Papicha, affiche

Papicha

Drame 1h46

Nationalité : France, Algérie, Belgique
Genre : Drame
Réalisateur : Mounia Meddour
Techniciens : Fadette Drouard (Scénariste) , Rob (Compositeur) , Chloé Cambournac (Chef décorateur) , Léo Lefèvre (Directeur artistique) , Mounia Meddour (Scénariste)
Durée : 1h46
Date de sortie : 09/10/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 09/10/2019

Galerie

Description

À Alger, dans les années 1990, Nedjma, étudiante en troisième année de français à la faculté, est éprise de liberté et passionnée par le stylisme. La nuit, elle s'échappe de sa cité universitaire avec son amie Wassila pour aller en boîte de nuit où elle vend ses robes dans les toilettes. Une chape de plomb s'est en effet abattue sur le pays. Les femmes doivent désormais revêtir « le hijab de la musulmane ». Mais Nedjma, qui n’a pas envie de quitter un pays qu’elle aime, ne veut pas courber l'échine. Sa vie bascule lorsque sa sœur, une journaliste engagée, est assassinée. Dévastée, elle décide néanmoins d’organiser un défilé de mode dans la cité universitaire.

Papicha est le premier long-métrage de Mounia Meddour qui, après une présentation dans la section Un Certain Regard à Cannes en mai dernier, s’est vu décerner deux prix au Festival d’Angoulême. Intégré dans le contexte historique et politique lié au FLN, le film a été tourné à Alger, un choix évident et indispensable selon la réalisatrice.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par sonia le 23 octobre 2019

Une belle surprise !
Histoire d'aujourd'hui portée par de belles actrices, une belle photo.
Un film à voir, plein de courage et de fierté... de sororité.

Publié par Salamandre92 le 14 octobre 2019

Interdit de projection en Algérie, ce 1er film dénonce l'oppression du corps féminin par le fondamentalisme islamique.
Une bande de joyeuses étudiantes décident de résister à la pression islamiste et organisent un défilé de mode à l'intérieur de leur fac.
Dans l’Algérie des années 1990, c'est un véritable acte de résistance. Les haïk blancs vont s'opposer au noir des hidjabs.

Nadjma/Lyna Khoudri est sublime d'énergie et de pugnacité.
Ce 1er film est une perle rare, un bel exemple de sororité face à l'obscurantisme, il nous procure une intense émotion mêlée de révolte contre le fanatisme.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !