Face à la nuit, affiche

Face à la nuit

Policier / Espionnage 1h47

Titre original : Xing Fu Cheng Shi
Genre : Policier / Espionnage
Réalisateur : Ho Wi-ding
Techniciens : Ho Wi-ding (Scénariste) , Robin Coudert (Compositeur) , Jean-Louis Vialard (Directeur artistique)
Durée : 1h47
Date de sortie : 10/07/2019
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 10/07/2019

Galerie

Description

La douloureuse odyssée de Lao Zhang, un policier, à travers trois chapitres dramatiques de sa vie. Dans le futur, Lao Zhang, désormais à la retraite, perd la tête en reconnaissant son amour de jeunesse, perdue dans une maison close. Ces retrouvailles entraînent l'ancien policier dans une spirale de violence et d'autodestruction. On retrouve ensuite Lao Zhang à l'âge de 20 ans, en train de devenir un policier solide. Il arrête une kleptomane française, dont il tombe amoureux.

Grand Prix du Festival international du film policier de Beaune, Face à la nuit est le second long-métrage réalisé par le cinéaste malaisien Wi-ding Ho après Pinoy Sunday. Il a fallu huit ans pour que le projet voit le jour. La ville de Taipei futuriste – imaginée pour le segment qui se déroule en 2049 – a été reconstituée à Séoul.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Gérard le 30 juillet 2019

Cette tranche de vie de ce flic est très bien présentée.
C lumineux drôle émouvant à la fin.
Sonia devrait aller voir du fast and furious....
Cette histoire de ce flic qui remonte le temps depuis 2049 dans un Taipei futuriste jusqu'à rebours dans le poste de police où L retrouve sa mère: Vertigineux!!!

Publié par sonia le 26 juillet 2019

Médiocre et prétentieux... ENCORE des flics ripoux traumatisés et des putains : aucun intérêt.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !