Only God Forgives

De Nicolas Winding Refn
Cinémas Policier / Espionnage 1h30 VO//VF

Réalisation : Nicolas Winding Refn
Principaux artistes : Ryan Gosling, Kristin Scott-Thomas, Tom Burke, Yayaying
Genre : Thriller
Nationalité : Danemark, France
Durée : 1h30
Date de sortie : 22 mai 2013
Distributeur : Wild Side Films/Le Pacte

Interdit - de 12 ans

Présentation

Trafiquant de drogue fuyant la justice américaine, Julian s’est installé à Bangkok où il dirige un club de boxe thaïlandaise pour couvrir ses activités. Son frère est assassiné après avoir lui-même sauvagement exécuté une jeune prostituée. Leur mère, Crystal, débarque des États-Unis pour récupérer la dépouille de son fils préféré. Elle-même à la tête d’une puissante organisation criminelle, elle réclame vengeance et exige de Julian qu’il extermine les meurtriers. Le jeune homme se voit alors confronté à Chang, un policier à la retraite dont le comportement étrange est vénéré par ses anciens collègues.

Si le danois Nicolas Winding Refn signe ici son neuvième long-métrage, c’est bien entendu par le dernier en date, l’excellent Drive, prix de la mise en scène à Cannes en 2011, que le cinéaste s’est fait connaître du grand public. La comparaison avec ce précédent opus est d’autant plus inévitable que Ryan Gosling (The Place Beyond The Pines), héros de Drive, tient à nouveau le haut de l’affiche. Mais Winding Refn parvient sans mal à nous surprendre et nous assène une image d’une violence aussi spectaculaire que maîtrisée, nouvel écrin de choix pour sa star dont le jeu minimaliste fait à nouveau merveille. Comme son prédécesseur, Only God Forgives a, cette année, les honneurs d’une sélection officielle au Festival de Cannes 2013.

Casting

Réalisation : Nicolas Winding Refn

Distribution : Ryan Gosling (Julian), Kristin Scott-Thomas (Crystal), Tom Burke (Billy), Yayaying (Maï), Vithaya Pansringarm (Chang), Byron Gibson (Byron), Sahajak Boonthanakit (Pol Col KIM), Gordon Brown (Gordon), Terrawat Mulvilai (Ko Sam), Pitchawat Petchayahon (Phaiban), Charlie Ruedpokanon (Daeng), Wannisa Peungpa (Kanita)

Casting technique : Nicolas Winding Refn (Scénario), Cliff Martinez (Musique)

Derniers avis

Avis publié par alain levy le 23 mai 2013

Comme dans drive on peut voir la derive de personnes qui evoluent dans un monde vide et sans lois, qui reagissent juste aux contraintes ! avec une plastique qui rappelle chungking express et une gestion des scenes qui fait penser a leone ou de palma, ce film raconte l'inracontable, le chaos du monde ! Magistral !

1 avis sur Only God Forgives

Avis publié par alain levy le 23 mai 2013

Comme dans drive on peut voir la derive de personnes qui evoluent dans un monde vide et sans lois, qui reagissent juste aux contraintes ! avec une plastique qui rappelle chungking express et une gestion des scenes qui fait penser a leone ou de palma, ce film raconte l'inracontable, le chaos du monde ! Magistral !

Donner mon avis sur Only God Forgives

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux