Le Gangster, le flic & l

Le Gangster, le Flic & l'Assassin

Policier / Espionnage 1h50

Titre original : Akinjeon
Nationalité : Corée du Sud
Genre : Thriller
Réalisateur : Lee Won-Tae
Techniciens : Lee Won-Tae (Scénariste) , Cho Young-Wuk (Compositeur)
Durée : 1h50
Date de sortie : 14/08/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 14/08/2019

Galerie

Description

Jung Tae-seok, un policier bavard, tenace et intègre, traque un tueur en série nommé K. Un soir, le psychopathe s’attaque à Jang Dong-soo, un chef de gang qui réussit à échapper à la mort. Le gangster ne décolère pas car cette tentative de meurtre entache sa réputation et nuit à son pouvoir. Le policier et le gangster vont alors s’associer pour retrouver l'assassin. Les deux hommes, qui ont été ennemis jusque-là, ont un accord. Le premier qui attrape K en fera ce qu’il voudra.

Après Man of Will (2017), Le Gangster, le flic & l’assassin est le second long-métrage de Lee Won-Tae. Le film a détrôné Avengers : Endgame au box-office sud-coréen dès sa sortie en salles. Présenté en séance de minuit au Festival de Cannes en mai 2019, il fera l’objet d’un remake américain produit par Sylvester Stallone.

Séances

Banlieue 91
Calypso
38 rue Victor-Basch
91170 Viry-Châtillon
VO
20:30
Banlieue 91
Calypso
38 rue Victor-Basch
91170 Viry-Châtillon
VO
20:30
Banlieue 91
Calypso
38 rue Victor-Basch
91170 Viry-Châtillon
VO
20:30

5 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Aminata le 25 août 2019

Ouille, waouh, watch !
J’ai failli louper ça moi ; une histoire basée sur des faits réels pareils, c’est hallucinant.

Le temps, le temps, rien que le temps, une course-poursuite entre un flic honnête et un chef de gang pour retrouver un tueur en série. L’un est dans la croyance en la Justice, l’autre vénère la vengeance et son débilitant honneur.

Publié par Ingrid le 24 août 2019

Quelques imperfections balayées par des rebondissements et une fin inattendue.
Un bijou.
À aller voir en courant.

Publié par Jack Sparrow le 21 août 2019

Basé sur une histoire, le traque du premier tueur en compulsif et monomaniaque de Corée du Sud en 2005. Il ne s’attaque qu’à des hommes qui à un moment se retrouvent seuls, et dans sa folie, il va s’attaquer à un chef de réseau de criminels, mais il l’ignore.

Un policier va comprendre qu’il s’agit d’un tueur en série, du fait qu’il n’y en a jamais eu en Corée du Sud, l’on se moque de lui.

C’est exceptionnellement bien mis en scène, très bien joué, rythmé, l’on ne s’ennuie pas un instant.
C’est très prenant. Le film n’est pas trash, ni gore.

C’est vraiment la traque de ce tueur et comment ce policier doit mettre des stratégies en place pour l’appréhender, car on lui refuse une équipe, des moyens, du matériel : les tueurs en série cela n’existent pas en Corée du Sud, lui dit on !

J’ai noté que la majorité de ce type de tueurs sur la planète sont chrétiens, ils sont souvent de courant religieux protestant, principalement anglo-saxons. Ce n’est pas une trame narrative du film, ni une critique du christianisme tant du film ou de ma part, les chrétiens sont dans les 30% de la population en Corée du Sud, convertis par des américians venant avec l'armée US ; le seul tueur en série qu’ils vont avoir est un protestant, cela m’a interpelé.

Avec ce film, c’est aussi un petit cours d’histoire, de sociologie sur la Corée du Sud, il est donc intéressant d’aller le voir.

Publié par Mourad le 20 août 2019

Je suis entrée sans conviction dans la salle, mais dès le début, j’ai été interpellé : histoire vraie.

Le film m’a scotché, je suis resté en haleine constante, mais j’éprouve aussi un malaise, car c’est basé sur des faites réels et que j’ai envie de dire que j’ai adoré.
Mais comment peut-on adorer une histoire vraie basée sur un tueur en série, le seul semble-t-il, en Corée du Sud ?

Le film est très bien rythmé, l’esthétisme est parfait.
Ce policier intègre et désinvolte est surprenant.

Un tueur en série qui a pour victime un chef de gang, cela explique le titre ; le policier a une conviction absolue dans la Justice ce qui le met dans l’obligation de trouver ce tueur en série avant un groupe criminel et son chef qui veulent venger et laver leur fantasmatique honneur.

Publié par Hector le 16 août 2019

Un polar simple et efficace à l'esthétisme travaillée qui nous emporte du début à la fin. Encore une preuve du dynamisme du cinéma coréen !

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !