[expo] Précieux déchets : Ne pas jeter

© Ph. Levy, EPPDCSI

La Cité des Sciences et de l'Industrie explore nos rapports aux déchets mais aussi les manières de les recycler et même de s’en débarrasser. Une plongée instructive pour imaginer un autre monde.

« Rien ne se perd, tout se transforme », la célèbre formule apocryphe du chimiste Antoine Lavoisier, pourrait être le credo de la nouvelle exposition de la Cité des Sciences et de l’Industrie. Intitulée « Précieux déchets », elle revient sur l’impact aussi immense que néfaste des déchets, dont plus de deux milliards de tonnes s’ajoutent chaque année dans le monde.

Encombrant et indésirable

Le problème ne date pas vraiment d’hier, comme le rappelle une grande frise chronologique revenant sur quatre siècles de production de détritus. Ainsi ceux-ci sont-ils devenus « un encombrant et indésirable compagnon de l’humanité moderne », selon Bruno Maquart, président d’Universcience, l’établissement public de la Cité des Sciences et de l’Industrie. En marge de l’exposition permanente « Urgence climatique » et dans le cadre de la Cité de l’Environnement, « Précieux déchets » donne des pistes pour enrayer le phénomène. Le tout en joignant la pratique à la théorie, avec une scénographie constituée d’éléments recyclés et de peintures à base d’algues.

Un monde sans déchets ?

Enfermée dans une culture du jetable et de l’obsolescence programmée, dominée par le plastique, l’exposition fait d’abord le constat de notre société faisant face à « l’apogée du déchet ». Pas fataliste pour autant, le parcours souhaite montrer comment dépasser ce problème majeur. En croisant avec pédagogie les regards comme les disciplines - des sciences sociales à la biologie en passant par le design et l’architecture -, il trace ensuite le « potentiel des déchets ». Ceux-ci peuvent ainsi se révéler bien utiles, la nécessité de récupérer, réparer ou recycler étant au cœur de ces enjeux. Objets, vêtements, mobiliers et même bâtiments illustrent le besoin de réfléchir à leurs conceptions, usages et aspects esthétiques ainsi qu’à leur réutilisation pour les faire durer dans le temps et éviter la surconsommation.

L’exposition se clôt enfin à travers les expérimentations de techniques innovantes permettant de mettre un terme au rebut. Les biomatériaux y apparaissent également comme une solution avec des objets ou vêtements conçus à partir d’algues, de coquillages, de plantes ou encore de champignons… Un avenir sans déchet est-il possible ? On a envie d’y croire !

Exposition Précieux déchets, à découvrir à la Cité des Sciences et de l'Industrie jusqu'au 1er septembre 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Publié le 28 février 2024 [Musées, Expositions]

La transparence était pour lui l’art de « garder le mystère ». Le musée Yves Saint Laurent Paris s’empare du travail du couturier dans un jeu du montré/caché par la matière, en regard et à l’épreuve d’œuvres d’art qui courent sur trois siècles.

Publié le 21 février 2024 [Musées, Expositions]

Pour la première fois à Paris depuis 1930, une rétrospective est consacrée à l’œuvre d’Étienne Dinet. L’Institut du Monde Arabe offre de découvrir cette œuvre baignée par le soleil et la grâce.

Publié le 14 février 2024 [Musées, Expositions]

Le Musée de l’Homme propose une exposition consacrée aux relevés d’art préhistorique. Pensée pour un public adulte autant que pour les plus jeunes, Préhistomania revient sur la fascination universelle autour des origines de l’humanité.

Publié le 7 février 2024 [Musées, Expositions]

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine plonge dans les entrailles du métro pour raconter son histoire et les défis de sa construction, mais aussi dévoiler les contours du futur Grand Paris Express.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.