revendications et les évolutions d’une société en proie aux conflits ou, au contraire, se rassemblant, comme après l’attentat de Charlie Hebdo.

Un style à part

Choisissant dès ses débuts de mettre l’image en avant, le journal l’a toujours traitée de manière singulière et à rebours des pratiques de la presse pour en casser les codes. Il n’est pas étonnant alors de retrouver exposées des photographies des grands noms du genre, comme Raymond Depardon, William Klein, Henri Cartier-Bresson ou Sebastião Salgado, qui ont contribué au « style Libé ». Plusieurs unes marquantes de son histoire sont également présentées en très grand format tandis que chaque image est commentée par le photographe ou un responsable du journal qui en dévoile les coulisses. Une manière de montrer comment se fabrique depuis cinquante ans le récit visuel de l’actualité et de l’époque.

Exposition 50 ans dans l'œil de Libé, à découvrir aux Archives nationales jusqu'au 18 février 2024 (entrée libre)

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Publié le 28 février 2024 [Musées, Expositions]

La transparence était pour lui l’art de « garder le mystère ». Le musée Yves Saint Laurent Paris s’empare du travail du couturier dans un jeu du montré/caché par la matière, en regard et à l’épreuve d’œuvres d’art qui courent sur trois siècles.

Publié le 21 février 2024 [Musées, Expositions]

Pour la première fois à Paris depuis 1930, une rétrospective est consacrée à l’œuvre d’Étienne Dinet. L’Institut du Monde Arabe offre de découvrir cette œuvre baignée par le soleil et la grâce.

Publié le 14 février 2024 [Musées, Expositions]

Le Musée de l’Homme propose une exposition consacrée aux relevés d’art préhistorique. Pensée pour un public adulte autant que pour les plus jeunes, Préhistomania revient sur la fascination universelle autour des origines de l’humanité.

Publié le 7 février 2024 [Musées, Expositions]

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine plonge dans les entrailles du métro pour raconter son histoire et les défis de sa construction, mais aussi dévoiler les contours du futur Grand Paris Express.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.