Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Au bout des doigts, affiche

Au bout des doigts

(6 votes et 6 avis)
Ajouter à mes favoris
Comédie 1h45 Avant-première

Nationalité : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Ludovic Bernard
Techniciens : Johanne Bernard (Scénariste) , Ludovic Bernard (Scénariste)
Durée : 1h45
Date de sortie : 26/12/2018
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2018
Date de mise en salle : 26/12/2018

Galerie : photos & vidéos

Quand il était petit, Mathieu Malinski a été formé au piano par Monsieur Jacques, un homme conscient du potentiel du garçon. Les années ont passé et Mathieu est en train de devenir un délinquant. Un jour, dans une gare, il se met au piano, joue quelques notes et épate Pierre Geitner qui dirige le Conservatoire national de musique de Paris. Quand Mathieu a des soucis avec la justice, Geitner le tire d'affaire et lui propose de participer à un concours prestigieux. Malgré la désapprobation de ses supérieurs, Geitner pousse Mathieu à donner son maximum. Le jeune homme doit suivre les cours de la redoutable Comtesse et doit s'astreindre à une discipline de fer.

Troisième réalisation solo de Ludovic Bernard après Mission Pays basque et L’Ascension, Au bout des doigts met en avant les valeurs de tolérance, de courage et de dépassement de soi. Le cinéaste a eu l’idée du film en entendant un jeune homme jouer un morceau au piano en pleine Gare du Nord : « J'ai été très ému, et j'ai eu envie de raconter une histoire à partir de ce point de départ ».

6 avis sur Au bout des doigts

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par MADDALUNO le 11 mars 2019

"Au bout des doigts" film de Ludovic Bernard raconte l'histoire d'un jeune de banlieue qui lors d'un cambriolage se fait coïncer par la Police, il doit faire 6 mois de Travaux d'Intérêt Généraux juste avant le Directeur de la Musique du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Lambert Wilson) le repère jouant sur un piano à la gare St Lazare et lui propose un deal il fera le ménage et suivra des cours de solfège avec une professeure très stricte (Kristin Scott Thomas). Lui ayant appris la musique à l'oreille refuse les contraintes de la partition mais petit à petit il s'y met jusqu'à être inscrit par le Directeur au Concours International de l'année malgré les avis contraires du conseil de direction. Arrivera t-il à ce concours car il y a beaucoup d'embûches sur son parcours (les copains de la cité, sa situation familiale et la femme du Directeur musical). Un film humaniste entre la difficulté des banlieues avec la débrouille et le monde de la musique classique des nantis. On peut le voir. Le choix du second concerto pour piano de Rachmaninov est judicieux c'est l'oeuvre présentée.

Publié par Yannick le 8 février 2019

A en perdre le souffle tellement l’émotion est grande.

Publié par Christine le 27 janvier 2019

Le sujet est intéressant et la b.o. superbe mais le scénario est convenu je crois que tout le monde aurait pu l'écrire tant il est prévisible notamment les 10 dernières minutes ça en devient comique. Que sont venus faire Kristin Scott Thomas et Lambert Wilson dans cette galère c est truffé de clichés. Il reste la musique

Publié par Agnes le 6 janvier 2019

Une vraie bulle d émotion a partager en famille. Notre ado de 14 ans a beaucoup aimé...et en plus des moments de musique sublime. Lambert Wilson et Christine Scoot Thomas sont top et le jeune Benchetrit a la hauteur. Un vrai régal.

Publié par Sylvie le 6 janvier 2019

Il n'y a que les sots qui croient qu'il n'y a pas de lien entre le mérite et la chance. Oui, mais quand la chance s'offre à soi encore faut-il la reconnaître et la saisir. Dans le cas d'espèce, c'était moins une comme on dit communément. Ce film me rappelle un autre film remarquable qui traite du même sujet sous un angle différent : Wisplash (désolée pour l'orthographe). La volonté, le dépassement de soi jusqu'à l'abnégation parfois pour, in fine, arriver au summum de son art. Un film à voir. Amateur de musique style art métal..... passez votre chemin ...😊

Publié par Danielle Djellouli le 3 janvier 2019

Très bon film, visible en famille, qui redonne courage. Quand on veut se donner de la peine on a toutes les chances de réussir.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !