En douce

  • En douce 4.7 7 7 Note des offinautes :
    (7 votes et 7 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Genre : Comédie dramatique
  • Réalisateur(s) : Jean Jonasson
  • Distribution : Estelle Graczyk (Sophia), Maximilien Kiffer, Prune Lichtlé, Eléonore Klarwein, Martin Lauda, Olga Grumberg
  • Durée : 1h00
  • Copie : Couleur
  • Date de sortie : 05/09/2018
  • Année de réalisation : 2018
  • Première année de sortie : 2018
  • Première date de mise en salle : 05/09/2018
  • Nationalité : France

  • Description :
    À 24 ans, Sophia quitte la Bretagne à la recherche d’un travail. Elle se fixe à Paris. Amitiés, amours, liaisons cachées, emplois précaires remplissent son quotidien. Pour Sophia, qui espère un avenir plus rose, les fins de mois sont difficiles et les amours tournent court.

    En douce est le second long-métrage réalisé par Jean Jonasson après Sans métro fixe, sorti en 2013. Également scénariste, Jonasson avait déjà écrit pour la télévision, notamment pour la série de TF1 Commissaire Cordier. En douce fait partie du cycle « Les Découvertes du St André », une programmation régulière du cinéma Saint-André-des-Arts.
     

Il y a 7 avis sur En douce


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


5/ 5
, 4 octobre 2018
"En Douce", sincère, pure, fragile, vaillant...
Jean Jonasson nous rend contemplatif !
Tout est réuni pour nous séduire et pourtant il n'y en pas de trop.
Un film d'auteur à ne pas manquer, tant pour la richesse
des sentiments que sa poésie.
Les acteurs sont sublimés et font une très belle prestation,
Estelle Graczyk nous captive dès son premier regard.
Une suite Monsieur Jonasson ?
Une fan de plus en tout cas.
5/ 5
, 3 octobre 2018
Un film à fleur de peau, une sensibilité féminine dévoilée par le regard doux et tendre d'un cinéaste Jean Jonasson qui s'amuse de nos sentiments, de nos contradictions, de cette histoire qu'est l'amour...
Porté par des acteurs de talent et sublimé par une actrice Estelle Graczyk, ce film passe "en douce" mais il grave nos mémoires car il est d'une sincérité sans concession!
5/ 5
, 12 septembre 2018
Courrez voir «En Douce»
Enfin du cinéma détaché de tout mercantilisme
Libre et singulier
L actrice principale est remarquable
Film contemplatif et désabusé
Jean Jonasson fait sienne cette inaltérable citation: « l'humour, c'est peut-être aussi la politesse du désespoir»
5/ 5
, 8 septembre 2018
A voir absolument !

En Douce de Jean Jonasson.

Un ton personnel, très touchant, par son humanisme.
Une évocation saisissante. Ce n'est pas la vie en rose mais c'est quand même la vie en couleur. Que mille et une fleurs s'épanouissent.

Mon coeur fait boum ! Longue vie au film !
4/ 5
, 6 septembre 2018
Bonjour mes amis et amies !

Allez voir ce petit bijou de film d'auteur! Émouvant! Brillant! Deux personnalités fortes à l'écran! Des seconds rôles touchant et drôle ! Merveilleuse et belle bande-son de l'artiste Vaccares dont la voix porte encore plus l’histoire!
Le cinéma de Jean Jonasson est efficace, brillant ! Original ! On rentre dans le quotidien de l’héroïne, formidable Estelle Graczyk, on souffre avec elle, dans ses rencontres toxiques, ses chemins qui la mènent vers des êtres nuisibles, mauvais conseillers». Empathique , on souffre avec elle ! Des personnages fictifs certes, mais tellement authentiques, vrais, qu’on en sort presque abasourdi mais tellement subjugué par l’histoire et l’image! KELIN JO
5/ 5
, 6 septembre 2018
Film subjuguant! L'actrice principale est magnifique de sincérité. On est en immersion totale pendant la projection. Il y a des moments drôles, un peu décalés et des moments si émouvants aussi sur cette jeunesse qui se cherche... j'ai adoré
4/ 5
, 29 août 2018
Pour avoir vu ce film se faire, voila ce que je peux en dire :
c'est un film fragile de sincérité mise en scène a la manière nouvelle vague.. les acteurs sont beaux parce qu'on les voit de l’intérieur et les images sont bonnes parce qu'au naturel. Tout dans ce film tend a réduire la distance entre le reel et l'objectif.. on filme des personnes pas des personnages et les personnages jouent avec leur personne. Petit ovni du cinéma français qui je l’espère sera aperçu.
En douce, Affiche Prune Lichtlé, Martin Lauda Estelle Graczyk Estelle Graczyk Estelle Graczyk Estelle Graczyk Estelle Graczyk, personnage Martin Lauda, Maximilien Kiffer, Estelle Graczyk Personnage, Estelle Graczyk, Maximilien Kiffer
En douce | Cinéma Saint-André des Arts / Freeatlast Films