Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
La femme des steppes, le flic et l

La Femme des steppes, le flic et l'œuf

(6 votes et 6 avis)
Ajouter à mes favoris
Comédie dramatique 1h40

Titre original : Ondög
Nationalité : Mongolie
Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Wang Quan An
Techniciens : Wang Quan An (Scénariste) , Aymerick Pilarski (Directeur artistique)
Durée : 1h40
Date de sortie : 19/08/2020
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2020
Date de mise en salle : 19/08/2020

Galerie : photos & vidéos

Le corps nu d'une femme est retrouvé au milieu de la Steppe mongole. Un jeune policier est affecté à sa surveillance le temps que les renforts arrivent. Une bergère indépendante habituée des lieux vient en aide au « bleu » pour qu'il passe la nuit correctement, entre le froid et les loups.

6 avis sur La Femme des steppes, le flic et l'œuf

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par MADDALUNO le 20 septembre 2020

"La femme des steppes, le flic et l'oeuf " film mongol titre original "Ondög". Le film commence la nuit dans la steppe mongole un véhicule roule espérant trouver du gibier. Apparaît un corps de femme morte. Le chef de la Police désigne un jeune de 18 ans pour surveiller le corps afin de mener une enquête. Une voisine qui élève des moutons et vit seule dans une yourte à quelques kilomètres vient avec son chameau aider le jeune policier en lui apportant de quoi manger et faire un feu ce qui permet de créer des liens entre eux. Les policiers reviennent avec le suspect et repartent dans la ville voisine. Film magnifique des panoramas de la Mongolie mais également l'originalité du scénario et la vie rurale des mongols. Certaines scènes sont volontairement floues afin de ménager les susceptibilités. La scène recto verso du chameau de nuit est très belle. Les scènes d'amour sont très bien filmées. Un film à voir pour sa lenteur, sa poésie et cette vie dans la nature grandiose avec les passages de chevaux sauvages mongols. Film distribué par Diaphana.

Publié par Dominique le 9 septembre 2020

Très poétique et intense malgré les apparences. On s'attache très vite à la vie simple dans la steppe mongole. A voir absolument

Publié par Remy le 8 septembre 2020

L’émotion d’une plaque d’égout en pleine steppe.
La poésie de couchers de soleil sur plaine de Mongolie triste à mourir.
Le suspense d’un thriller aussi grisant que la recherche de l’assassin d’un moustique en plein été.
Bref je me suis tellement ennuyé que je me serais plus enthousiasmé à chercher des allumettes pour garder mes yeux ouverts.

Publié par Guy le 8 septembre 2020

Film lent sur la vraie vie dans la steppe mongole, pour se desintoxiquer des films d'action actuels... au départ on croit à une enquête policière, mais

Publié par Salles-cinema.com le 26 août 2020

Pourtant encensé par tous, le film, malgré de jolis passages, est plombé par la lenteur du récit.

Publié par sonia le 24 août 2020

Un éclair de malice au milieu de nulle part.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !