L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •
Vaiana, la légende du bout du monde, Affiche

Vaiana, la légende du bout du monde

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris
Dessin animé / Vie animaux 1h53

Titre original : Moana
Nationalité : Etats-Unis
Genre : Animation
Réalisateur : Ron Clements , John Musker
Techniciens : Ron Clements (Scénariste) , Mark Mancina (Compositeur) , John Musker (Scénariste) , Jared Bush (Scénariste)
Durée : 1h53
Date de sortie : 30/11/2016
Année de réalisation : 2016
Année de sortie : 2016
Date de mise en salle : 30/11/2016

Galerie

Description

Vaiana, une jeune fille intrépide qui vit sur une île de l'océan Pacifique, ne comprend pas pourquoi son peuple a cessé sa quête de découverte de nouveaux territoires. Elle décide de prendre la mer et pendant son périple, elle croise Maui, un demi-dieu un peu vantard. En sa compagnie, Vaiana découvre qu'elle a le pouvoir de maîtriser l'élément liquide et que l'océan est son ami. Le duo se lance dans un voyage épique, semé d'embûches, à la rencontre de peuples plus ou moins hostiles. Un périple où il faut dépasser ses limites.

À côté des grands retours de Wallace & Gromit : les inventuriers ou du Géant de Fer et du prochain blockbuster Ballerina, Disney transporte petits et grands à Tahiti avec Vaiana, la légende du bout du monde, le conte initiatique d’une navigatrice polynésienne en plein océan Pacifique. Il s’agit d’une aventure rafraîchissante signée par le duo John Musker et Ron Clements, heureux réalisateurs d’Aladdin, de La Petite Sirène et de La Princesse et la Grenouille.

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par don le 24 mars 2017

Il est dommage que des films de cette qualité, même si la version française est plutôt bien faite (ce qui est loin d'être le cas avec la majorité des films, surtout ceux destinés pour un jeune publique), dont impossibles de voir en VOST apres la première semaine, voire jamais de tout.

Fin des années 90s, jusqu'à récemment la publique semblait s'ouvrir le plus en plus aux films et aux séries en VO, ayant pour la première fois la CHOIX et la possibilité de faire des comparisons entre les deux.

Du coup, même ka doublage et la soutirages se sont améliorés, face à un publique qui désormais était capable d'évaluer leur travail, qui allait de 'choquant c'est même pas la meme histoire/les mêmes repliques', au laxiste(John Wayne, en cowboy rustre et dangereux ,entre dans un bar et demande au barman "A shot of red eye." (Dans formule de politesse, dans l'impératif, littéralement "Un shot de gnole (de plus bas gamme- l'alcool qui détruit le foie et rendre les yeux explosés de sang, d'où le nom "red eye"...
La VF "Un Dubonnet, s'il vous plaît."
Du bon travail, les gars!
Droit dans le mille!"
.. et puis au passable...

Aujourd'hui, et pour ce Film (Disney prende le soin de traduire les paroles des chansons et puis de les reenregistrer dans plusieurs langues. C'est cher, surtout car il doivent payer une boîte française de les traduire, etc, rien que pour mettre leur version dans la poubelle, car sinon ils "privent les français de travail".(!?!) au moins, c'était conne ca, aujourd'hui ils ont une subsidiaire en France-- c'est loin d'être le cas pour tout les studios), les versions VF et les sous-titres sont bien mieux que dans les années 20s au fin de ka millénaire.

Mais ce n'est pas parce-que ca leur gênaient de faire une travaille honteuse; au contraire, la concurrence due aux spectateurs le plus en plus avisés leur à forcé la main...

Jusqu'à récemment quand les cinémas laissent le moins en moins de place pour le VO (et la 3D, et la HFR, et...), suite, il faut croire, a une baisse violente dans la demande de la publique...

Sauf, si au liux de regarder que les statistiques de fréquentation globale on regarde par salle qui montre le VO (ou le 3D, etc..) qui sont bondées par rapport aux ceux de VF.

Et ka solution n'est pas de montrer un film Disney a 22h ! Quelle idée UGC, MK2!) ce n'est pas larve-que l'on voudrait que nus enfants amélioré leur niveau en langue étrangère, ou qu'ils apprécié un œuvre artistique

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !