Let's Get Lost

De Bruce Weber (1988)
Cinémas Documentaire 2h00 Réédition

Réalisation : Bruce Weber
Principaux artistes : Chet Baker, Flea, Chris Isaak, Olga Liriano
Genre : Documentaire
Nationalité : Etats-Unis
Langue de tournage : Anglais
Durée : 2h00
Année de production : 1988
Date de sortie (ou ressortie) : 19 juin 2024
Date de première mise en salle : 23 juillet 2008
Distributeur : The Jokers

Présentation

Au long de témoignages et d’enregistrements, le grand photographe américain Bruce Weber revient sur la carrière et sur la vie de Chet Baker. Trompettiste au style limpide et raffiné, toxicomane, chanteur révolutionnaire aux accents on ne peut plus doux : ce sont les différentes facettes d’un artiste qui défraya la chronique des années 1950 que nous présente le réalisateur. Mari intraitable, rival et partenaire des plus grands, Chet Baker fait l’objet de ce documentaire sélectionné à Cannes en 1988, et dont il ne pourra pas voir la première : quelques jours auparavant il se suicide à Amsterdam, laissant derrière lui un itinéraire musical romantique et moderne, ainsi qu’une biographie pleine de rebondissements !

Avec Jeff Preiss en directeur de la photographie, Bruce Weber nous livre un de ces rares bijoux de photographe devenu mythique dans l'histoire du cinéma. Mais pas que : les témoignages croisés des différentes épouses du trompettiste ainsi que les divagations esthétiques ou prosaïques de celui-ci nous montrent la maîtrise du réalisateur. Cerise sur le gâteau, Weber suit un Chet Baker décrépit mais ravissant dans des enregistrements en studio, révélant encore une fois son talent, son excentricité, sa tristesse. Let's Get Lost ressort en salles dans sa version restaurée en 4K.

Let's Get Lost : la distribution

Réalisation : Bruce Weber

Casting : Chet Baker, Flea, Chris Isaak, Olga Liriano, Lisa Marie, Andy Minker, Ruth Young

Avant Let's Get Lost, Bruce Weber a réalisé Chet Baker, let's get lost en 1988.

Derniers avis sur le film : Let's Get Lost

Avis publié par Patrick le 23 juin 2024

Magnifique documentaire retraçant la carrière du trompettiste Chet Baker dans un noir et blanc contrasté idéal pour évoquer l'univers du jazz er le parcours du magnétique musicien d'une beauté incandescente avant qu'il sombre dans la dépendance à l'alcool et aux drogues qui le transformèrent radicalement jusqu'à sa mort à l'âge de 58 ans sans que son aura et l'effet qu'il faisait auprès de ceux et celles qui l'approchaient n'en aient souffert.
Riche de documents et de témoignages des amis, de la famille et d'autres musiciens, Let's Get Lost est aussi marqué de la patte de son réalisateur, le photographe américain Bruce Weber, d'abord connu pour ses photos publicitaires auprès de marques de vêtements, qui fut aussi un proche du jazzman.
La manière d'assembler et de filmer les nombreux clichés de Chet Baker dans des confrontations temporelles qui attestent de la décrépitude de l'artiste imprime à l'ensemble passionnant une élégance que toute la musique du trompettiste accentue encore.

Paris 6
L'Arlequin
76 rue de Rennes
Paris 6e
VO
11:00
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
VO
19:10
Banlieue 95
Cinéma de l'Ysieux
avenue du Mesnil. Gare de Fosses
95470 Fosses
VO
16:30
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
VO
18:45
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
VO
14:30
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
VO
16:10
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
VO
21:00

1 avis sur Let's Get Lost

Avis publié par Patrick le 23 juin 2024

Magnifique documentaire retraçant la carrière du trompettiste Chet Baker dans un noir et blanc contrasté idéal pour évoquer l'univers du jazz er le parcours du magnétique musicien d'une beauté incandescente avant qu'il sombre dans la dépendance à l'alcool et aux drogues qui le transformèrent radicalement jusqu'à sa mort à l'âge de 58 ans sans que son aura et l'effet qu'il faisait auprès de ceux et celles qui l'approchaient n'en aient souffert.
Riche de documents et de témoignages des amis, de la famille et d'autres musiciens, Let's Get Lost est aussi marqué de la patte de son réalisateur, le photographe américain Bruce Weber, d'abord connu pour ses photos publicitaires auprès de marques de vêtements, qui fut aussi un proche du jazzman.
La manière d'assembler et de filmer les nombreux clichés de Chet Baker dans des confrontations temporelles qui attestent de la décrépitude de l'artiste imprime à l'ensemble passionnant une élégance que toute la musique du trompettiste accentue encore.

Donner mon avis sur Let's Get Lost

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

La newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris avec L'Officiel des spectacles !